Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Mai 2018 | Observatoire
 

Surfant sur le succès du CBD (cannabidiol / voir Lmdt des 23 et 26 mai) cinq jeunes entrepreneurs du Pays de Montbéliard ont créé « Kannabière », une boisson au houblon associé à de l’huile essentielle de cannabis. 

Ils avaient investi, voilà un an, dans la culture de cannabis en Suisse, où le phénomène s’avère encore plus prégnant. Sur 600 mètres carrés couverts à Porrentruy, leur société, Greenparadise, cultive de l’herbe. Mais la concurrence est telle que le prix du produit a été divisé par cinq au cours de ces douze derniers mois. D’où cette volonté de diversification pour le CBD.

•• « Amateurs de bière, on s’est dit qu’on pouvait faire quelque chose », raconte Benjamin Comte, un des associés dans L’Est Républicain (édition web du 27 mai). En associant de l’huile de cannabis au houblon selon un savant dosage. « On a vainement cherché un brasseur dans le secteur, mais les gens étaient frileux ».

•• C’est à Troyes qu’ils trouvent leur bonheur. La production de leur Kannabière est passée de 1 000 à 3 000 litres mensuels en l’espace de quelques mois, mais leur idée est aussi de de produire en interne. C’est pourquoi les entrepreneurs viennent de faire l’acquisition d’une brasserie à Menoncourt (Territoire de Belfort) offrant une capacité de production de 9 000 litres mensuels.

•• « L’argent qu’on gagne, on le réinvestit ». D’autant que la demande explose vis-à-vis d’une des très rares bières artisanales au cannabis. De même, l’huile sera fabriquée par leurs soins à terme. Ils travaillent également à l’élaboration de cosmétiques et d’un sirop. Et d’ici une quinzaine de jours, Green Paradise commercialisera, en France, du pollen affichant, là encore, moins de 0,2 % de THC.