Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

En effet, le paquet neutre pour les produits du tabac devrait être en place à peu près au même moment que la légalisation du cannabis (voir Lmdt des 16 novembre 2017 et 1er mars 2018).

Et alors que les autres expériences de paquet neutre, dans le monde, ne se montrent guère concluantes.

•• Mais voilà, le gouvernement canadien vient de valider « the tobacco and vaping products act » et le texte devrait entrer en vigueur dans les 180 jours. On y verra l’aboutissement d’un processus parlementaire entamé au Sénat en 2016. Lire la suite »

 

Aldea Greoli (vice-presidente du gouvernement de la fédération Wallonie Bruxelles) a présenté, ce mardi 22 mai, le « plan wallon sans tabac ». Avec pour idée-choc : retirer à la grande distribution le droit de vendre tous les produits du tabac, lesquels seraient réservés aux seuls détaillants indépendants de proximité. 

•• Elle avance comme justification le fait que l’abondance de l’offre influerait sur la consommation. Et que revoir à la baisse les points de vente actuels pourrait donc diminuer le nombre de fumeurs. Lesquels sont évalués à 25 % de la population en Wallonie.

Et de s’appuyer sur l’exemple de la chaîne Kruidvat qui a déjà retiré les produits du tabac de ses rayons (voir Lmdt du 5 janvier). « Je demande donc aux différents acteurs de réfléchir dans le cadre de leur responsabilité sociétale » a-t-elle déclaré. Lire la suite »

 

Cela fait un an – le 20 mai – que le paquet neutre est officiellement obligatoire dans les linéaires (cachés) du Royaume-Uni (voir Lmdt des 18 décembre 2016 et 19 avril 2017).

Un sondage de l’institut Kantar TNS, commandé par JTI, vient apporter un éclairage sur ce qu’en pense l’opinion publique (échantillon représentatif de la population adulte).

65 % des sondés estiment que le paquet neutre ne va pas contribuer à faire baisser la prévalence tabagique.

58 % pensent que cela va accroître la contrebande de tabac au Royaume-Uni.

68 % ne sont pas d’accord avec la procédure utilisée, à l’époque, par le gouvernement britannique.

72 % pensent qu’il serait important que le gouvernement se préoccupe de possibles liens entre la contrebande de tabac et des organisations terroristes.

12 Mai 2018 | Pression normative
 

Dans un entretien à La Provence (édition du 11 mai), Brune Poirson (secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire) revient sur le plan anti-gaspillage du Gouvernement et évoque l’économie circulaire.

•• Au détour d’une réponse, elle déclare textuellement : « nous allons mettre à contribution les fabricants de cigarettes, afin d’aider, à raison de quelques centimes par paquet ou par la mise à disposition d’outils, les collectivités à collecter les mégots. »

•• « Quelques centimes par paquet » … on serait en droit de demander des précisions. « Mise à disposition d’outils » : les fabricants vont-ils devoir prendre en charge la fabrication et la mise à disposition de cendriers (de rue, de poche, etc.) ? Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots : « nous allons mettre à contribution les fabricants de cigarettes » (Brune Poirson )  
12 Mai 2018 | Pression normative
 

Après l’annonce de l’ouverture d’une enquête préliminaire par le Parquet de Paris, suite à une plainte du CNCT contre les quatre principaux fabricants – dans le cadre de l’affaire que certains médias ont appelé « Le Filtergate » (voir Lmdt des 11, 4 et 3 mai ainsi que du 9 février) – Philip Morris France a publié un communiqué que nous reproduisons.

« Nous avons pris connaissance par voie de presse de l’information selon laquelle le parquet de Paris aurait ouvert une enquête à la suite d’une plainte du Comité national contre le tabagisme (CNCT).

« Comme nous n’avons reçu aucune notification officielle, nous n’avons en conséquence jamais eu l’occasion de voir le contenu des allégations et ne pouvons dès lors spéculer davantage sur le sujet à ce stade. Pour mémoire, les cigarettes sont soumises à l’un des cadres réglementaires français et européens les plus complets, et nos activités sont mises en œuvre dans le respect de ce cadre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Filtergate » : réaction de Philip Morris France à l’ouverture d’une enquête sur plainte du CNCT  ,
3 Mai 2018 | Pression normative
 

Le débat sur l’application du principe « pollueur-payeur » aux mégots et aux fabricants (voir Lmdt des 26, 25 et 24 avril) est appelé à rebondir. 

Ainsi, France Bleu Provence s’est tourné vers le fondateur de l’association marseillaise « Recyclop – Un œil sur la planète ». Depuis 2015, Abdes Bengorine monte des opérations de sensibilisation, de collecte et de recyclage des mégots.

Son opinion.

•• « Selon le principe « pollueur-payeur », la prise en charge revient au producteur. Mais quand on regarde de près les chiffres du prix du tabac, il y en a 80 % qui part à l’État. Alors, c’est un peu bizarre de demander un peu plus d’argent au fabricant …

« Cela serait même une contradiction que cela soit répercuté sur le consommateur. Le Gouvernement pourrait au moins donner sur ses 80 % ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Taxe ou éco-contribution mégots : « le Gouvernement pourrait donner sur ses 80 % » (Recyclop)  
26 Avr 2018 | Pression normative
 

Au moment où l’on parle de collecte et de recyclage des mégots (voir Lmdt des 24, 25 avril et de ce jour), se pose la question du paquet lui-même.

Le paquet ? Mais les fabricants de tabac s’acquittent déjà de leur contribution « Éco-Emballages ». Comme tous les producteurs générant des « déchets ménagers ».

Seulement, voilà, plus personne ne le sait.

La réglementation du paquet neutre interdit la présence du petit logo « Éco-Emballages » sur les paquets de cigarettes ainsi que sur les blagues ou pots de tabac à rouler.

 Commentaires fermés sur Mégots : et les paquets de cigarettes ?  ,
26 Avr 2018 | Pression normative
 

Remarques en passant … sur cette histoire de prise en charge, par les producteurs, de la collecte et du recyclage des mégots (voir Lmdt des 24 et 25 avril 2018).

•• L’objectif parait difficilement atteignable. Des premières estimations évoquent 30 milliards de mégots jonchant le sol de notre pays.

Actuellement, seules certaines villes ont pris en charge le problème. Comme Paris, Bordeaux, Lille (voir Lmdt des 15 et 9 février 2018 ainsi que 3 octobre 2017).

Mais le Gouvernement s’est emparé du sujet, l’intègre dans sa politique écologique et de promotion d’une économie circulaire. La pression est mise. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots : quelqu’un devra bien payer leur collecte et leur recyclage  ,
25 Avr 2018 | Pression normative
 

Dans un communiqué publié ce mercredi 25 avril, Philip Morris France a dit sa « surprise » face à « cette annonce de possible création d’une éco-contribution pour la gestion écologique des mégots qui n’est rien d’autre qu’une nouvelle taxe sur les prix et, en définitive, sur tous les consommateurs adultes » (voir Lmdt de ce jour et du 24 avril).

Elle accentue(rait) « un peu plus encore la pression à la hausse sur les prix de vente au détail des produits du tabac, quelques semaines après des augmentations massives qui sont entrées en vigueur après homologation le 1er mars 2018 », dit Philip Morris France. Elle « n’a fait l’objet d’aucune consultation préalable des acteurs concernés ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots : une « nouvelle taxe sur les prix » selon Philip Morris France (AFP)  , ,
25 Avr 2018 | Pression normative
 

Gérald Darmanin réfute tout projet de création d’une nouvelle taxe sur les mégots (voir Lmdt du 25 avril). 

En revanche, l’exécutif réfléchit bien à une « éco-contribution » ou « éco-participation »  d’un ou quelques centimes par paquet de cigarette. Laquelle frapperait les fabricants de tabac pour financer le ramassage et le recyclage des mégots, jetés négligemment chaque année en France par les fumeurs (voir Lmdt du 24 avril).

Quelle différence ? Réponse du Figaro.fr.

•• Une éco-participation est un versement effectué par des fabricants pour financer la filière de collecte et de recyclage du produit qu’ils produisent. « Il y a des éco-contributions sur tous les objets du quotidien », a rappelé la secrétaire d’État Brune Poirson sur Public Sénat ce mardi, « sauf qu’aujourd’hui il n’y a pas d’éco-contribution sur les fabricants de cigarettes. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots : quelle différence entre une taxe et une « éco-participation » ?   ,