Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Déc 2018 | Observatoire
 

À peine ouverte, une boutique CBD d’Arras est déjà sous scellés et son gérant mis en garde à vue. L’enseigne, baptisée El Dogo, avait ouvert fin novembre, discrète sur ses produits « dits » de bien-être (infusions, thé, café, miel, huiles, crèmes), sans que les mots cannabis ou chanvre n’apparaissent en façade.

Mais jeudi 13 décembre, le gérant a été interpellé et placé en garde à vue pour exercice illégal de la profession de pharmacien. Il est soupçonné de vendre notamment des crèmes et pommades médicales sans autorisation, mais aussi des « produits dérivés à base d’opiacés », selon la police.

Le parquet évoque aussi l’« absence d’autorisation de vente pour certains produits ».

Pour ne rien arranger, lors des perquisitions, les forces de l’ordre y ont aussi découvert une cinquantaine de grammes d’herbe de cannabis, apparemment destinés à la consommation personnelle du suspect.

Le gérant a été mis en liberté mais l’enquête se poursuit.

Voir aussi Lmdt des 30 novembre, 24 et 22 octobre et 14 septembre.