Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juil 2019 | Observatoire
 

La brigade des stupéfiants a procédé à une perquisition, ce 16 juillet, dans les locaux de la boutique « California » qui se présente comme le « spécialiste CBD à Dijon », selon Le Bien Public.

Au cours de la perquisition, l’ensemble des produits ont été saisis, afin de procéder aux mesures permettant de déterminer l’éventuelle présence de substances interdites.

Le gérant, un Dijonnais âgé de 38 ans, a, quant à lui, été placé en garde à vue, tandis que les enquêteurs procédaient aussi à une perquisition de son domicile. Où ils auraient découvert près de 150 grammes d’herbe de cannabis. Clairement illégal, cette fois.

•• À l’issue de son audition, le commerçant, qui fait par ailleurs l’objet d’une mise en examen dans le cadre d’une affaire de … proxénétisme, a été placé sous contrôle judiciaire par le parquet. Dans l’attente des résultats d’analyses des produits saisis.

•• Une affaire qui rappelle la vague de perquisitions menées, durant l’été 2018, dans plusieurs boutiques qui vendaient du CBD à Dijon. Parmi elles, « The Pot Company », au cœur d’un feuilleton judiciaire depuis plusieurs mois (voir Lmdt du 23 août 2018).

Alors que la justice avait autorisé les gérants à ouvrir de nouveau leurs portes, l’hiver dernier, le dossier se trouve désormais entre les mains de la Cour de cassation. Laquelle devrait rendre une décision au mois d’octobre.