Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Oct 2019 | Profession
 

La Française des Jeux a lancé, ce vendredi, le compte à rebours pour sa privatisation, annonçant que l’Autorité des marchés financiers (AMF) avait approuvé son document de base, première étape formelle en vue de son introduction en Bourse le 7 novembre, annonce l’AFP (voir Lmdt du 13 octobre).

« Avec ce projet de privatisation, c’est une nouvelle page de l’histoire de notre entreprise qui s’ouvre » a souligné dans un communiqué Stéphane Pallez, PDG de l’opérateur de jeux détenu à 72 % par l’État.

« Notre ambition est de renforcer notre position de premier opérateur de loterie et de paris sportifs en France, et de devenir un acteur international de référence dans le secteur des jeux et des services » met en avant la dirigeante en poste depuis 2014 et qui vient d’être reconduite dans ses fonctions. Lire la suite »

18 Oct 2019 | Profession
 

Diversification des activités, développement commercial, Transformation du point de vente …

Trois objectifs-clés pour les buralistes que les espaces Strator, SAF et « Info Tabac » ont décliné – en services et innovations – sur l’impressionnant stand Logista France de ce Losangexpo 2019 qui s’est tenu à Paris, le week-end dernier (voir Lmdt du 6 octobre). 

Premier zoom : Strator Lab et l’aide en ligne Strator

•• Avec l’incubateur d’idées Strator Lab … un travail de fond sur les besoins et tendances du marché des consommateurs est effectué avec les buralistes, l’objectif étant de traduire leurs attentes en innovations techniques dans le point de vente.

Résultat : une réflexion sur un nouveau parcours de vente intégrant le conseil, l’autonomie et l’expérience d’achat du consommateur. Encore plus concrets, deux nouveaux concepts à la clé étaient présentés.

 Le terminal de vente mobile avec paiement intégré. Soit une solution Strator « tout en un » ne nécessitant plus de TPE. Le buraliste peut ainsi accompagner son client à travers son point de vente, le conseiller et effectuer le paiement sans retourner à la caisse.

La borne de vente libre-service. Là, l’objectif est de fluidifier les files d’attente et de digitaliser le point de vente.

La borne de vente interactive propose un large bouquet de produits dématérialisés, ou pas, avec les moyens de paiement associés. Par exemple, le client peut acheter en toute autonomie un produit dématérialisé, y associer un achat de snacking ou de presse, puis payer directement sur la borne.

•• Avec l’aide en ligne Strator … Soit un outil dynamique et ergonomique expliquant fonctionnalités, nouveautés et façons d’utiliser le terminal de point de vente qui a aussi été mis en avant lors de Losangexpo. Son contenu sera régulièrement enrichi en textes et en vidéos.

Cette aide en ligne sera prochainement adossée à un chatbot – assistant virtuel présent sur le terminal – qui orientera et conseillera le buraliste dans l’utilisation de sa solution Strator.

À suivre avec les espaces SAF, [email protected] et Distribution Tabac

17 Oct 2019 | Profession
 

•• Suite à une décision ministérielle de juillet dernier, un avantage spécifique à certains salariés de l’activité distribution tabac est en voie de suppression.

Des discussions avec les représentants du personnel ont été entamées.

Dans ce contexte, une grande majorité des salariés de la DRD (Direction régionale de Distribution) de Lyon-Mions se sont mis en grève, hier. Il en a résulté le décalage d’une journée de préparation.

•• Par ailleurs, l’une des organisations syndicales de Logista a lancé un appel à la grève nationale pour ce vendredi. Lire la suite »

17 Oct 2019 | Profession
 

Arnaque au « Parions Sport »

• Côte-d’Or. Trois buralistes, deux à Dijon et un à Ahuy (6 kilomètres au nord de Dijon), ont été victimes, ces derniers jours, de deux hommes ayant mis en place une arnaque bien ficelée avec le jeu « Parions sport ». 

Dimanche 13 octobre en fin d’après-midi, ces deux individus entrent dans le bar-tabac d’Ahuy. L’un d’eux prend avec son téléphone, plusieurs paris sportifs, puis passe ses pronostics au scanner du terminal FDJ.

C’est alors que le second arrive et tend au buraliste des tickets mal remplis. L’acolyte en profite pour passer plusieurs tickets à 43 euros chacun. Cette diversion avait pour objectif de scanner à la dernière minute, avant la clôture des paris. Ne pouvant plus les annuler, le buraliste réclame le règlement du total des mises. Réponse : l’argent est à l’hôtel.

Les deux hommes ont donc quitté l’établissement prétextant aller chercher l’argent … Ils ne sont jamais revenus, d’autant que les tickets n’étaient pas gagnants. L’arnaque a été renouvelée chez deux buralistes de Dijon.

Grâce à leur vigilance, la plaque d’immatriculation de la voiture de ces individus a été relevée. Il s’agirait d’un véhicule de location immatriculé dans les Bouches-du-Rhône. Une enquête a été ouverte. Lire la suite »

16 Oct 2019 | L'essentiel, Profession
 

Dans un communiqué, la Confédération présente la nouvelle signature du réseau ainsi que son identité visuelle, dévoilée lors du Congrès de la semaine dernière (voir Lmdt du 12 octobre).

Nous le reproduisons intégralement.

« La Confédération nationale des buralistes fait évoluer l’identité visuelle du réseau pour appuyer la stratégie de développement initiée en janvier 2018. Ce choix d’identité répond à l’évolution du métier, en repensant les points de vente et en déployant de nouvelles activités chez les buralistes, pour les adapter aux nouveaux usages de consommation et aux attentes de ses 10 millions de clients quotidien.

« La genèse de cette identité est née de la volonté des femmes et hommes du réseau de renforcer la notion d’utilité locale et affirmer ses ambitions tout en conservant son histoire liée à la vente du tabac.

•• « Fédérés autour de notre emblème historique, la carotte rouge de notre réseau se modernise pour la première fois de son histoire et se verra habillée d’un contour blanc puis ornée d’un liseré bleu.

« Au-delà de l’évolution visuelle, le réseau des Buralistes légitimise son rôle de commerçant avec sa nouvelle signature réseau : « commerçant d’utilité locale » et prend donc une nouvelle dimension, plus responsable et servicielle, dans son ancrage territorial.

•• « Ce maillage est un élément fondamental pour contribuer à la revitalisation des territoires. Les nombreux échanges depuis le lancement du plan de transformation ont également nourri les réflexions et le sentiment de proximité et de disponibilité des 24 500 buralistes en France.

« Cette nouvelle identité, orchestrée par la Confédération et accompagnée de l’agence Dragon Rouge, sera un outil supplémentaire et unique pour répondre aux attentes des buralistes. En effet, le fonds de transformation permettra aux buralistes de faire évoluer leur profession de « buraliste à commerçant d’utilité locale ».

•• Pour Philippe Coy, « nous avons oublié d’être commerçants alors que nous accueillons 10 millions de Français par jour. 41% des buralistes se situent dans des communes de moins de 3 500 habitants. Parfois, ils en sont le dernier commerce.

« Les 1 750 nouveaux repreneurs chaque année savent qu’il est nécessaire de miser sur la proximité, en proposant un commerce à la fois moderne et diversifié ».

 

Piqure de rappel de la matinale de LCI, ce lundi 14 octobre, sur la vente de tabac aux mineurs chez les buralistes (voir Lmdt des 3 et 4 octobre).

Après un micro-trottoir autour du lycée Claude-Bernard à Paris (à quelques encablures du siège de TF1) et une séquence caméra cachée sur un adolescent achetant des cigarettes … est mis en exergue un chiffre « parlant » : en Ile-de-France et dans les grandes villes, 92 % des buralistes vendent aux jeunes de 17 ans, selon une enquête BVA / CNCT. Lire la suite »

16 Oct 2019 | Profession
 

À l’occasion de la 11ème « Journée Nationale des Commerces de Proximité » – ce samedi 19 octobre – Mondial Relay offre un coup de pouce à l’ensemble des 8 500 acteurs de son réseau en France à travers un événement spécifique baptisé « J’aime mon Point Relais ».

Depuis plus de 20 ans, Mondial Relay soutient les petits commerçants, en leur proposant de rejoindre le réseau de Points Relais est-il indiqué dans un communiqué de l’opérateur (voir Lmdt du 3 juillet)

On connait le principe. À travers son activité de livraison, l’entreprise a fait ainsi revenir les internautes dans des points de vente physique. Et les consommateurs peuvent bénéficier d’une solution simple près de chez eux pour recevoir et envoyer facilement leurs colis en France et en Europe.

•• Pour les commerçants volontaires, les principaux avantages sont l’augmentation du trafic (+ 22 % de visiteurs supplémentaires en moyenne par jour, dans certains points  ), la fidélisation de la clientèle et l’augmentation du chiffre d’affaires (15 % en moyenne par an, toujours dans certains points ), ceci grâce aux ventes additionnelles lors du retrait du colis (source enquête OpinionWay 2017). Lire la suite »

15 Oct 2019 | Profession
 

Miné depuis des années par l’érosion des paris, le PMU a renoué avec une petite croissance sur son cœur de métier lors des deux derniers trimestres, une satisfaction pour son directeur général Cyril Linette qui a engagé en janvier un plan de relance (voir Lmdt des 21 juillet et 11 février).

« On a fait le choix de recentrer le PMU très fortement sur son cœur d’activité, et de ne plus partir au large sur des activités de diversification » résume à l’AFP Cyril Linette, à l’occasion de la publication, mardi 15 octobre, des résultats du troisième trimestre du Pari Mutuel Urbain.

Aux commandes depuis 18 mois, il rappelle que la chute des paris hippiques a fait perdre près de 2 milliards d’euros d’enjeux depuis 2012 au PMU – un Groupement d’intérêt économique (GIE) constitué d’une soixantaine de sociétés de courses, dont France Galop et Le Trot. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur PMU / Buralistes : le PMU sur la bonne pente  
15 Oct 2019 | Profession
 

Norbert Chary avait passé le flambeau de la chambre syndicale des buralistes de Moselle l’an dernier (voir Lmdt du 15 avril 2018). Un engagement au service de la profession qui l’avait amené jusqu’au conseil d’administration de la Confédération.

Cette fois, il met fin à son activité de buraliste, après quarante-deux ans d’activité à Aumetz, tout proche du Luxembourg.  Ce qui lui vaut les honneurs du Républicain Lorrain.

•• « Que de changements depuis que j’ai repris ce commerce, c’était en 1977 ! » Norbert Chary se souvient de ses débuts, quand la différence du prix du tabac entre la France et le Luxembourg était minime voire nulle, que les douaniers viellaient constamment à la frontière et que la monnaie n’était pas la même. « Le tabac représentait 85 % du chiffre d’affaires, maintenant c’est 5 %. » En 1994, un rayon papeterie et presse est ajouté. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Moselle : Norbert Chary transmet son magasin frontalier après 42 ans d’adaptations  
15 Oct 2019 | Profession
 

Le PMU et la Fédération Française de Football développent, depuis 2010, un partenariat solide, décliné sur le terrain en une série d’opérations à destination des parieurs et du grand public. Hier, à l’occasion de la rencontre France-Turquie (et comme, désormais, à chaque jour de match de l’équipe de France), la course du Quinté+ a été rebaptisée « La Course des Bleus ».

Le PMU offre aussi une Tirelire Spéciale à chacun de ces rendez-vous : 500 000 euros en points de vente, 100 000 euros sur PMU.fr. Petit clin d’œil de ce partenariat : le jockey vainqueur de la course reçoit en trophée une casaque aux couleurs de l’équipe de France

•• En parallèle, les points de vente PMU sont  décorés aux couleurs de l’équipe de France et proposent  des animations, déclinées également sur les réseaux sociaux, qui permettent aux parieurs de vivre une expérience au plus près des hommes de Didier Deschamps : places pour assister à un entrainement des Bleus, Canapé PMU en bord de pelouse pour suivre le match au cœur de l’action, places en loge transformée pour l’occasion en véritable « Bar des Bleus PMU » accompagnés d’anciens joueurs de l’équipe de France

•• Au cœur du stade aussi, les courses trouvent une place à la hauteur des émotions partagées par tous les fans de sports.

En avant-match, les panneaux LEDs entourant la pelouse se transforment en champ de course virtuel sur lequel se dispute une course mettant aux prises cinq chevaux aux noms de joueurs de l’équipe de France.En tribunes, les spectateurs sont amenés à parier sur le vainqueur de cette course via la « Pronosticam », un système de caméra filmant le public inspiré de la « Kisscam » des enceintes américaines.

•• Les prochains rendez-vous avec « La Course des Bleus » :
14 novembre : France – Moldavie / Quinté+ à Vincennes
17 novembre : Albanie – France / Quinté+ à Vincennes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur PMU / buralistes : au fil des match … synergies d’image avec les rendez-vous des « Bleus »  ,