Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Juin 2020 | International
 

L’Australia’s Therapeutic Goods Administration (TGA) vient de rejeter la demande de Philip Morris Australia visant à faire rentrer le segment des produits à tabac chauffé dans la nomenclature officielle des produits à nicotine.

Seuls les produits du tabac combustibles – cigarettes et cigares   restent autorisés à la vente en Australie. Il s’agit, cependant, d’un avis provisoire.

« Cela met l’Australie en contradiction avec les nombreux autres pays qui ont décidé de réguler les produits à tabac chauffé et autres alternatives au tabac » déclare Simon Breheny (porte-parole de Philip Morris Australie).

La décision définitive du TGA sera formulée en août.

18 Juin 2020 | International
 

Le succès commercial du tabac à chauffer aurait contribué à une baisse significative des ventes de cigarettes dans l’archipel nippon, selon une étude publiée dans la revue scientifique International Journal of Environmental Research and Public Health

Selon ses auteurs, le nombre de fumeurs japonais aurait été divisé d’un tiers depuis 2016 avec l’arrivée sur le marché des dispositifs de tabac à chauffer.

•• Cette étude – réalisée par une équipe canado-américaine sur la période 2011-2019 – insiste donc sur la superposition des courbes de baisse des ventes de cigarettes et de hausse des ventes de tabac à chauffer à partir de 2016, date du début de la commercialisation de ces dispositifs de nouvelle génération.

L’étude est intitulée « quelle est la cause du rapide déclin des ventes de cigarettes au Japon ? » Elle a été publiée le 20 mai et s’intéresse spécifiquement à l’impact des alternatives à la cigarette : notamment au tabac à chauffer, un produit fortement populaire dans l’archipel, mais également dans une moindre mesure aux cigarettes électroniques.

•• « Plus les fumeurs ont adopté des alternatives, et plus ils ont aidé à accélérer la transition des autres. Je pense que cela nous donne une indication d’à quel point les pays pourraient réduire rapidement l’utilisation de la cigarette s’il y avait différentes alternatives moins nocives disponibles ainsi que des campagnes d’information publique » souligne l’un des auteurs de l’étude, le professeur David T. Sweanor de l’Université d’Ottawa.

•• Et le scientifique de poursuivre en affirmant que l’exemple japonais est une « success story » de la lutte anti-tabagisme. « Nous avons constaté le déclin des ventes de cigarettes le plus rapide jamais observé dans un grand marché. Un tiers du marché de la cigarette s’est évaporé dans une période de temps remarquablement réduite et cela s’est fait avec des mesures non-coercitives » ajoute-t-il.

Voir aussi les 12 juin et 20 janvier.

16 Juin 2020 | International, Profession
 

Malgré les difficultés liées à la pandémie du coronavirus, les fabriques de cigares à La Havane tournent à plein régime. Pour l’île, le secteur du tabac est d’une importance cruciale, d’autant plus en cette période de crise économique, aggravée par l’arrêt de l’activité touristique et les difficultés d’importation. Reportage de RFI dans la fabrique de H. Upmann.

90 millions de puros, c’est le plan de production de tabac pour 2020 et il doit être respecté malgré tout. Dans le quartier de Centro Habana, l’un des plus densément peuplés et épicentre de l’épidémie dans la capitale, se trouve la fabrique de H. Upmann. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Cuba : officiellement, le plan de production de cigares se maintient   ,
14 Juin 2020 | International, Observatoire
 

Les Pays-Bas s’apprêtent à mener une expérience à grande échelle, visant à mesurer les effets de la culture du cannabis sur la criminalité, la sécurité, les troubles à l’ordre public et la santé.

À cette fin, des cultivateurs de cannabis pourront postuler, du 1er au 28 juillet, auprès du gouvernement pour approvisionner légalement les célèbres »coffee shops » du pays, a annoncé le ministère de la Santé. En 2018, dix municipalités avaient déjà été autorisées à cultiver légalement le cannabis.

•• Le Gouvernement hollandais prévoit environ six mois pour sélectionner dix producteurs selon des critères précis : le projet d’un candidat doit notamment prévoir la production d’au minimum 6 500 kilos de chanvre sec et un éventail de dix variétés différentes de chanvre ou de haschich.

•• Selon ce plan, qui a reçu l’aval du Conseil d’État, les municipalités concernées vont superviser sur plusieurs années la culture de cannabis et sa distribution aux « coffee shops » qui pourront le vendre aux clients.

•• Rappelons que le Pays-Bas ont décriminalisé la vente de petites quantités de cannabis – moins de cinq grammes – en 1976 et la loi autorise chaque citoyen à cultiver légalement cinq plants de cannabis pour son usage personnel. Mais la culture et la vente en gros de cannabis demeuraient interdites ; ce qui incitait les centaines de propriétaires des « coffee shops » à s’approvisionner auprès du crime organisé pour satisfaire la demande.

 Commentaires fermés sur Pays-Bas : l’État recrute des cultivateurs de cannabis   
11 Juin 2020 | International
 

La justice sud-africaine a ouvert, ce mercredi, le dossier très controversé de l’interdiction de la vente du tabac imposée depuis dix semaines par les autorités dans le cadre de leurs mesures contre la pandémie de coronavirus (voir 29 mai et 26 avril), rapporte une dépêche AFP que nous reprenons.

L’avocat d’un groupe de fabricants a lancé les hostilités lors d’une première audience devant la Haute cour de la capitale Pretoria en exigeant l’annulation pure et simple de la mesure à ses yeux « irrationnelle » du gouvernement.

•• « Il est difficile d’imaginer une mesure plus draconienne que cette prohibition totale, qui a mis à l’arrêt toute une industrie (…) et causé tant de mal » a plaidé Arnold Subel, pour l’Association indépendante et équitable du tabac (FITA). « Il n’y a aucun fait dans le dossier qui puisse justifier » une telle décision, a-t-il ajouté.

•• L’interdiction de la vente des cigarettes est entrée en vigueur le 27 mars en même temps que le strict confinement imposé aux 57 millions de Sud-Africains pour enrayer la propagation du Covid-19 dans le pays (voir 29 mars). Cette décision a aussitôt suscité la fronde des fumeurs, des industriels et des commerçants du secteur, qui ont vainement négocié la reprise de leurs activités.

En assouplissant les mesures de confinement, le président Cyril Ramaphosa a levé à compter du 1er juin l’interdiction des ventes d’alcool, mais maintenu celle des cigarettes « en raison des risques sanitaires liés au tabagisme ».

•• « C’est un acte de cruauté, les gens sont désespérés » a lancé mercredi l’avocat Subel à la barre. « C’est le paradis pour les contrebandiers » a-t-il insisté, « ils peuvent exiger les prix qu’ils veulent, mélanger leurs produits avec ce qu’ils veulent, les rendre plus addictifs ». Lire la suite »

 

L’OMC a annoncé mardi avoir définitivement débouté le Honduras et la République dominicaine qui contestaient l’introduction en Australie en 2012 des paquets de cigarettes neutres, sans logo de marque (voir 2 juillet 2018) indique l’AFP dans une dépêche que nous reproduisons.

L’Organe d’appel de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a estimé que les pays plaignants n’avaient pas démontré que ces paquets neutres n’apportaient pas « une contribution significative à l’objectif de l’Australie de réduire la consommation de produits du tabac et l’exposition à ces produits ».

Ils n’ont pas non plus démontré que les mesures mises en place par l’Australie portaient atteinte de façon excessive aux règles du commerce international en regard de son « objectif légitime ».

En 2014, Cuba, la République Dominicaine et le Honduras, tous trois gros producteurs de tabac, ainsi que l’Indonésie, avaient porté plainte, séparément, devant l’OMC, s’estimant lésés par la législation australienne en tant que gros exportateurs de cigarettes.

L’Ukraine avait également déposé une plainte, avant de la retirer. Déboutés en première instance en 2018 avec le Honduras et la République dominicaine, Cuba et l’Indonésie n’avaient pas fait appel.

 Commentaires fermés sur Paquet neutre : l’OMC donne raison à l’Australie (AFP)  ,
9 Juin 2020 | International, Profession
 

Altria (qui produit et commercialise Marlboro aux États-Unis / voir 3 avril 2020 et 26 septembre 2019) a annoncé un don exceptionnel de 5 millions de dollars (en plus de son programme annuel de subventions et donations), ce 6 juin, afin de lutter contre la discrimination raciale et sociale dont est victime la population noire américaine.

Ces fonds sont destinés à soutenir des associations nationales ou locales travaillant sur le sujet.

Ils serviront aussi à apporter une aide immédiate à des petits commerces ayant souffert récemment d’actes de vandalisme, annonce, en substance, un communiqué d’Altria.

 Commentaires fermés sur États-Unis : Altria fait un don de 5 millions de dollars pour lutter contre la discrimination raciale  ,
8 Juin 2020 | International
 

Ce sera le seul chef d’État à s’être exprimé à l’occasion de la dernière Journée mondiale sans Tabac (voir 26 mai) : le président turc Recep Tayyip Erdoğan a annoncé, non sans fracas, de nouvelles taxes sur les produits du tabac.

Elles sont de l’ordre de 87 %, actuellement, des prix aux consommateurs. 

•• « Nous aimons nos concitoyens qui fument (…) nous essayons de les décourager en augmentant le prix des cigarettes, mais pour une raison quelconque, ils ne s’arrêtent pas … Mais nous continuerons de leur faire payer les taxes sur les cigarettes » a-t-il déclaré.

•• Il en a profité pour accuser l’industrie du tabac d’avoir « un état d’esprit déformé qui s’efforce de s’enrichir au détriment de la vie, de la santé et de la paix » (sic).

•• Le président turc a aussi rappelé que pour empêcher le coronavirus de se propager dans le pays, le gouvernement avait pris une série de mesures pour protéger la santé publique et a ainsi fermé les endroits où les produits du tabac étaient largement vendus : salons de narguilé, cafés, centres de divertissement, discothèques et bars.

Voir aussi 22 octobre 2019 et 12 février 2016.

 Commentaires fermés sur Turquie : « l’industrie s’enrichit au détriment de … la paix » (Erdogan)   ,
3 Juin 2020 | International, Trafic
 

La Guardia Civil a arrêté, à Madrid ce 26 mai, trois commerçants d’origine chinoise, suspectés de vendre dans leur commerce du tabac et des boissons alcoolisées, dérobés au cours d’une dizaine de cambriolages chez des estanqueros (buralistes espagnols) et dans des boutiques des zones de Salamanque, Ávila, Madrid, Tolède, Cuidad Real et de la Cantabrie. 

Il s’agit de la phase 2 de l’opération « Ludicras » qui s’est déjà soldé en février dernier par l’arrestation de sept personnes, spécialisés dans les cambriolages. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : démantèlement d’une filière chinoise revendant tabac et alcool volés  ,
2 Juin 2020 | International, Profession
 

Programmés du 18 au 20 septembre, Inter-Tabac et InterSupply – les plus grands salons professionnels de la filière tabac (voir 22 septembre 2019 et 12 octobre 2018) qui se déroulent à Dortmund – sont reportés.

La prochaine édition, sous sa forme traditionnelle de salons, se déroulera des 16 au 18 septembre 2021.

Sabine Loos, managing director du site d’exposition (les superbes Westfalenhallen), met en avant la responsabilité des organisateurs en termes sanitaires pour expliquer la décision. Le maintien du salon aurait contraint à en limiter drastiquement le nombre d’entrées possibles. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Inter-Tabac 2020 (Dortmund) est reporté en 2021  ,