Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Mai 2019 | Profession
 

Relaxe confirmée par la Cour d’appel de Reims, ce mercredi 22 mai, pour le gérant d’un café-bar-tabac du centre-ville et sa fille, salariée. Ils étaient poursuivis pour infraction à la législation sur les stupéfiants (voir Lmdt du 25 avril 2019 et 30 novembre 2018).

Lors du procès en correctionnelle, le parquet avait requis de la prison avec sursis pour le buraliste et trois ans d’interdiction d’exercer son métier.

Au fil des audiences, les prévenus avaient expliqué qu’ils étaient persuadés de la légalité de ces produits. Quant à la défense, elle avait invoqué le flou juridique caractérisant le sujet.

Une autre affaire rémoise, celle de la boutique « Herb secrets » qui n’était restée ouverte qu’une seule journée en juillet 2018, fera l’objet d’un autre procès. Ce sera en juin devant le tribunal correctionnel, également.