Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mar 2017 | International
 

Et si, en matière de lutte contre le tabagisme, l’exemple à suivre était la Grande-Bretagne ? En tout cas, les résultats obtenus outre-Manche – 17 % d’adultes fumeurs contre environ 30 % en France – font pâlir d’envie nombre de tabacologues français, selon une enquête de La Croix du mercredi 22 mars.

Outre la politique d’augmentation des prix (200 % entre 1992 et 2011), mais la recette du succès britannique se trouve surtout dans une politique globale associant répression, prévention et aide à l’arrêt.

•• Comme en France, l’interdiction de fumer dans les lieux publics a été instaurée en 2007. Elle concerne pratiquement tous les espaces fermés et les lieux de travail, y compris les pubs, les moyens de transport publics et les véhicules utilisés par plus d’une personne. Les sanctions peuvent aller de 200 livres pour le contrevenant à 2 500 livres pour le responsable du site où l’infraction a été commise. Lire la suite »

21 Mar 2017 | International
 

Il existe un seul fabricant de tabac en Israël : Dubek. Une entreprise très connue, fondée en 1935, qui approvisionne aussi les territoires de l’Autorité nationale palestinienne. L’entreprise fabrique ses propres marques et en importe d’autres.

Dubek vient de porter plainte auprès de la Haute Cour de Justice contre le ministre de la santé, Yaakov Litzman (photo), pour ne pas avoir fait appliquer la réglementation et la fiscalité  tabac au produit de nouvelle génération iQOS que Philip Morris International teste en Israël (voir Lmdt des 8 et 9 mars 2017).

D’après le Jerusalem Post, le ministre de la santé n’aurait pas l’intention d’encadrer l’iQOS tant que la FDA (Federal Drug Administration) américaine n’aura pas statué sur sa nocivité potentielle (voir Lmdt du 11 août 2015).

17 Mar 2017 | International, Profession
 

La ministre de l’Agriculture et de l’Environnement espagnole, Isabel Garcia Tejerina, et Vassilis Vovos (JTI’s President for the Western Europe region) viennent de signer un nouvel accord, de trois ans, portant sur l’approvisionnement, en tabac venant d’Estrémadure, du fabricant.

La signature s’est effectuée à Madrid, au ministère, en présence du président de la région Estrémadure, Guillermo Fernández Vara.

« Ce protocole d’accord réaffirme notre soutien à long terme à une tabaculture locale innovante et à la qualité d’un tabac qui satisfait nos standards au niveau mondial » a déclaré Vassilis Vovos pour la circonstance.

Plus de 20 000 familles rurales tirent des revenus de la tabaculture, en Estrémadure.

 Commentaires fermés sur Espagne : JTI resserre ses liens avec la tabaculture d’Estrémadure  ,
15 Mar 2017 | International, Trafic
 

Relevé dans la dernière livraison de La Lettre de L’Expansion : « Advanced Track & Trace, filiale du groupe français Lamy, s’estime bien placée pour remporter le marché de la traçabilité des produits du tabac en Europe.

« Elle a présenté sa solution au Parlement européen devant des représentants de la DG Santé de la Commission, de l’Olaf et de l’eurodeputé PS Gilles Pargneaux, président du groupe de travail contre l’ingérence de l’industrie du tabac » (voir Lmdt des 17 avril et 31 mai).

Le groupe Lamy intervient, par ailleurs, dans les secteurs de l’énergie et des technologies de l’environnement.

 

Dans une dépêche du 10 mars, l’AFP revient sur l’adaptation de la réglementation anti-tabac à la perspective des JO de 2020 (voir Lmdt du 11 février), même si l’actualité nippone est surtout consacrée, en réalité, au sixième anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima, aux nombreuses stigmates. Extraits.

Dans les rues de Tokyo, peu se hasardent à en griller une en pleine rue. En revanche, la ville grouille de restaurants enfumés, faisant du Japon un des pays développés les plus à la traîne en la matière. Mais à l’approche des jeux Olympiques de 2020, le gouvernement veut durcir la législation.

•• Le ministère de la Santé prévoit de soumettre au Parlement d’ici juin un texte instaurant l’interdiction de fumer dans les établissements publics (hôpitaux, universités, écoles…) et les restaurants, avec une amende conséquente en cas de non-respect (300 000 yens, ou 2 460 euros). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Japon : les JO comme levier de la politique anti-tabac ?  ,
10 Mar 2017 | International, Profession
 

Les autorités américaines de la concurrence ne s’opposent pas à l’acquisition de Reynolds par British American Tobacco (BAT), une opération de près de 50 milliards de dollars (voir Lmdt des 18 et 17 janvier), a annoncé jeudi le géant britannique du tabac selon une dépêche AFP du jeudi 9 mars que nous reproduisons ci-dessous.

BAT a expliqué dans un communiqué que la période légale au cours de laquelle les autorités américaines pouvaient faire part d’une quelconque opposition à la transaction était terminée depuis le 8 mars. L’arrivée à expiration de cette période « signifie que l’opération satisfait les conditions des autorités de la concurrence aux États-Unis », s’est félicité BAT.

Il attend désormais la réponse des autorités de la concurrence japonaises et la transaction doit aussi obtenir l’accord des actionnaires des deux groupes, avant sa concrétisation attendue pour le troisième trimestre 2017, a précisé le groupe. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Feu vert des autorités américaines à l’achat de Reynolds par BAT  
7 Mar 2017 | International
 

Selon diverses agences de presse, la filiale sud-africaine de British American Tobacco envisagerait la fermeture de son usine, en raison du projet de loi sur le paquet neutre qui devrait être prochainement confirmé par le gouvernement. 

« Ce projet rendra difficile la distinction entre cigarettes légales et celles issues du marché noir. Cela profitera au marché illégal » a fait remarquer Joe Heshu, responsable des affaires extérieures de BAT en Afrique du Sud.

 Du côté du gouvernement : « Nous ne voulons pas créer de l’emploi pour des citoyens malades » a rétorqué sèchement un porte-parole du ministère sud-africain de la Santé. « Le processus de mise en vigueur de la loi est en place », assure-t-il.

Déjà touchée, localement, par la forte contrebande de cigarettes – BAT a supprimé 750 emplois en deux ans –  l’industrie du tabac doit faire face aussi à un nouveau train de mesures fiscales.

 L’usine de BAT, située au sud de Johannesburg, est dotée d’une capacité de production annuelle de 27 milliards de cigarettes, destinées autant à la consommation locale qu’à l’exportation. Elle emploie 1 100 personnes.

 Commentaires fermés sur Afrique du Sud : BAT envisage la fermeture d’une importante usine pour cause de paquet neutre   ,
5 Mar 2017 | International
 

Sa teneur en THC (l’agent psycho-actif Tétrahydrocannabinol) étant inférieure à 1 %, il existe un « cannabis légal à la vente » en Suisse, depuis 2011. Celui-ci contient suffisamment de cannabidiol – une molécule qui décontracte avec des effets curatifs ou anti-douleurs – pour être apprécié des connaisseurs, cependant. Mais c’est seulement ces derniers mois que l’on peut en trouver à Zurich et à Berne, alors que le produit est désormais disponible depuis deux semaines dans les kiosques à tabac de Genève. 

•• « Et ça marche très, très fort » dans les points de vente qui en disposent, selon La Tribune de Genève du 3 mars. Certains kiosques ont vendu, en dix jours, une cinquantaine de « petits pots blancs de 5 grammes », d’autres jusqu’à 150. À 58,39 euros (68,50 francs suisse, un prix proche de celui du marché illégal du cannabis) cela fait vite gonfler le chiffre d’affaires.

Et si l’on en croit les vendeurs, les acheteurs, lassés des produits trop forts que l’on trouve sur le marché noir, recherchent les propriétés du cannabidiol. « Des gens de tout âge en achètent. J’ai même un malade de Parkinson qui me dit prendre ainsi moins de médicaments » témoigne un buraliste. Et le prix n’est pas rédhibitoire : « ici tout ce qui est cher se vend. Surtout les produits faits en Suisse » poursuit-il. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Suisse : le cannabis (à faible teneur en THC) crée l’engouement dans les « kiosques à tabac »   ,
 

Le paquet neutre n’est pas encore mis en place (voir Lmdt des 3 septembre 2016 et 31 janvier 2015) que le gouvernement canadien a lancé – le 22 février – une consultation publique sur l’avenir de la lutte contre le tabagisme. Objectif : moins de 5 % de fumeurs à l’horizon 2035 (contre 15 % actuellement). 

Les mesures prises dans le cadre de la stratégie fédérale de lutte contre le tabac (qui prend fin en mars 2018) ne seront pas suffisantes pour faire baisser plus fortement la prévalence tabagique, assure prudemment le gouvernement.

En même temps, il faut intégrer dans cette réflexion, souligne-t-il, l’arrivée de nouvelles technologies (e-cigarette, tabac chauffé), l’impact de la légalisation du cannabis, ainsi que les défis que pose le tabac de contrebande … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada : préparation de la feuille de route anti-tabac … pour 2035
2 Mar 2017 | International
 

À en croire la presse australienne, le produit de nouvelle génération iQOS de Philip Morris International (voir Lmdt des 17 et 5 février) – où le tabac est chauffé et non brûlé – est confronté à des problèmes d’homologation de la part d’autorités manifestement peu familières avec le produit.

En effet, David Gillepsie (the assistant health minister) souligne que la commercialisation de nicotine est interdite en Australie, sauf si elle est proposée en tabac prêt à être fumé, pour mettre en avant que le statut des produits « heat-not-burn » doive être considéré au regard du contexte réglementaire s’appliquant à la cigarette électronique. Lire la suite »