Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Avr 2017 | International, Profession
 

Pour le premier trimestre de cette année, Philip Morris International annonce une baisse de ses volumes.

• 173,6 milliards de cigarettes ont été livrées dans le monde par PMI : soit -11,5 % par rapport au premier trimestre 2016. La baisse la plus accentuée ayant été enregistrée sur les marchés asiatiques (-15,5 %).

La marque Marlboro connaît un recul de 8,2 %, à 62,3 milliards d’unités livrées.

 Par ailleurs, les unités de Heatsticks de tabac à chauffer (pour l’IQOS) en sont à 4,4 milliards d’unités pour ce premier trimestre (contre 453 millions, il y a un an). Lire la suite »

28 Avr 2017 | Profession
 

Le ministère du Travail a rendu publique, ce mercredi 26 avril, la première mesure officielle de représentativité des organisations patronales. Avec des écarts par rapport aux chiffres annoncés d’ordinaire :

• Le Medef y est crédité de 123 387 entreprises adhérentes. Loin des 750 000 mis en avant jusqu’à aujourd’hui, souligne Le Figaro dans son édition du 27 avril.

La CPME (ex-CGPME / voir Lmdt du 1er novembre 2015) en ressort avec 144 939 entreprises adhérentes (alors que 300 000 étaient annoncées par l’organisation).

Et ce sont les artisans et professions libérales de l’U2P qui se voient attribués officiellement le plus grand nombre d’entreprises : 150 605 affiliés.

 Rappelons que la Confédération des buralistes est, au sein de la CEPME, l’organisation professionnelle comptabilisant le plus grand nombre d’entreprises, représentées par ses buralistes adhérents.

• Évidemment, si l’on s’en réfère au nombre d’employés des entreprises représentées, le rapport est différent : le poids du Medef correspond à 71 % des salariés, celui de la CEPME à 25 %, contre 4 % pour l’U2P.

28 Avr 2017 | Profession
 

Caisse résistante

• Yvelines. La tentative de vol à main armée d’un bar-tabac de Sartrouville a tourné court ce mercredi 26 avril. Après avoir fait irruption vers 18h30, le malfaiteur armé n’est pas parvenu à ouvrir le tiroir-caisse. Il a finalement pris la fuite à pied. 

Un deuxième homme en garde à vue

• Loire-Atlantique. Les enquêtes les braquages successifs de deux débits de tabac à Saint-Nazaire (voir Lmdt des 13 et 26 avril) ont abouti, ce mercredi 26 avril, au placement en garde à vue d’un homme de 17 ans. Absent lors de son interpellation au domicile de ses parents, il s’est présenté de lui-même au commissariat. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Dans leur mémoire, il incarnera toujours le « frontalier en colère », combatif et intraitable. Pour ses collègues buralistes, « un compagnon de lutte syndicale » s’en est allé : Pierre Rusak a été emporté par la maladie, ce mercredi 26 avril, à 59 ans.

•• Pierre Rusak a été président de la chambre syndicale des buralistes de Meurthe-et-Moselle de 2000 à 2014. Autant dire qu’il aura connu de plein fouet le choc des folles hausses des années 2003 et 2004 faisant bondir les prix de 40 % et aggravant de façon vertigineuse la concurrence du Luxembourg. Et leurs conséquences : il aura vu le nombre de ses collègues fondre de 400 à 280.

Il aura donc été à la tête de toutes les manifestations, de toutes les mobilisations, de toutes les réunions. Enchaînant coups de gueule contre les politiques et encouragements aux collègues. Solide, Pierre. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Ce mardi 26 avril, à l’hippodrome d’Agen, s’est tenue la 5ème et dernière étape du Tour de France des élus syndicaux des buralistes (voir Lmdt du 31 mars).

D’Angers à Agen, en passant par Valence, Paris et Châlons-en-Champagne, ces réunions à huis-clos ont permis à Pascal Montredon, Jean-Luc Renaud et Michel Guiffès d’entretenir un dialogue direct et exclusif avec leurs collègues élus, tous buralistes en activité.

Soit des explications complètes sur l’actualité de la Confédération en fonction des nombreuses questions : LCB ; Compte Nickel ; mise en œuvre du Protocole d’accord sur la modernisation ; aménagements des points de vente avec Promodern … mais aussi manifestations de buralistes aux frontières et problèmes d’implantations « exotiques » de la FDJ, etc. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Selon la procédure, la fin du processus de négociation est prévue pour le 7 juillet (voir Lmdt des 7 mars, 16 février et 12 janvier). Ce lundi 24 avril, à Paris s’est tenu le troisième rendez-vous entre la direction et les représentants des salariés. Alors qu’à Riom, plusieurs d’entre eux ont manifesté.

Le matin, ils se sont rendus dans un champ de tabac, à Ménétrol, pour y planter… des croix. « Il y en a 239, comme le nombre d’emplois qui vont disparaître à Riom le 7 juillet ». Et l’après-midi, ils ont, sans toutefois bloquer l’usine, fait brûler des palettes et des pneus devant l’entrée. « On en a ras-le-bol ! C’est épuisant. Les négociations n’aboutissent pas, rien de concret n’en sort ». Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

« Tu peux toujours courir »

• Tarn. Le buraliste du hameau Les Salvages a cru à une « blague de gamin » quand il a vu arriver un jeune homme masqué et armé ce mardi 25 avril à 8 heures du matin. Le contenu de la caisse était quasiment vide à cette heure-là. Pourtant, le braqueur a réclamé « le pognon » en avançant le canon vers lui.

Le buraliste a répliqué d’un coup de bras pour repousser l’arme, en lui répondant : « tu peux toujours courir ». L’attaquant a pris aussitôt la fuite.

Cambriolages en série

• Drôme. Deux débits de tabac ont été victimes de cambriolage nocturne à une heure d’intervalle dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 avril. Le premier à Malissard et le second à Beaumont-Monteux, lequel a été totalement dévalisé. Lire la suite »

26 Avr 2017 | L'essentiel, Profession
 

Les clients de Winamax vont désormais pouvoir créditer leurs comptes chez les buralistes équipés de caisses Bimédia.

•• Rappelons que Winamax est, en France, le leader du poker en ligne. Tout en étant au premier rang des acteurs du pari sportif. Plus d’un million de comptes de joueurs actifs lui sont attribués.

Mais surtout, on constate chez les commerçants proposant déjà ce service que le rechargement moyen par joueur, équipé de l’application Winamax, est de 56 euros par semaine.

•• Comment ça marche ?

les joueurs et parieurs doivent simplement générer leur code-barres identifiant sur leur smartphone depuis l’application Winamax et le présenter au commerçant ;
le commerçant scanne le code-barres et encaisse le montant de la recharge choisie (10, 20, 50, 100 ou 250 euros) ;
le compte Winamax du client est alors directement crédité ;
la rémunération : 2 % de commission sur la valeur faciale de la recharge activée.

•• Une nouvelle clientèle plus jeune. Commentaire de Guillaume Dewaël, PDG de Bimedia (voir Lmdt du 29 septembre 2016) : « nous restons à la pointe de l’innovation. Avec ce nouveau service de recharge  Winamax, les buralistes vont générer des revenus complémentaires avec une nouvelle clientèle plus jeune qui n’entrait pas forcément dans le point de vente ».

D’autres partenariats sont attendus prochainement pour étoffer l’offre de services déjà présente sur les caisses Bimedia (voir Lmdt du 15 janvier 2017).

26 Avr 2017 | Profession
 

Entre présidentielle et législatives, les buralistes frontaliers entendent bien accentuer la pression sur les prochains responsables politiques du pays.

En mettant en œuvre la seule stratégie qui s’impose à leurs yeux : manifestations symboliques / sensibilisation des médias et de l’opinion publique / demande aux politiques de la mise en œuvre d’un grand plan de lutte contre le marché parallèle.

Après des manifestations sur la route d’Andorre (voir Lmdt des 19 et 20 mars 2017) ainsi qu’aux frontières belge et luxembourgeoise (voir Lmdt des 9 et 10 avril 2017), deux nouveaux événements sont programmés. Ils sont porteurs de sens :

•• Dans le Sud-Ouest, le dimanche 21 mai : à la frontière entre la Navarre espagnole et la France – sur le site de Dancharia – où les investissements dans les « ventas » à tabac prennent des proportions colossales (voir Lmdt du 6 janvier 2016).

•• À Strasbourg, le samedi 27 mai : sur le passage d’une toute nouvelle ligne de tramway reliant directement le centre-ville à la zone commerciale de Kehl, de l’autre côté du Rhin, haut-lieu des achats frontaliers (voir Lmdt du 12 février 2017). Les buralistes espèrent bien mobiliser les autres commerçants de proximité strasbourgeois contre cette aide logistique directe à « la concurrence déloyale ».

Deux cas précis qui n’échapperont pas aux candidats aux législatives dans ces régions, en tout cas.

26 Avr 2017 | Profession
 

Débat sur France 5 – dans son émission « La Quotidienne » de ce lundi 24 avril – à propos du lancement de la cigarette LCB (voir Lmdt du 29 mars). Sur le plateau … des sceptiques :  notamment sur l’efficacité par rapport au marché parallèle et à propos du rôle de la Confédération. Sachant que la majorité des participants sur le plateau se classait, avant tout, parmi les anti-tabac. 

•• À commencer par Emmanuel Béguinot (Comité national contre le Tabagisme) : « ce produit ne va absolument rien changer. Les mesures pour lutter efficacement contre le tabac passent par un système de suivi et de traçabilité qui soit indépendant des fabricants. Car les cigarettes de contrebande sortent des machines des fabricants.

« Mettre cette cigarette (la LCB, ndlr) à 6,60 euros, c’est un niveau relativement faible qui est attractif pour les jeunes et ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent. Les buralistes sont sur une optique d’attirer de nouveaux consommateurs ». Lire la suite »