Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Fév 2019 | Observatoire
 

L’enseigne « Sa-Tea-Va du Mans » spécialisée dans la vente de produits à base de CBD, implantée au Mans, a pourtant fait l’objet récemment d’une perquisition de sa marchandise (voir Lmdt du 13 février).

Les gérants viennent, cependant, d’annoncer, dans Ouest France, l’ouverture d’un point de vente dans le centre-ville d’Angers « quoi qu’il arrive d’ici deux semaines à un mois ».

L’offre annoncée ? des infusions, des liquides à vapoter ou encore des cookies. Les responsables de l’enseigne ont déjà ouvert, en moins d’un an, à Lisieux, Caen, Nantes, Le Mans. Angers sera la cinquième boutique.

•• Mais pour l’instant, l’adresse d’implantation reste à fixer : « nous avons repéré quatre ou cinq locaux placés dans le centre-ville qui pourraient nous convenir. Une fois l’un des baux commerciaux acceptés, nous arrivons … nous effectuons quelques travaux et nous ouvrons » (sic)

Pendant ce temps, la boutique du Mans est toujours sous le coup d’une enquête pour « infraction à la législation sur les stupéfiants et au code de la santé publique ».

•• « Comme n’importe quelle autre activité, je serai vigilant à ce que tout soit en règle. Si je constate des infractions, je ne laisserai pas les choses se faire  », réagit Yves Gambert, le procureur de la République, en apprenant la nouvelle de l’ouverture d’Angers.