Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Jan 2020 | Profession
 

Encore une belle histoire à raconter aux clients. Depuis 2012, c’est la quatrième fois qu’un joueur d’EuroMillions / My Million devient millionnaire en validant sa grille chez un buraliste de La Trinité (près de Nice).

Le 27 mars 2012, déjà, un joueur enregistrait un gain de 15 millions d’euros à l’EuroMillions, après avoir validé son bulletin chez ce buraliste. Puis, en juin 2016, c’est un chanceux ayant validé sa grille au même endroit qui a remporté 1million d’euros grâce au code « My million » figurant sur son ticket.

Le 23 février 2018, rebelote, avec une joueuse qui a raflé 1 million avec son code « My million ». La gagnante, qui jouait chaque semaine avec ses enfants depuis le lancement de l’EuroMillions, était aussi une fidèle du Loto depuis 40 ans.

Et le 31 décembre 2019, le gagnant d’1 million d’euros grâce au code « My million » de son ticket a joué … là aussi, bien sûr.

Une fabrique à millionnaires ? L’heureux retraité a fait savoir qu’il avait tenté sa chance dans cet établissement car c’est là que la fortune avait souri à d’autres.

20 Jan 2020 | Profession
 

C’est une réunion plus professionnelle que strictement syndicale qui a été proposée, hier après-midi, par Laurent Simon (président des buralistes du Val-de-Marne) et Philippe Alauze (secrétaire général des buralistes d’Ile-de-France) à leurs collègues du département.

Et le succès a été au rendez-vous. Sous le signe de la Transformation.

•• Le lieu ? « Le Petit Caporal », l’établissement quasi-mythique de Philippe Alauze à Maisons-Alfort : quartier-général de la manifestation du 7 octobre 2017 (avec des buralistes sur le périphérique contre le paquet à 10 euros …) mais aussi 1er point d’implantation du Compte Nickel.

Ce dimanche, le lieu avait été aménagé par Armelle et Philippe Alauze, ainsi que toute leur équipe, afin d’accueillir collègues et partenaires pour ce « forum des buralistes du Val-de-Marne » : plus de 120 personnes ont répondu au rendez-vous. Entre la réunion-débat et l’apéritif pris entre les mini-stands des sociétés présentes, le temps est passé très vite. Lire la suite »

20 Jan 2020 | L'essentiel, Profession
 

Lors de la traditionnelle réunion d’échanges de vœux entre la Direction inter-régionale de la Douane et la fédération des buralistes d’Ile de France, qui s’est tenue le 17 janvier à Paris (voir 14 janvier 2019), on aura noté une convergence totale dont ont été témoins élus syndicaux et responsables des équipes douanières.

Quel que soit le sujet : de la Transformation des buralistes à la lutte contre la contrebande.

•• Dans son propos d’accueil, Bernard Gasq (président de la fédération des buralistes d’Ile de France, Seine-Maritime, Oise et administrateur de la Confédération) a insisté sur « ce respect mutuel gagné grâce à l’écoute des directeurs régionaux de la Douane.

« Vous nous apportez, chaque semaine, la seule augmentation que les buralistes aiment bien … celle du nombre de saisies : sur le terrain, vous tapez dans le dur. »

•• Philippe Coy a exprimé, de son côté, des vœux se voulant, à la fois, de courage et de gratitude aux équipes douanières : « je sais tout le travail d’organisation, de mise en place de procédures nouvelles et d’adaptation des compétences qu’a supposé l’installation de la Plateforme douanière au service de la Transformation des buralistes.

« Tout fonctionne. Les dossiers sont traités (pré-validation, réception du dossier avec les factures acquittées) et les aides sont versées (après travaux). Nous assistons véritablement à une montée en charge. Bien au-delà du versement contrôlé d’une aide publique aux buralistes, vous apportez, à travers chaque dossier, une nouvelle pierre à l’édifice de la Transformation ».

•• Le Directeur inter-régional de la Douane d’Ile-de-France, Jean-Roald L’Hermitte, a insisté, en conclusion, sur « la même ambition » qui rapprochait buralistes et équipes douanières. Fort de sa propre expérience sur le terrain, il a expliqué l’étendue des missions et des champs d’action de la Douane en matière de lutte contre la fraude sur le tabac.

Ce qui l’a amené, notamment, à évoquer une démarche adoptée systématiquement par les équipes douanières de la région : chaque établissement (épicerie, bar à chicha, etc.) où est trouvé du tabac de contrebande fait l’objet systématiquement d’une demande de fermeture administrative auprès du préfet.

Sur le terrain, cela a son effet.

20 Jan 2020 | L'essentiel, Profession
 

Le 20 mai 2020, un million de fumeurs en France seront concernés par le « menthol ban » sur les cigarettes (voir 2 janvier).

S’il est difficile de prévoir avec précision leur comportement, des buralistes engagés dans la vape, interrogés dans Le Losange de janvier (voir 6 janvier), assurent que les alternatives ne manquent pas.

•• « Les buralistes qui n’ont pas encore franchi le cap de la vape doivent absolument se tenir informés des prochaines évolutions du marché s’ils veulent convertir leurs fumeurs « mentholés ». Nous avons la chance unique de pouvoir orienter nos clients et les conserver dans nos établissements, sachons la saisir » assure Didier Gonin à Villeurbanne.

•• « Le premier conseil que je donnerai, c’est qu’il est primordial de préparer les clients dès maintenant à la fin du menthol. Il s’agit de leur donner l’information, d’engager la discussion vers les produits de substitution qui existent notamment en vape » complète Zed le buraliste (Paris 4ème et animateur d’un blog).

•• Oui mais conseiller quoi ? « Je procéderai selon la méthodologie que j’applique à tous mes clients : un rendez-vous personnalisé de 45 minutes afin de mesurer le seuil nicotinique du client, tester le matériel puis les différents e-liquides mentholés » précise Didier qui pense aussi que les systèmes fermés ou semi-ouverts et ceux proposés par les cigarettiers vont fortement mieux s’implanter sur le marché à partir de mai.

« De plus, c’est une vente plus rapide, facile … qui va correspondre à des fumeurs de menthol qui ne veulent pas « se prendre la tête » avec la vape ».

•• « Je vendrai indistinctement des systèmes ouverts et fermés en fonction du client, de son mode de vie et de son besoin nicotinique … » estime Zed.

« Du côté des saveurs à privilégier, il faudra naturellement avoir de la menthe verte plus subtile et de la menthe glaciale plus puissante … Il faudra aussi travailler sur les références qui combinent fruits et menthe … Ces dernières fonctionnent très bien dans le cadre d’un arrêt complet du tabac ».

 

On sait qu’il existe, en France, un « indice des prix hors tabac » sur lequel se base le calcul d’un certain nombre de contrats mais aussi des pensions alimentaires ou du Smic. Ainsi, l’indice retenu pour le Smic est défini comme celui des « ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé, hors tabac ».

Or les dernières (et prochaines) hausses des prix du tabac – dans le cadre de la « trajectoire fiscale » menant au paquet à 10 euros, cette année – sont telles qu’elles pèsent quand même sur les pouvoirs d’achat. Ceux des milieux modestes, à l’évidence.

Et cela se voit car l’Insee « réintègre » le tabac dans ses statistiques, notamment pour le calcul du « taux d’inflation moyen », basé sur la hausse des prix à la consommation.

•• Ainsi, après la hausse des prix du tabac du 1er novembre dernier (voir 23 octobre 2019), l’Institut national de la Statistique annonçait (déclaration reprise par l’AFP le 12 décembre) : « la hausse des prix à la consommation a rebondi en novembre à 1 % sur un an, contre 0,8 % le mois précédent, soutenue par les prix du tabac, de l’alimentation et des services » (on notera que le tabac est cité en premier).

Un peu plus loin dans cette même communication, on retrouve : « cette petite hausse de l’inflation est liée à une forte croissance des prix du tabac sur un mois (+ 0,6 %) et à celle plus modérée des prix de l’énergie et de l’alimentation. »

Conséquence, toujours pour novembre, « les achats alimentaires se sont nettement repliés (-0,8 % après + 0,8 %) en raison de la baisse de consommation de tabac, en lien avec la hausse des prix, a précisé l’institut statistique dans un communiqué » selon une dépêche AFP du 20 décembre.

•• Reste que pour 2019, l’inflation s’est maintenue à un niveau encore modéré de + 1,1 %.

Mais si ce taux repartait à la hausse cette année, dans la mesure où les augmentations des prix du tabac de mars et novembre seront toujours bien prises en compte par l’Insee dans son calcul du « taux d’inflation moyen », et se mettait à tutoyer les + 2 % … il n’est pas sûr que la nouvelle soit bien accueillie tant par le Gouvernement que par nombre d’employeurs.

C’est généralement à partir de 2 % que les revendications d’augmentation des rémunérations resurgissent en force. La situation est déjà suffisamment sensible sur le plan social.

19 Jan 2020 | Profession
 

Encore des mineurs

• Hérault. Après leur braquage à main armée d’un buraliste – à Montpellier, ce samedi 18 janvier en début de matinée – les trois malfaiteurs ont pris la fuite … à pied, en poussant le conteneur à poubelles dans lequel ils avaient dissimulé leur butin : cigarettes et argent liquide. 

Alerté, un équipage de Police Secours s’est lancé sur leur trace et a retrouvé, un peu plus tard, le conteneur au pied d’un immeuble. Des vêtements, cigarettes et de l’argent étaient encore à l’intérieur. Au premier étage de l’immeuble … quelques billets de banques étaient éparpillés sur le palier devant un appartement dans lequel se sont rués les policiers. Lire la suite »

18 Jan 2020 | Profession
 

Une grande consultation nationale sur la sécurité est en marche depuis le 14 janvier sous l’impulsion des préfets.

Des citoyens, des acteurs économiques, des professionnels de la sécurité et des élus locaux sont appelés ainsi à contribuer, dans chaque département, aux Assises territoriales de la Sécurité en participant à des réunions et en répondant à des questionnaires.

L’objectif est de nourrir la réflexion autour du futur livre blanc de la sécurité intérieure, annoncé par Édouard Philippe en juin dernier, lors de son discours de politique générale. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Maine-et-Loire : quand les relations buralistes-forces de l’ordre sont au beau fixe   ,
18 Jan 2020 | Profession
 

Début janvier, un Ardennais s’est fait prélever sur son compte Nickel, par virements frauduleux, 1 300 euros en dix minutes, prévient L’ArdennaisAprès les incidents signalés à Toulouse (voir 15 janvier), il semblerait que ce soit des cas isolés. 

•• Au total, cinq virements ont été opérés au profit d’un destinataire invisible sur le compte de cet habitant de Poix-Terron (à une vingtaine de kilomètres de Charleville-Mézières). Lire la suite »

18 Jan 2020 | Profession
 

Mineurs et cambrioleurs 

• Loire-Atlantique. Quatre jeunes malfaiteurs ont été interpellés, ce vendredi 17 janvier, dans la foulée du cambriolage d’un bar-tabac à Nantes.

Alertés vers 3h45, les policiers ont d’abord découvert les dégâts : rideau de fer fracturé, paquets de cigarettes, jeux à gratter et fonds de caisse volés et l’inondation de l’établissement par des robinets volontairement ouverts.

Filmés par les caméras de vidéo-surveillance de la ville en train de traîner trois conteneurs à poubelle, les quatre cambrioleurs sont repérés dans un appartement vide, occupé également par effraction. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
17 Jan 2020 | Profession
 

Hier soir, la maire du 9ème arrondissement de Paris, Delphine Bürkli, présentait ses vœux devant nombre de ses concitoyens remplissant la grande salle des fêtes de la mairie.

•• Chaque année, Delphine Bürkli y annonce les noms « des acteurs de l’année » ayant marqué la vie de l’arrondissement.

C’est ainsi qu’a été mis à l’honneur, Aliou, le jeune agent municipal chargé – en triporteur – de la collecte régulière des mégots dans les élégants cendriers publics spécialement mis en place par la municipalité depuis cinq ans déjà (voir les 21 avril 2015 et 5 janvier 2016). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / RSE : au cœur de Paris, l’opération mégots mise à l’honneur  ,