Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Août 2017 | Trafic
 

Décidément, Creil, dans l’Oise, est la ville du trafic de chicha : de toute nature et de toutes quantités (voir Lmdt des 2 mai et 7 mars 2017 ainsi que du 2 février 2016). Une nouvelle affaire l’illustre.

•• En mars, les policiers s’intéressent à un curieux magasin « Smoke + » : une laverie où l’on vend aussi des appareils à chicha. Et bien sûr, on y teste les modèles … d’où une conséquente présence de tabac à chicha. Alors que le propriétaire de la boutique n’a pas le statut de revendeur. Encore moins de buraliste. Magnanimes, les forces de l’ordre laissent un avertissement.

•• Mais les policiers reviennent deux mois après. Le propriétaire est parti à Tanger pour des raisons familiales. Mais il a laissé dans son point de vente, où rien n’a changé, 22 kilos de tabac à narguilé. Cela fait beaucoup. Saisie.

•• Le 27 juillet, le tribunal correctionnel de Creil juge en comparution immédiate le commerçant, arrêté à son retour en France : six mois d’emprisonnement et 3 000 euros d’amende douanière.