Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Août 2020 | International
 

C’est une façon très pragmatique de contribuer à la relance de l’activité économique Outre-Manche. L’État offre aux consommateurs un rabais sur les repas pris au restaurant, pendant tout ce mois d’août.

•• En fait, la mesure du Gouvernement de Boris Johnson est la suivante :

elle s’applique du lundi au mercredi jusqu’au 31 août ;
 l’administration britannique prend en charge 50 % du repas pris, sur place, dans un restaurant ou un pub dans la limite de 10 livres (11 euros) par personne, alcool exclu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : le Gouvernement incite financièrement à aller au restaurant  ,
 

Il y a une semaine, le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, décrétait la généralisation de l’interdiction de fumer dans les rues et les espaces publics extérieurs … si la distance sanitaire de 1,5 mètre (ou 2 mètres … car il y a eu contradiction dans les déclarations) ne pouvait être respectée (voir 14 août).

En fait, la mesure n’a guère provoqué de remous. Le port du masque étant déjà généralisé dans les agglomérations espagnoles, comme nous l’avons indiqué ici-même (voir 15 août). Lire la suite »

 

La toute récente levée, ce début de semaine, de l’interdiction de vendre du tabac ne s’avère pas une opération facile (voir 16 août). Rappelons que la mesure avait été imposée pour cause de Coronavirus (voir 29 mars) et qu’elle a soulevé de nombreuses polémiques (voir 16 mai).

•• Mais comme il fallait s’y attendre, cela a été la cohue dans les points de vente, promptement vidés de leurs réserves restantes. « Les gens ne viennent pas acheter des paquets mais des cartouches » raconte à l’agence Reuters le patron de « Pick N Pay Express store ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Afrique du Sud : la cohue dans les points de vente tabac  ,
20 Août 2020 | International
 

Il semblerait que, sur le marché américain, les cigarettes traditionnelles « performent » mieux que les produits du vapotage pendant cette période de pandémie.

Par exemple, de mi-juin à mi-juillet, le secteur du vapotage a accusé un recul de -13,2 % tandis que les cigarettes combustibles connaissaient une quasi-stabilité à -0,2 % (source Nielsen).

Et dès le début de la mise en place des confinements dans les différents états – vers la fin mars – les ventes de cigarettes ont progressé de +1,1 % sur l’ensemble du marché américain. Lire la suite »

19 Août 2020 | International
 

Le Gouvernement hollandais s’est fixé aussi l’objectif d’un paquet de cigarettes à 10 euros. Sauf qu’ils n’y sont pas encore. Et même si la date pour laquelle a été fixé cet objectif n’est pas clairement affichée, les étapes fiscales s’enchaînent. 

•• Le prix moyen du paquet de cigarettes était de 7,15 euros l’année dernière. Deux hausses de fiscalité ont eu lieu cette année : les 1er avril et 1er août. De sorte à porter le prix moyen du paquet à 8,20 euros actuellement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Pays-Bas : l’autre pays d’Europe continentale à vouloir passer à 10 euros  
18 Août 2020 | International
 

Revenons sur le « Smokefree Environnements and Regulated Products Amendment Bill » qui vient d’être adopté en Nouvelle-Zélande (voir 11 août) pour préciser que ses dispositions tiennent compte de la spécificité du tabac chauffé.

Ainsi son préambule stipule que la nouvelle loi « reconnait que les produits de la vape et les produits du tabac chauffé » offrent « moins de risques pour la santé que le tabac » et a donc pour objet d’« aider les fumeurs à passer à ces produits moins nocifs. » Lire la suite »

 

Le président Cyril Ramaphosa a annoncé, hier soir, le rétablissement du droit de vendre des produits du tabac à partir de ce lundi 17 août.

L’interdiction de vendre du tabac remonte au début du développement de la pandémie du Coronavirus sur place (voir 29 mars). Motifs officiels : sa nocivité pour la santé et le risque de contamination entre fumeurs partageant des cigarettes.

Comme on s’en doute, la décision a suscité polémiques et déchirements politiques. Mais elle n’a inspiré aucun autre pays au monde. Lire la suite »

16 Août 2020 | International
 

Ce petit pays de 800 000 habitants – enclavé entre l’Inde et la Chine, à l’est de la chaîne de l’Himalaya – s’est enorgueilli d’être le premier à annoncer, en 2005, l’interdiction de la vente de tabac (voir 11 octobre 2015 et 1er mai 2016).

Pour se déclarer le premier pays au monde sans tabac.

•• En fait, « the Tobacco Control Act of 2010 » interdit la vente et l’approvisionnement sur place de tous produits du tabac. Tout en tolérant l’importation de tabac pour ses fumeurs impénitents (200 cigarettes par envoi).

•• Sauf qu’avec la crise du Coronavirus, les frontières du Bhoutan sont fermées. La plupart des marchandises ne peuvent y entrer officiellement. Il faut croire qu’il reste suffisamment de fumeurs sur place pour que le Gouvernement revienne sur sa loi pour autoriser – provisoirement – la vente « limitée » de tabac dans certaines échoppes. La lutte contre la contrebande étant la raison invoquée officiellement.

 

La décision prise en Espagne d’interdire de fumer dans la rue ou dans tout espace public à l’extérieur – à moins de respecter une distance sanitaire de 1,5 mètre (voir 14 août) – suscite plusieurs commentaires.

On précisera que des recommandations appelant à éviter la consommation de tabac ont toujours accompagné les messages sanitaires espagnols dès le début de la crise du Coronavirus.

•• Par ailleurs, le port du masque à l’extérieur est désormais obligatoire sur tout le territoire espagnol ce qui, de fait, entrave déjà la possibilité d’y fumer.

Et l’activité des terrasses est également sérieusement encadrée : possibilité est donnée aux autorités locales de prendre toute mesure restrictive sur la consommation d’alcool ; distance sanitaire obligatoire de 1,5 mètre sur toutes les terrasses avec un strict maximum de 10 personnes par table; fin du service à minuit.

•• Dans le fond, sur quoi se base la mesure ? C’est une histoire de gouttelettes. Celles que dégagent potentiellement le fumeur ou le vapoteur en exhalant sa fumée (nous ne parlons pas de la fumée dégagée par la cigarette ou le cigare allumés eux-mêmes).

La vraie question est de savoir si les fumeurs ont pour habitude d’exhaler et de projeter leur fumée directement (ou involontairement) à destination de leurs voisins. Chacun aura sa réponse.

•• En France, le Comité national contre le Tabagisme avait déjà pris position lors de la réouverture des terrasses lors du déconfinement : « le CNCT a alerté sur le fait qu’avec leur toux fréquente et la présence dans la fumée de tabac de particules sur lesquelles peuvent se fixer les virus, les fumeurs infectés par le Coronavirus sont des contaminateurs potentiellement majeurs. »

•• Dernièrement, sur LCI, la Direction générale de la Santé indiquait : « nous ne disposons pas d’étude scientifique vérifiant l’hypothèse selon laquelle la fumée de cigarette représente un vecteur de contamination de la Covid-19 … Mais cela ne veut pas dire que cette hypothèse est fausse » (voir 14 août).

À suivre.

 

Le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, a décrété, ce vendredi, la généralisation de l’interdiction de fumer dans les rues, déjà en vigueur en Galice et aux Canaries (voir 13 et 14 août).

•• Le décret dit exactement ceci :

«  On ne peut fumer sur la voie publique ou dans des espaces à l’air libre si on ne peut respecter une distance minimum entre personnes d’au moins 1,5 mètre. Cette limitation sera applicable également à l’usage de n’importe quel autre dispositif d’inhalation de tabac, dispositif à chicha ou assimilés. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne / Coronavirus : l’interdiction de fumer à l’extérieur est généralisée (si la distance sanitaire de 1,5 mètre ne peut être respectée)  , ,