Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Avr 2018 | L'essentiel, Profession
 

La « Fiche-Tabac » est une procédure simple, récemment aménagée, permettant aux buralistes de « signaler » à leur administration de tutelle – la Douane – tout fait, tout indice, tout « rapport d’étonnement » susceptible de révéler, après prise en compte et investigation, la moindre activité de contrebande (voir Lmdt des 16 juillet 2017 et 15 octobre 2015).

Il se trouve que cette procédure n’est pas employée par les buralistes à la hauteur des attentes douanières et, encore moins, de l’aggravation du phénomène.

Pudeur confinant à l’envie de ne pas passer pour un délateur ? Craintes de représailles ? Découragement, faute de retours immédiats et concrets sur les enquêtes elles-mêmes ?

Quoiqu’il en soit, la Douane est demandeuse de « Fiches-Tabac » remontant de la part du réseau des buralistes. Plus que jamais. Et ceci, au moment où celle-ci multiple les saisies de toutes natures, sur tous les vecteurs de transport et dans tous les contextes.

Il suffit de revenir sur les saisies et démantèlements, tels que nous les avons relatés ces derniers jours :

8 mars : les services de la Douane judiciaire et les gendarmes démantèlent un vaste réseau de contrebande écoulant, notamment, son tabac sur Facebook à Villeurbanne : sept arrestations et 2,4 tonnes de tabac saisies ;

12 mars : 130 kilos de tabac à chicha trouvés dans un véhicule contrôlé par la Douane de Nogent-sur-Oise sur l’autoroute A1 ;

12 mars : 13 kilos de tabac découverts dans des bagages venant du Maroc par les douaniers de l’aéroport de Nantes ;

16 et 17 mars : 70 kilos saisis par la direction régionale de la Douane de Dunkerque sur le terminal ferry et au tunnel sous la Manche ;

17 mars : les douaniers de la brigade de Montbéliard interceptent 114 kilos sur la RN 57 ;

17 mars : les douaniers de Dijon trouvent 96 kilos de tabac à chicha dans un véhicule contrôlé sur l’A31 ;

18 mars : coup de filet des douaniers de Clermont-Ferrand sur le « marché aux puces » connu pour être un haut lieu de la revente locale ;

21 mars : les douaniers de l’Aude contrôlent sept bars et épiceries : quatre infractions constatées ;

23 mars : les douaniers de Poitiers trouvent 135 kilos de tabac dans un kébab de Châtellerault ;

28 mars : coup double pour la direction régionale de la Douane de Picardie : 500 cartouches dans un véhicule venant de Belgique sur l’A1. Et 68 cartouches saisies à l’aéroport de Beauvais ;

29 mars : les douaniers d’Ax-les-Thermes arrêtent des passeurs venant d’Andorre dans la montagne avec 250 cartouches dans leurs sacs à dos.