Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Août 2018 | Profession
 

La Française des jeux confirme le renforcement de son partenariat avec l’Olympique lyonnais et l’AS Monaco pour les quatre prochaines saisons de la Ligue 1 de football (voir Lmdt du 21 juillet). 

La FDJ cherche ainsi à mettre en valeur sa stratégie football, soit le premier vecteur de son offre de paris sportifs ParionsSport (70 % des enjeux des mises).

•• Pour l’Olympique lyonnais, la signature de cet accord avec la FDJ « s’inscrit dans la poursuite de la collaboration entre les deux marques autour de partenariats innovants, initiée depuis 2016 au Groupama Stadium, propriété du club, avec la mise en place de terminaux de prises de jeux ».

•• Des partenariats « qui vont permettre à Parions Sport une plus grande proximité avec le public », indique aussi un communiqué conjoint de l’AS Monaco et de la FDJ. L’opérateur de jeux préparant une surprise aux supporters qui seront présents lors de la rencontre entre l’AS Monaco et l’Olympique de Marseille au stade Louis-II dès le 2 septembre prochain.

Toute la saison, des animations seront programmées aux abords et dans le stade Louis-II et, plus particulièrement, lors de grandes affiches. Des hôtes et des hôtesses proposeront de faire un pronostic gratuit sur le score du match, les gagnants remportant des places VIP pour le match suivant.

Un deuxième tirage au sort sera effectué avant la mi-temps et et quelques participants sélectionnés pourront descendront sur la pelouse afin de participer à des jeux autour du football et gagner des lots.

17 Août 2018 | Profession, Trafic
 

Suite à la récente parution du rapport KPMG 2017 (voir Lmdt des 10 août et 31 juillet), la Confédération a fait connaitre sa position.

•• Rappelons que ce rapport établit le niveau de marché parallèle du tabac en France (tout ce qui est approvisionné en dehors du réseau des buralistes) : soit 24,6 % de la consommation totale (13,1 % de contrebande et contrefaçon ; 11,5 % d’achats frontaliers).

De même, ce rapport fait ressortir que notre pays est celui où le marché de la contrebande et de la contrebande est le plus important en volume d’Europe (voir Lmdt du 6 août).

•• La position postée par la Confédération : « Ces chiffres 2017 montrent une fois encore que le trafic est une réalité bien ancrée dans le territoire, comme peuvent en témoigner les buralistes de toute la France. Lire la suite »

17 Août 2018 | Profession
 

Le ministre Gérald Darmanin a annoncé (le 14 août) que les entreprises, de moins de vingt salariés, pourraient déléguer à l’Urssaf la collecte et le reversement à l’État de l’impôt sur le revenu, retenu à la source, de ses salariés.

Il est vrai que cette histoire de prélèvement à la source n’est pas sans soulever des inquiétudes chez les patrons d’établissements : en termes de surcharges administratives. Un audit de l’Inspection générale des Finances a laissé entendre que la mise en œuvre du prélèvement à la source pourrait coûter entre 26 et 50 euros par salarié aux TPE et PME.

•• Dans le dispositif de Gérald Darmanin, il faut que les entreprises aient adhéré au « Titre Emploi Service Entreprise » (TESE), déchargeant déjà les entreprises de moins de 20 salariés de certaines formalités (établissement des fiches de paie, calcul des cotisations sociales, etc.). Lire la suite »

17 Août 2018 | Profession
 

Hello Bank, autre filiale de BNP Paribas, a recruté 75 000 nouveaux clients en Europe au 2ème trimestre 2018. Un chiffre en progrès. Dans le même temps, l’autre filiale du groupe bancaire (dont la Confédération est également actionnaire), Nickel, a ouvert 85 000 nouveaux comptes en France.

•• Hello Bank repart de l’avant, selon CBanque. Après avoir connu deux années (2016, 2017) plutôt moyennes en matière de conquête de nouveaux clients, la banque mobile a réussi un meilleur début d’année 2018, selon les résultats publiés début août par BNP Paribas : + 75 000 clients en Europe au 2e trimestre, un chiffre en hausse de 9 % par rapport à la même période de 2017.

Au total, la marque compte plus de 3 millions de clients sur ses différents marchés, dont plus de 350 000 en France. Lire la suite »

16 Août 2018 | Profession
 

Dans différentes zones frontalières, les Services départementaux du Renseignement territorial ont contacté les élus syndicaux des buralistes, ces derniers jours.

Rappelons que ces services correspondent à la nouvelle appellation (depuis 2014) – et à la réorganisation – de ce qu’on appelait les « RG » (Renseignements généraux).

•• Objet de ces contacts au plein cœur du mois d’août ? En savoir plus sur l’activité des buralistes alors que nous sommes dans une période particulièrement propice aux achats frontaliers. Répertoriez les demandes syndicales en matière de lutte contre ces achats frontaliers et le marché parallèle en général.

Des questions sont également posées sur le trafic de tabac via Internet. Lire la suite »

16 Août 2018 | Profession
 

Situation atypique à Pontivy (Morbihan) où les adeptes de la cigarette électronique sont apparemment de plus en plus nombreux dans les boutiques spécialisées. Alors que les buralistes ne constatent pas de baisse de vente du tabac traditionnel.

C’est ce que raconte Le Télégramme du 13 août.

•• Au cœur du centre de Pontivy (ndlr : 23 000 habitants avec les alentours) trois boutiques de « vape » se partagent le marché : « il y a une augmentation constante du nombre de clients, et on en accueille de nouveaux tous les jours (…).

« Environ 15 % de mes clients arrêtent le tabac, puis le vapotage » souligne le patron d’Écocenter.     « Avec les patchs et autres substituts, c’est à peine 2 % ! Peu importe les résultats, on a toujours des retours positifs ». Lire la suite »

15 Août 2018 | Profession
 

On sait que le tabac est exclu des indices officiels. Il n’empêche.

Ce 14 août, on a appris que le constat avait été fait que les prix à la consommation avaient augmenté, en juillet, de 2,3 % (en cumul sur les 12 derniers mois). En juin, nous en étions à 2 %. Symptôme d’une nette accélération de l’inflation.

Et l’INSEE d’expliquer dans un communiqué, hier soir : « cette inflation plus soutenue résulte essentiellement d’une accélération sur un an des prix de l’énergie et, dans une moindre mesure, de ceux des services et du tabac. »

Il apparait que les augmentations moyennes du prix de paquet de cigarettes (de 25 centimes, en novembre, et d’un euro, en mars) se font ressentir aussi dans la conjoncture économique.

15 Août 2018 | Profession
 

Des histoires dont on ne se lasse pas. 

À Gréville-Hague (Manche), « L’Angélus » était fermé depuis deux ans. La mairie de cette commune a tout mis en œuvre pour que ce bar-tabac revive. Façon de garder son caractère et son animation au village (750 habitants) qui vient d’être rattaché à La Hague.

 Il a rouvert fin juillet. Et la presse locale y fait largement écho. 

•• « La réouverture de ce commerce est très importante pour Gréville et les Grévillais qui l’attendaient avec impatience. Même hors commune, on me demandait souvent des nouvelles » se satisfait Didier Le Bel, le maire.

Faute d’un repreneur potentiel de l’établissement tel qu’il était … la commune a fini par racheter les murs ainsi que le fonds de commerce. D’importants travaux de rénovation ont été entrepris, puis une procédure de location-gérance a été engagée. Lire la suite »

15 Août 2018 | Profession
 

Mauvaises vacances

• Seine-Maritime. Le voisinage a été brutalement réveillé, vers 2h20 ce mardi 14 août, lorsque la voiture-bélier a défoncé la devanture d’un bar-tabac de Bihorel, dans la banlieue de Rouen.

La BAC n’est pas arrivée à temps pour empêcher les malfrats de repartir, avec la quasi-totalité du stock de tabac. Les buralistes, en pause estivale, n’étaient pas présents au moment des faits. Les policiers ont établi un lien avec une Renault Scénic retrouvée dans les environs et volée dans l’Oise.

Mieux vaut être prudent 

• Pas-de-Calais. Pas de doutes sur les intentions de l’individu qui a surgi dans un bar-tabac-PMU d’Ourton, ce lundi 13 août, le rideau à peine levé. Avec son couteau à la main, ses gants et sa cagoule … Pointant la lame de son couteau vers le buraliste, il a d’abord exigé le contenu de la caisse. Le butin n’étant pas suffisant, il a demandé l’ouverture du coffre, de plus en plus menaçant. Prudent, le buraliste a obtempéré.

14 Août 2018 | Profession
 

« Quand les cigarettiers nous enfument … Face au recul de leurs ventes, les fabricants parient sur le tabac chauffé, censé être moins nocif. Révolution ou simple astuce marketing ? » (sic).

La presse adore les copiés-collés. Ainsi, L’Express (édition du 8 août) nous sort une réplique d’un article déjà publié par les Échos Week End sur l’Iqos en particulier et le tabac chauffé en général (voir Lmdt du 6 mai).

Avec toujours cet intérêt curieux des journalistes sur une autre façon de consommer la nicotine et la formidable course technologique qui l’accompagne. Mais aussi – parce que l’on parle tabac – avec l’exercice obligatoire consistant à contrebalancer l’information initiale en jetant systématiquement l’opprobre sur des entreprises qui investissent. Ou en convoquant quelques experts militants anti-tabac qui n’ajoutent rien au débat scientifique. Lire la suite »