Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Nov 2020 | Profession
 

Même dans les statistiques, la trajectoire fiscale sur les prix du tabac fait son effet.

À fin novembre, et dans le contexte difficile que nous connaissons, les prix à la consommation auront augmenté de 0,2 % sur les 12 derniers mois, selon une estimation que vient de publier l’Institut national de la Statistique (Insee).

Reste que ce chiffre global correspond à une réalité contrastée en fonction des produits et services :

•• Des baisses …

-7,8 % pour l’énergie
-0,4 % pour les produits manufacturés. Lire la suite »

28 Nov 2020 | Profession
 

Circonstance sanitaire oblige, reprise de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 27 et 25 novembre).

•• Bougies, photophores, vases, sacs à main … Un bar-tabac d’Alençon (26 000 habitants, Orne) s’est métamorphosé en boutique cadeaux pour les fêtes.

La buraliste a pris cette décision la semaine dernière. Les tables, les chaises et les petits fauteuils ont été retirés. Des amis lui ont prêté des meubles qu’elle a installés et remplis pour ouvrir ce samedi 28 novembre. Lire la suite »

28 Nov 2020 | Profession
 

« En décidant de prolonger jusqu’au 20 janvier minimum la fermeture des bars, bistrots et restaurants, et d’interdire d’exercer à tout le secteur évènementiel frappé d’annulations en cascade depuis le 15 mars dernier, le Président de la République a clairement choisi de sacrifier notre filière », réagissent les deux fédérations Brasseurs de France et Fédération nationale des Boissons (regroupant brasseurs, distributeurs et grossistes) dans un communiqué commun que nous reproduisons intégralement.

•• « En faisant le choix de faire confiance aux Français pour respecter les gestes barrières pendant les périodes de fêtes de fin d’année, tout en refusant l’ouverture de ces établissements malgré la mise en place de protocoles sanitaires stricts et encadrés par des professionnels, le Président de la République a condamné nos secteurs.

« Nos clients et nos entreprises dites « dépendantes » affichent déjà des pertes de chiffre d’affaires qui peuvent aller jusqu’à 70 % en 2020. Quelle entreprise peut survivre à une telle baisse ?

•• « Nous n’avons que le droit de nous user pour obtenir des aides qui, contrairement aux annonces gouvernementales, ne nous sont pas accessibles. Les décrets fourmillent de critères qui ne semblent viser qu’un seul objectif : exclure nos entreprises.

« Nous voulons travailler, défendre nos métiers, ne pas perdre nos savoir-faire acquis souvent depuis plusieurs générations, sauver nos emplois et protéger nos familles.

•• « Au-delà de la réouverture des secteurs dont nous dépendons, nous demandons pour toutes nos entreprises, quelle que soit la taille, le nombre de salariés et sans conditions :

à bénéficier de l’aide à hauteur de 20 % du chiffre d’affaires HT réalisés sur la même période en 2019 annoncée par le Président de la République pour les restaurants ;
la prise en charge réelle du chômage partiel à 100 % ;
l’exonération des charges sociales patronales aussi longtemps que nous n’aurons pas retrouvé au moins 80 % de notre chiffre d’affaires ;
le report automatique et sans frais des échéances bancaires de nos entreprises pendant au moins 6 mois.

« Pour beaucoup de nos entreprises, il s’agit désormais d’une question de survie ! »

28 Nov 2020 | Profession
 

Près de 20 millions d’euros de recettes ont été collectées grâce au Loto du Patrimoine pour la restauration des sites sélectionnés dans toute la France (métropole et outre-mer) par la Fondation du patrimoine (FdP), annonce l’AFP.

•• À l’issue de 5 tirages en septembre et de 9 semaines de vente des tickets à gratter « illiko® » à 15 euros, cette somme va pouvoir être versée pour restaurer les sites lauréats retenus par la Mission Bern : des églises et abbayes pour moitié mais aussi un phare, une grange, un séchoir à tabac, deux ponts suspendus, un ancien tribunal, etc… (voir 18 et 1er septembre).

La Française des jeux (FDJ) a remis la somme de 1,5 million d’euros à une habitante de Guadeloupe, première grande gagnante de la troisième édition des jeux de grattage.

•• Les prochaines candidatures, pour être sélectionnées en tant que sites emblématiques régionaux lors de la prochaine édition, doivent être déposées avant le 15 décembre 2020 sur le site missionbern.fr.

Les projets sont analysés et retenus selon cinq critères : intérêt patrimonial ou culturel, situation de péril, degré de maturité de l’opération (devis, plan de financement, investissement du porteur de projet), impact du projet sur son territoire (notamment pour le développement économique, l’attractivité et le tourisme), enfin situation socio-économique du territoire et du porteur de projet.

28 Nov 2020 | Profession
 

Deux blessés lors d’un braquage 

• Loire-Atlantique. L’employée d’un tabac-presse de Corsept (18 kilomètres de Saint-Nazaire) faisait le tri dans les invendus de presse, ce vendredi 27 novembre vers 8 heures, quand un malfaiteur lui a passé le bras autour de la gorge et l’a entrainée dans la cuisine.

Là, il s’est emparé d’un couteau et l’a menacée afin d’obtenir le code du coffre … qu’elle ne connaissait pas. Avant de quitter la pièce, il lui a asséné un grand coup derrière la tête. C’est alors qu’entre dans la boutique un client habituel de la presse … le maire de la commune voisine de Paimbœuf qui est alors violemment agressé par un second malfaiteur.

Au départ des braqueurs, c’est lui qui a averti la police. Les deux victimes ont été soignées sur place : la salariée a une ITT de trois jours et l’élu souffrirait de contusions. Lire la suite »

27 Nov 2020 | L'essentiel, Profession
 

L’arrêté des prix du 29 octobre dernier, publié au Journal Officiel du 13 novembre, porte homologation des prix de vente au détail des produits du tabac qui seront en vigueur à partir du mardi 1er décembre.

Lien : prix au 1er decembre 2020

Pas de changements fondamentaux mais on remarquera concernant le segment des cigarettes (en 20) :

toutes les références Camel évoluent de 10,30 euros à 10,20 euros ;

l’apparition de nouvelles références : News Cool 100s et Royale by Davidoff Evolved Fusion 100s à 9,90 euros ;

l’Austin+ évolue de 9,60 à 9,50 euros.

27 Nov 2020 | Profession
 

Circonstance sanitaire oblige, reprise de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 25 et 24 novembre).

•• Il ne manque pas d’idées le nouveau propriétaire de l’épicerie-tabac de Couchey  (1 140 habitants, 10 kilomètres de Dijon) repris juste avant le reconfinement.

« J’ai toujours voulu avoir mon propre commerce. J’ai également fait ce choix avec la volonté de maintenir nos petits commerces locaux, afin de rendre service aux personnes. D’autant plus qu’il y a une importante clientèle d’habitués, et il y a toujours une ambiance conviviale à l’épicerie » raconte l’enfant du pays de 25 ans, après avoir vécu deux ans au Canada. Lire la suite »

27 Nov 2020 | Profession
 

Les policiers de l’antenne d’Avignon du SRPJ de Montpellier ont entendu quatre personnes dans le cadre d’une présumée fraude, accompagnée de blanchiment, particulièrement bien rodée.

La méthode : racheter en liquide les tickets gagnants des joueurs, en plus d’un bonus, pour pouvoir encaisser des gains payés par la Française des Jeux.

On parle ici de près de 340 000 euros.

•• Parmi ces quatre suspects se trouvent deux frères et leur sœur : une fratrie particulièrement bien connue de la Justice. Tous ces personnes sont au RSA mais il n’empêche qu’ils ont pu jouer jusqu’à 7 000 euros sur un pari …

La dernière des mises en cause est une buraliste installée dans les environs de Cavaillon.

•• Les policiers ont commencé par se poser des questions en étudiant les mouvements de fonds sur les comptes bancaires de la fratrie où des centaines de milliers d’euros transitent. Le lien est alors fait avec l’opérateur de jeux qui confirme que tous les tickets validés sont vrais. Et qu’ils ont quasiment tous été encaissés chez la buraliste. « Cela représente 60 % de l’argent gagné dans son commerce », indique un proche de l’affaire.

•• À ce stade, rien ne prouve que l’argent investi dans le jeu provient d’un business illégal. Toutefois, les policiers ont de quoi s’interroger quand ils calculent les sommes que ces personnes prétendent jouer alors qu’elles n’ont aucun revenu. Pour l’instant, la fratrie est déjà « accrochée » pour des escroqueries à la CPAM (assurance maladie).

Des investigations sont en cours sur le volet blanchiment et sur le rôle qu’aurait pu jouer la commerçante dans ces présumés rachats de tickets gagnants.

27 Nov 2020 | Profession
 

Malfaiteur renseigné et sélectif

• Manche. L’effraction d’un tabac-presse à Cherbourg n’a été constatée qu’à 5 heures du matin, ce jeudi 26 novembre, par le livreur de presse.

Peu après minuit, selon la vidéo surveillance, un individu, avec capuche et masque, a fait le tour du comptoir et s’est emparé de plusieurs paquets de cigarettes et d’un pot de tabac à tuber. Il ne s’est pas attaqué aux caisses mais a forcé un tiroir renfermant des jeux à gratter. Il a emporté plusieurs carnets avant de prendre la fuite.

Le buraliste, qui vit au-dessus du commerce avec sa famille, a été sorti de son sommeil par les enquêteurs. Aucun n’a été réveillé par le bris de vitre et les présentoirs à journaux qui tombaient au sol. Lire la suite »

26 Nov 2020 | Profession, Récents
 

Les buralistes du département accusant une perte de chiffre d’affaires d’au moins 25 %, durant ce deuxième confinement, pourront être soutenus par leur fédération départementale. 

Même s’ils font partie des commerces « dits essentiels » ouverts, la plupart des buralistes du département ont vu leur chiffre d’affaires chuter d’environ 30 % en novembre.

•• Ainsi, la fédération départementale des buralistes a décidé d’octroyer une aide financière allant de 400 à 1 000 euros à ses adhérents (250 professionnels sur les 285 du département) dont le chiffre a chuté d’au moins 25 % en novembre. Lire la suite »