Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

De cause à effet. L’état de Nouvelle-Galles du Sud (dont la capitale est Sydney) – particulièrement concerné par les incendies qui ravagent le pays depuis plusieurs mois – vient de durcir la législation concernant les cigarettes jetées depuis un véhicule.

•• Depuis le 17 janvier, des amendes pouvant aller jusqu’à 11 000 dollars (soit environ 6 800 euros) pourront sanctionner un conducteur jetant une cigarette allumée depuis son véhicule, si une interdiction totale de feu dans l’état a été prononcée par les autorités. Lire la suite »

 

Devançant donc la future loi fédérale en cours de discussion à Berne, le grand conseil du canton de Genève a interdit, ce 17 janvier, la vente du tabac et des produits du vapotage aux mineurs de moins de dix-huit ans.

•• Jusqu’à maintenant, il n’y avait, en Suisse, aucune interdiction de vente pour les mineurs : que ce soit pour le tabac ou les produits assimilés au tabac. Cette seconde dénomination comprend les cigarettes électroniques, ainsi que les flacons de recharge et les cartouches, mais aussi le CBD. Lire la suite »

15 Jan 2020 | Pression normative
 

Sous l’étiquette « Ma ville se ligue contre le cancer », Brive-la-Gaillarde (Corrèze) – en partenariat avec La Ligue contre le Cancer – met en place des espaces extérieurs labéllisés « sans tabac » à la sortie des écoles maternelles et primaires ainsi que dans certains parcs ayant des aires de jeux pour enfants.

« Il faut « dénormaliser » l’usage du tabac. On n’est pas du tout là pour faire la morale aux parents. Fumer, c’est leur droit », assure Françoise Mourigeau, référente de la Ligue du département, « mais, on les incite à adopter une attitude plus responsable ».

Les panneaux ne sont pas porteurs d’interdiction, car fumer en dehors des établissements scolaires – donc, sur la voie publique – n’est pas interdit. À noter : le vapotage est également visé par dispositif. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Brive : « Espaces sans tabac » et sans vapotage à la sortie des écoles   ,
13 Jan 2020 | Pression normative
 

Cela sera une première à Lyon. La ville va piloter, durant trois ans, une expérience d’interdiction de fumer dans le parc du Zénith, situé dans le 3ème arrondissement et inauguré en juin 2018.

Le site a été choisi d’après une étude « d’impact santé ».

Le projet sera soumis au vote du conseil municipal le 27 janvier. L’avant-dernier avant les élections municipales.

•• Quid de l’étude d’impact Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Lyon : la création d’un premier parc sans fumeur … juste avant les municipales  ,
 

Comme sur le Continent, le Royaume-Uni veut bannir les cigarettes et le tabac à rouler au menthol à partir du 20 mai (voir 2 janvier).

Mais ces derniers jours, le célèbre tabloïd The Sun (diffusé environ à 1,5 million d’exemplaires) a annoncé qu’Imperial Tobacco avait lancé sur le marché britannique des « cartes de saveur » destinées à aromatiser des cigarettes non-mentholées : Rizla Flavour Infusion cards.

Ces cartes (vendues l’équivalent d’une trentaine de centimes d’euro) sont appelées à être glissées dans les paquets de cigarettes ou les blagues de tabac et sont censées parfumer le tabac en une petite heure. Lire la suite »

 

La Confédération des buralistes a diffusé un communiqué annonçant que Delphine Bürkli (maire du 9ème arrondissement de Paris) et Philippe Coy vont lancer, ce lundi 13 janvier, une opération RSE sur le thème des mégots.

•• Cette initiative mobilisera, du 15 au 25 janvier, seize buralistes de l’arrondissement, au titre de « premiers acteurs de la sensibilisation et points de collecte de mégots ». Elle reçoit l’appui de Megostop (fournisseurs de cendriers de poche en carton ignifugé et entièrement recyclable), CKFD (collecte de mégots), Naturespaces et MéGo !

•• Rappelons que Delphine Bürkli a déjà déployé une politique ambitieuse en matière de collecte et de recyclage des mégots. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paris : mobilisation sur les mégots, au cœur de Paris  ,
 

Le Conseil d’État a rejeté la demande de suspension des deux arrêtés imposant le paquet neutre (voir 31 décembre 2019).

La filiale belge de British American Tobacco – ainsi que deux sociétés associées, Tabacofina-Van Der Elst et Dunhill Tobacco of London – contestaient la mesure devant le Conseil d’État.

Ils demandaient à la fois la suspension et l’annulation de l’arrêté royal du 13 avril 2019 relatif au paquet standardisé et de l’arrêté ministériel du 16 avril 2019 détaillant les conditions de neutralité des emballages.

BAT estimait, notamment, que la période de transition de six mois était trop courte pour avoir le temps de s’adapter (voir 4 septembre 2019).

 

Ce sera l’un des enjeux majeurs d’une année 2020 qui verra, par ailleurs, l’arrivée du paquet à 10 euros : la disparition totale, dans les linéaires, des produits (cigarettes et tabac à rouler) dits « menthol ». À partir du mercredi 20 mai (veille du jeudi de l’Ascension).

Ceci, en vertu de la directive Tabac européenne de 2014 (celle correspondant à la taille actuelle des avertissements sanitaires / voir 3 juin 2015 et 5 mai 2016). Laquelle a interdit les « arômes caractérisants » dans les cigarettes et les tabacs à rouler, à cette époque, mais a accordé un délai jusqu’au 20 mai 2020 au menthol.

Cette interdiction du menthol va par conséquent s’appliquer à tous les pays de l’Union européenne. Et donc aux pays qui nous sont frontaliers, mais à l’exception de la Suisse et Andorre. Lire la suite »

 

Conformément à un arrêté royal, le paquet neutre est en vigueur en Belgique, à partir de ce 1er janvier.

Il s’applique pour les conditionnements de cigarettes, de tabac à rouler, de tabac à chicha mais aussi pour ceux de certains produits annexes comme le papier, les tubes et les filtres (voir 18 mai).

La Fondation contre le Cancer vient de déclarer à la RTBF qu’il s’agit « d’un grand pas en avant vers une première génération sans tabac ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : passage au paquet neutre  
24 Déc 2019 | Pression normative
 

« La Ligue contre le Cancer part en guerre contre les nitrites dans la charcuterie. Ces additifs sont soupçonnés d’être responsables de cancers colorectaux » annonce le Journal du Dimanche du 22 décembre.

« Pour l’instant, il n’est pas absolument certain que les nitrites soient responsables du cancer » tente cependant de nuancer le JDD. « Aux yeux de nombreux scientifiques toutefois, ces additifs chimiques, qui donnent une jolie couleur rose à la charcuterie et favorisent sa conversation, sont vraisemblablement en cause ».

Le professeur Alex Kahn, président de la Ligue contre le Cancer, se donne « trois à quatre ans » pour obtenir leur éradication. Un député, Richard Ramos (Loiret / Modem), a déjà demandé la création d’une taxe sur les nitrites. Et plaide pour la mise en place d’une Mission parlementaire.

 Commentaires fermés sur « Le jambon tue » : nouvelle campagne de la Ligue contre le Cancer ?  ,