Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Août 2018 | Observatoire
 

Après les perquisitions de deux magasins spécialisés et d’un buraliste dijonnais en juillet (voir Lmdt des 31 et 27 juillet), une boutique – « The pot company » – a été contrôlée ce lundi 20 août. 

Dans les rayons, les forces de l’ordre ont saisi de nombreux produits dérivés contenant du CBD : du liquide pour cigarettes électroniques, des huiles, des comprimés, etc. Pas de résine ni de feuilles de cannabis, selon le bureau du procureur.

Ce dernier a demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour acquisition, détention, transport, offre ou cession de produits stupéfiants.

Contrairement à l’une des affaires précédentes, l’exercice illégal de la profession de pharmacien ne sera vraisemblablement pas retenu contre les deux associés, car ils ne présentaient pas les produits dérivés du cannabis comme des produits à usage thérapeutique. (Voir aussi Lmdt des 2 et 8 août).