Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Fév 2018 | Profession
 

Dans son édition du week-end, Ouest-France a consacré une pleine page au projet de privatisation de la Française des Jeux (voir Lmdt des 26, 20 et 2 janvier), en mettant surtout en valeur des inquiétudes quant aux conséquences de ce projet.

•• Emmanuelle Auriol – professeure d’économie à la Toulouse School of Economics – déplore une opération guidée par « le court terme » et le « besoin de cash ».

En réalité, l’État ne perdrait pas beaucoup d’argent dans l’opération. La taxation des mises – 3,12 milliards d’euros en 2016 – constitue les principales recettes publiques des activités de la FD et elle ne disparaîtrait pas en cas de privatisation.

Mais Emmanuelle Auriol précise : « les rentes n’iraient plus dans la poche du contribuable. » Plutôt que d’abonder le budget de l’État, elles iraient à des investisseurs privés et ils pourraient être nombreux à s’y intéresser, notamment les sites de paris en ligne comme Betclic.

•• « La question est de savoir si nous voulons développer économiquement ce secteur ou si nous sommes là pour garantir une offre de jeu légale et maîtriser les addictions ? », résume Olga Givernet – corapporteure d’un rapport de suivi parlementaire sur la régulation des jeux d’argent – la députée LREM (Ain) souhaite que les règles qui encadrent l’activité de la FDJ restent inchangées en cas de privatisation.

•• Enfin, un buraliste d’Ille-et-Vilaine s’inquiète de ce qu’il restera de la FDJ dans les tabacs et les cafés. « D’une part, on n’est plus que des marchands de papiers », affirme-t-il.

« D’autre part, on nous dit qu’avec la hausse du prix du tabac, il faut nous diversifier mais … ». Ce « mais », c’est la peur que d’autres commerces – boulangers et fleuristes en tête – puissent un jour vendre des jeux à gratter.

Et puis, il y a aussi la numérisation des activités de la Française des Jeux. Applications, jeux sur Internet … surtout pour les paris sportifs. « On joue différemment. Ça s’individualise », déplore le gérant.

20 Fév 2018 | Profession
 

À J-10 de la prochaine hausse des prix (étape 1 vers le paquet à dix euros), les réflexions de nombre de buralistes se portent bien sûr sur l’évolution de leur métier mais cela n’empêche guère les contraintes immédiates.  

C’est ce qu’exprime Pascal Brie (président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube), interrogé par L’Est Éclair (édition du 19 février).

•• « Le tabac nous a fait vivre jusqu’à maintenant, mais il faut évoluer, et, aujourd’hui, on ne peut plus rester sur cette seule vente. »

Et au-delà de cette diversification « naturelle » que représente la cigarette électronique, « nous souhaitons devenir les maisons de services publics de demainNous pourrions accompagner et aider les gens dans leurs démarches administratives. »

•• Mais, avec son franc parler, Pascal Brie ne cache pas son étonnement sur le calendrier de la hausse : « c’est la première fois qu’on augmente le paquet en pleine semaine ! Les augmentations du prix du paquet se sont toujours faites un lundi afin de nous permettre de nous organiser ». 

19 Fév 2018 | Profession
 

Encore un buraliste violemment agressé

• Isère. Trois malfaiteurs ont attaqué violemment un buraliste de La Tronche, ce lundi 19 février, vers 8 heures du matin, en lui assénant trois coups de pied de biche.

Ils se sont emparés du contenu du tiroir-caisse et des paquets de cigarettes, avant de prendre la fuite à pied.

Blessé, avec notamment une épaule luxée, le patron du tabac-presse-PMU a été secouru par les sapeurs-pompiers et conduit au CHU Grenoble-Alpes. Lire la suite »

19 Fév 2018 | Profession
 

Nouvelle montée au créneau sur le pouvoir d’achat des Français et le prix du tabac (voir Lmdt des 18, 12, 9 et 6 février) au micro de Jean-Jacques Bourdin (RMC / BFM), ce matin. 

•• Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, : « Gérald Darmanin a donné des éléments qui ne correspondent pas à la réalité :  dire que le pouvoir d’achat des Français va augmenter ou que la fiche de salaire va connaître une hausse … avec l’ensemble des taxes sur le gazole, le gaz, le diesel, le tabac et tant d’autres, ils vont découvrir à la fin de l’année une perte sèche.

« Je ne pense pas qu’augmenter indéfiniment le prix du paquet de cigarettes va inciter les Français à réduire leur consommation. Il faut une politique de prévention, véritablement de prévention ».

•• Un peu plus tard dans la matinée, devant le même Jean-Jacques Bourdin, Gérald Darmanin a répondu indirectement sur le sujet en écartant le cas du « fumeur », dans les exemples qu’il a mis en avant pour expliquer qu’il n’y avait pas (ou relativement peu) de pertes de pouvoir d’achat : « … Admettons que fumer, c’est un choix personnel. »

19 Fév 2018 | Profession
 

Après une démonstration de l’équipe cynophile, puis une sortie en mer à bord de la vedette – école Aunis II, Gérald Darmanin a présidé la cérémonie de « fin de stage initial des contrôleurs » à l’école de la Douane de la Rochelle (voir Lmdt des 25 mai 2016 et 28 janvier 2018). Cela s’est passé ce vendredi 16 février.

À cette occasion, il a rendu un hommage aux élèves douaniers que l’on ne peut que remarquer : « en tant que ministre de la Douane et de la fonction publique, je remercie chacune et chacun des élèves douaniers pour leur engagement au sein du pays et de nos concitoyens. Je sais à quel point ils ont le sens de l’État et la conscience de l’importance de leur mission. »

19 Fév 2018 | Profession
 

En s’installant dans une galerie commerciale, Didier Arze, buraliste à Séné (près de Vannes) pensait être en sécurité.

Mais dans la nuit du 1er au 2 février, le système de télésurveillance s’est déclenché. La police, intervenue rapidement, a interrompu les malfaiteurs contraints alors d’abandonner sur place la moitié du stock de cartons et cartouches de cigarettes avant de s’enfuir avec l’autre moitié (voir Lmdt du 3 février).

Victime de casses à répétition – surtout dans ce département (voir Lmdt des 3 et 10 février) – la profession s’organise et mise sur une sécurité sans cesse renforcée. Notamment grâce à la subvention dont bénéficie le réseau des buralistes. Lire la suite »

17 Fév 2018 | Profession
 

Le « Journal de 20 heures » de TF1 de ce vendredi 16 février est revenu – à raison mais à sa manière – sur cette réalité que nous sommes malheureusement contraints de rapporter, au quotidien, ici-même : l’insécurité des buralistes (voir Lmdt du 16 février).

•• Un sujet lancé ainsi par la charmante Anne-Claire Coudray : « de l’argent, il y en a de plus en plus à passer dans les mains des buralistes. Depuis la baisse de vente des cigarettes, ils ont diversifié les activités, mais ils sont devenus une nouvelle cible pour les cambrioleurs. »

Ndlr : comme si le phénomène était nouveau … ; c’est pourtant à cause de cette réalité que la profession a créé la Mudetaf, il y a plus de 30 ans, et qu’une subvention sécurité existe. Lire la suite »

16 Fév 2018 | Profession
 

Dans un message adressé hier soir aux buralistes, la Confédération présente les accords signés le matin même avec Logista (voir Lmdt du 15 février). Notamment :

• une hausse de 10 points du crédit de stock (pour les buralistes cautionnés réalisant des commandes de moins de 500 000 euros par an)

• un paiement à J + 2 des commandes en prélèvements bancaires (J + 1, auparavant) : du 1er mars au 31 décembre 2018.

« Les mesures négociées représentent une enveloppe de 90 millions d’euros et doivent permettre de donner de l’air aux trésoreries » déclare la Confédération.

16 Fév 2018 | Profession
 

Comment détourner l’interdiction de vente aux mineurs

• Morbihan. Deux amies, âgées de 14 et 17 ans, ont été prises d’une forte envie de fumer dans la nuit de ce mercredi 13 février. Vers 2 heures 30, elles ont décidé de s’en prendre au bar-tabac de Meriadec, en lançant de lourdes pierres contre la porte d’entrée vitrée. 

Le verre de sécurité s’est fissuré mais n’a pas rompu. Moins de dix minutes après le premier coup, l’apparition de deux patrouilles de gendarmes – en alerte avec la vague de cambriolages dans le département (voir Lmdt des 3 et 10 février) -les fait fuir, mais elles ont été interpellées un peu plus tard.  Ces jeunes filles qui vivent, l’une en famille d’accueil, l’autre avec ses parents, comparaîtront au mois de juin devant le juge des enfants. Lire la suite »

15 Fév 2018 | L'essentiel, Profession
 

Il vient compléter les accords signés avec le Gouvernement (voir Lmdt du 2 février) et la FDJ (voir Lmdt du 5 février). Et cet accord vient d’être paraphé par Philippe Coy, Laurent Bendavid (président de Logista France) et Pascal Ageron (directeur général de Logista France).

Il a aussi pour vocation de permettre d’amortir au mieux le choc de l’augmentation des prix au 1er mars.

•• Il repose sur quatre points :

révision en une seule fois du crédit de stock au cours du mois de mai 2018 ;

revalorisation à 70 % (contre 60 % actuellement) du crédit de stock pour les buralistes dont le montant annuel de livraison de tabac facturées par Logista France est inférieur ou égal à 500 000 euros. Revalorisation pour les années de référence mai 2018-avril 2019, mai 2019-avril 2020, mai 2020-avril 2021 ;

délai de paiement fixé à J + 2 (au lieu de J + 1) pour les buralistes au prélèvement : (cette mesure est mise en œuvre à partir du 1er mars jusqu’ au 31 décembre 2018) ;

• établissement d’un plan conjoint entre Logista et la Confédération pour favoriser le passage au prélèvement. Lire la suite »