Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Juin 2019 | International, Profession
 

La branche internationale de China National Tobacco a réussi ses premiers pas en Bourse.

Le titre du géant chinois du tabac a, ce mercredi 12 juin, bondi de plus de 10 % lors de sa cotation à la Bourse de Hong Kong, malgré une journée morose pour l’ensemble des valeurs, selon Les Échos.

La Chine est le plus grand producteur de cigarettes au monde, avec 2 368 milliards d’unités par an. C’est huit fois plus que l’Indonésie (308 milliards), qui vient au deuxième rang, devant la Russie (259 milliards). À lui seul, China National Tobacco représente près de 43 % du marché mondial.

•• Ce poids écrasant explique sans doute que le monopole d’État chinois n’ait pas hésité à lancer l’introduction de ses activités internationales à la Bourse de Hong Kong. Quelque 300 millions du 1,4 milliard de Chinois fument, selon des estimations. Un marché sur lequel China Tobacco se taille la part du lion, avec 97 % des ventes.

•• La branche internationale de China National Tobacco s’introduit en Bourse alors que l’industrie est en pleine mutation. Les ventes de cigarettes classiques ont reculé de 1,3 % entre 2003 et 2017 dans le monde. Mais, en valeur, elles ont progressé de 26,5 %, selon Euromonitor repris par Les Échos.

Les experts s’attendant cependant à un retournement du marché en valeur d’ici à 2022, avec une baisse des ventes de 0,3 % pour une chute des volumes de 8 %.