Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Jan 2019 | Observatoire
 

Après une fermeture cet été et un procès en janvier, une boutique de CBD au Havre, se prépare à rouvrir ses portes.

Elle n’était restée ouverte que quelques semaines, à l’été 2018. En juillet dernier, suivant la tendance qui a vu fleurir les boutiques de CBD partout en France, Cyrille Bjaoui lançait au Havre son Weed Corner. Dans les rayons de son magasin, il proposait des baumes, des huiles, des infusions.

« On a bien dit dès le début que l’on n’était pas un coffee shop. Nous avions choisi les produits ayant un réel intérêt pour le grand public, sans surfer sur le marketing des miels et chocolats ou des feuilles à rouler. Je me suis présenté comme acteur sensé, responsable. »

•• Des précautions qui n’ont pas empêché les autorités de fermer la boutique, le 8 août 2018. Perquisitionnée, elle a été mise sous scellée le temps que la police contrôle les taux des produits. « En octobre, j’ai été placé en garde à vue à la surprise générale, puisque les taux étaient bons. C’est là que l’interdiction d’exercer est tombée », raconte le gérant.

Finalement, le tribunal du Havre lui donnera raison : mardi 8 janvier 2019, Cyrille Bjaoui est relaxé. Le parquet a toutefois décidé de faire appel de cette décision.

•• La réouverture se prépare, « nous attendons seulement de récupérer les clés pour pouvoir rouvrir début février ».

Il reconnaît que « se retrouver fermé du jour au lendemain avec un écriteau « trafic de stupéfiants » sur la porte » a été un coup dur et compte sur l’enthousiasme des débuts de l’ouverture pour voir à nouveau sa boutique se remplir.

(Voir Lmdt des 17 décembre, 30 novembre et 24 octobre 2018).