Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Juin 2019 | Pression normative
 

À l’occasion de la « Journée mondiale de l’Océan » de ce samedi 8 juin, l’ONG Sea Shepherd cible les fumeurs peu soucieux de leurs mégots.

Le visuel choisi par l’ONG pour sensibiliser fait explicitement écho aux marées noires, symboles de désastre écologique. Cette fois, c’est une marée blanche et jaune rappelant les couleurs de la cigarette. Le message de l’affiche est : « Fumer tue l’océan ».

« La pollution de la marée noire est très visible et choque l’opinion à juste titre » explique – sûre de son effet – Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France) à franceinfo. « Là c’est une sorte de marée blanche qui est invisible mais qui tue la vie marine de la même façon. C’est une façon de rendre visible cette menace mortelle sur la vie marine ».

 Commentaires fermés sur Mégots : campagne émotionnelle pour la « Journée mondiale de l’Océan »  ,
4 Juin 2019 | Pression normative
 

L’idée était dans l’air depuis 2016 … La commune de Chalonnes-sur-Loire (en Maine-et-Loire, à 30 kilomètres au sud d’Angers) vient d’acter par arrêté municipal un « Espace sans tabac » ou, plus exactement, un parcours non-fumeur en partenariat avec la Ligue contre le Cancer.

« Nous inaugurerons ce lieu le 3 septembre. Si, dans les grandes villes, certains espaces verts sont interdits aux fumeurs ou s’il existe des plages sans tabac, ici c’est un des premiers espaces sans fumeur en zone rurale » explique, dans Ouest-France, Bernard Cady de la Ligue. « Cette initiative est dans la suite logique du Relais pour la vie que nous avions organisé à Chalonnes, il y a six ans. »

L’idée est de provoquer une prise de conscience citoyenne, une incitation à la réflexion sur les méfaits du tabac aux 6 700 Chalonnais : « nous ne souhaitons pas nous poser en donneurs de leçon mais juste que les promeneurs s’interrogent. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Maine-et-Loire : un premier « Espace sans tabac » pour les promeneurs   ,
2 Juin 2019 | Pression normative
 

Lingettes nettoyantes, cigarettes, matériel sportif … Il est bien confirmé que le Gouvernement veut élargir le principe du « pollueur-payeur » à de nouvelles filières figurant dans un projet de loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire » qui sera présenté début juillet en Conseil des ministres (voir Lmdt des 24 avril 2018 et 17 janvier 2019). 

Le Gouvernement veut donc obliger les industriels à se préoccuper de l’empreinte écologique de leurs produits, en créant une filière REP, pour « responsabilité élargie du producteur ».

En clair, l’idée est que les fabricants financent à la fois leur propre circuit de collecte, de tri et de recyclage, mais aussi les actions de sensibilisation du public, et l’éco-conception de leurs produits, via un éco-organisme. Soit un transfert de la charge financière du contribuable aux producteurs. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Filtre de cigarettes : projet de loi en juillet  ,
1 Juin 2019 | Pression normative
 

Trois plages marseillaises « sans tabac » …

C’est une première pour la cité phocéenne, qui interdit de fumer sur trois plages très fréquentées pour la saison estivale … mais aussi de diffuser de la musique trop forte.

La cigarette sera bannie des plages de Pointe Rouge, Borély et Bonneveine, « dans le but de protéger les non-fumeurs des dangers du tabagisme passif et de préserver le littoral des déchets (mégots, charbons …) » selon l’arrêté municipal, consulté vendredi par l’AFP.

La musique sera aussi interdite sur toutes les plages marseillaises « quand elle constitue une nuisance », selon les services de la mairie, et « fera l’objet de contrôle par les maîtres-nageurs ». La consommation de chicha est, quant à elle, interdite sur toutes les plages. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Plages sans tabac : trois sites à Marseille … sans tabac et sans musique  ,
 

Un peu moins d’un an après une première interdiction, testée dans six espaces verts (voir Lmdt du 7 juillet 2018), la mairie de Paris va étendre le dispositif « sans tabac » à 52 parcs et jardins répartis dans presque toute la capitale.

À terme, les infractions y seront sanctionnées d’une amende de 38 euros.

À l’exception notable du parc Georges-Brassens (15e), les espaces verts qui deviendront « sans fumée », dans une dizaine de jours, sont essentiellement des squares de faible superficie, annonce Le Parisien. Ils représenteront 10 % du total des espaces verts de la capitale (hors bois de Vincennes et de Boulogne).

•• « Ils ont été sélectionnés par les mairies d’arrondissement à qui la maire de Paris a proposé d’étendre l’expérimentation de l’année dernière », précise-t-on dans le service de Pénélope Komitès, adjointe en charge des espaces verts. Deux arrondissements (les 1e et 7e) n’auront pas d’espace vert sans tabac.

•• Même si le dispositif « jardins non-fumeurs » – décidé autant pour des raisons de santé publique que pour lutter contre le fléau des jets de mégots — est loin d’être exhaustif, il viendra compléter une série de mesures anti-tabac déjà longue :

l’interdiction de fumer à l’intérieur des aires de jeux pour enfants en vigueur (voir Lmdt du 6 août 2015)
la verbalisation des jets de mégots (68 euros / voir Lmdt du 12 septembre 2016)
ou bien encore la labellisation, le 18 mai dernier, de 18 « rues sans mégots » (une par arrondissement sauf dans le 1er et le 9e / voir Lmdt du 16 mai 2019) où pas moins de 66 000 mégots de cigarettes ont été ramassés en une journée.

•• Dans les futurs jardins sans tabac, le fait d’allumer une cigarette sera désormais passible d’un PV à 38 euros. Mais les agents de la Ville ne passeront pas immédiatement à la verbalisation. La lutte contre la cigarette passera d’abord par des opérations de sensibilisation, avec distribution de flyers ou de cendriers de poche.

 

Depuis 2005, il est absolument interdit de fumer dans les bars et restaurants suédois. Cette interdiction va, désormais, s’étendre à un certain nombre de zones à l’air libre. Et inclure le vapotage.

Dès juillet, il va donc être strictement interdit de fumer et de vapoter sur les terrasses extérieures des cafés et restaurants, les zones d’accès aux bâtiments publics, les aires de jeux, les stades, les arrêts de bus et les quais de gares. Ces interdictions ne concernent pas l’usage du snus.

Ces nouvelles restrictions entrent dans le cadre du plan « Smoke-Free Sweden 2025 » dont l’objectif est d’arriver à un taux de fumeurs, parmi la population, de moins de 5 %. Déjà en 2016, seulement 11 % des Suédois adultes fumaient quotidiennement.

26 Mai 2019 | Pression normative
 

L’an dernier, Patrice Builting, adjoint au tourisme, annonçait qu’à l’été 2019, plusieurs plages de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) seraient « sans tabac ». Finalement, cela prendra un peu plus de temps que prévu.

Pour cet été, seule une zone – celle de l’aire de jeux sur la plage de Saint-Nazaire – sera classé « Espace sans tabac », suite à une convention entre la Ville et la Ligue nationale contre le Cancer.

Un bilan décidera d’une extension ou non à d’autres sites, « notamment des aires de jeux publics gérées par la ville ». (Voir Lmdt des 3 mai ainsi que des 10 et 8 avril).

 Commentaires fermés sur Saint-Nazaire : une prudente démarche « aire de jeux sans tabac »   ,
25 Mai 2019 | Pression normative
 

La municipalité de Vannes lance une campagne de sensibilisation contre le jet de mégots sur le thème : « ici commence la mer ».

En partenariat avec la Compagnie des Ports (entité du conseil départemental gérant les ports), 50 ronds en céramiques vont être incrustés dans le sol, à proximité des grilles d’égout, ou avaloirs : autour du port et dans les rues du centre-ville.

« Ce qui est jeté dans les grilles d’évacuation des eaux de pluie, mégots ou détritus divers, finit toujours dans le port » rappelle le maire David Robo. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots : campagne de sensibilisation et cendriers-collecteurs à Vannes  
 

Singapour a commencé à installer cette semaine des cabines pour fumeurs avec filtrage d’air intégré …

La cité-État a l’une des législations anti-tabac les plus sévères au monde. La cigarette est interdite dans la plupart des espaces publics sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 dollars singapouriens (650 euros) et les cigarettes électroniques sont interdites.

•• Les nouvelles cabines, équipées d’un système de filtrage danois qui purifie l’air avant qu’il soit libéré à l’extérieur, peuvent en théorie accueillir 10 personnes. La société singapourienne Southern Globe Corporation qui a lancé ces cabines mardi prévoit d’en installer 60 d’ici la fin de l’année. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Singapour : cabines fumeurs  
 

Beverly Hills, banlieue ultra-chic de Los Angeles, s’apprête à interdire toute vente de tabac ou autre produit à base de nicotine … sauf dans les clubs privés pour amateurs de cigares qui incarnent si bien la ville des stars et du luxe (voir Lmdt du 12 mai).

Le projet de loi a été adopté mardi en première lecture à l’unanimité par le conseil municipal, sur recommandation de la commission pour la santé et la sécurité. « Cela reflète les valeurs de notre communauté », résume dans un communiqué transmis à l’AFP John Mirisch, le maire de Beverly Hills, petite ville d’environ 35 000 habitants, dénuée d’hôpital ou de cimetière sur son territoire.

•• Le conseil municipal a toutefois reçu près de 150 lettres demandant que les trois bars à cigares situés sur le territoire de la commune puissent continuer à vendre du tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : Beverly Hills fait un pas vers l’interdiction de vendre du tabac … sauf pour les bars à cigares