Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Juil 2020 | International, Récents
 

Cela doit avoir un rapport avec la fermeture des frontières …

Selon les autorités gérant le monopole du tabac espagnol (el Comisionado del Mercado de Tabacos), le marché officiel des cigarettes a connu une chute de 26 %, en volume, en mai (par rapport à mai 2019).

Les régions les plus touchées : les Baléares (-30 %), la Navarre et Gérone (-20 %), le Pays Basque (-18 %). Lire la suite »

1 Juil 2020 | International
 

Au Canada, les pompiers forestiers redoutent les feux de camp mal éteints en forêt mais les pompiers urbains s’inquiètent d’un autre type de péril : les pots de fleurs qui s’embrasent en raison des mégots de cigarette qui y ont été jetés.

Depuis janvier, les pompiers de Montréal ont été appelés à intervenir pour éteindre 125 brasiers causés par des mégots dans des jardinières. En comparaison, il y avait eu 50 incendies de ce type au cours de la même période en 2019, et 109 en 2018.

•• Certains de ces incendies ont entraîné des dégâts matériels importants. Par exemple, le 11 juin, un édifice de 14 logements a été lourdement endommagé par des flammes qui avaient pris naissance dans un pot de fleurs sur la terrasse aménagée d’un toit.

Le temps chaud et sec des dernières semaines explique en partie ces incidents, selon Louise Desrosiers, chef de section prévention à Sécurité Incendie de Montréal (SIM). « Mais on remarque aussi que les gens semblent avoir profité plus de leurs terrasses et de leurs balcons en raison du confinement » poursuit-elle.

•• La terre des bacs à fleurs contient souvent de la tourbe ou de la mousse de sphaigne, pour aérer, et des engrais chimiques … ce qui favorise les incendies. Allumé par les mégots jetés dans le terreau, le feu peut couver pendant quatre ou cinq heures avant de s’embraser et de se communiquer à une terrasse ou un balcon. Comme il n’y a pas de détecteur de fumée à l’extérieur, il peut s’écouler beaucoup de temps avant qu’une alerte soit déclenchée.

Le SIM prépare une campagne pour sensibiliser la population à l’importance de se débarrasser des mégots de façon sécuritaire.

30 Juin 2020 | International, Trafic
 

Le réseau en question était dédié à la logistique des narcolanchas (petits bateaux pneumatiques semi-rigides et ultra-rapides) opérant déjà dans le détroit de Gibraltar pour le trafic de stupéfiants. 

Il profitait de cette infrastructure pour introduire aussi – via la côte espagnole à travers différentes plages de la baie d’Algéciras – du tabac venant de Gibraltar (voir 26 février 2019, 19 décembre et 29 avril 2018). 

•• La Guardia Civil de La Línea de La Concepción a donc donné un coup de pied dans la fourmilière, ce 26 juin, en arrêtant 65 personnes et en saisissant 20 semi-rigides, 5 000 litres d’essence plus … 42 000 paquets de cigarettes.

Le trafic s’était montré très actif durant l’état d’urgence sanitaire. Le débarquement de la marchandise pouvant s’opérer de plein jour.

•• Quelques jours avant, « El Pantoja », le grand narco du Campo de Gibraltar – spécialisé dans le trafic de cannabis entre Maroc et côte andalouse à destination de l’Europe – avait été capturé dans un restaurant près de Cadiz, à une centaine de kilomètres.

30 Juin 2020 | International
 

Même si l’épidémie de coronavirus a fait bondir les ventes de cannabis au Canada (voir 29 juin et 20 mars 2020), elle risque de couper les ailes à un secteur en pleine recomposition moins de deux ans après la légalisation, estiment des experts s’exprimant dans une dépêche AFP

Par crainte de pénuries ou pour gérer leur stress, les Canadiens se sont rués pendant le confinement vers les magasins et les sites de cannabis. Les ventes ont augmenté de près de 20 % en mars et en avril, selon Statistique Canada.

« La Covid-19 a eu un effet positif sur le marché légal. On a vu un certain transfert du marché noir vers le marché légal » explique à l’AFP Bradley Poulos, un expert du secteur qui enseigne à l’université Ryerson de Toronto.

•• Le coronavirus est pourtant survenu au pire moment pour cette jeune industrie déjà confrontée à « son lot de défis », notamment des problèmes de rentabilité, un an et demi après que le Canada est devenu le deuxième pays après l’Uruguay à le légaliser, ajoute-t-il (voir 2 janvier).

La décision avait fait naître une toute nouvelle économie. Pionniers, les Canadiens s’y sont imposés parmi les leaders, se développant à l’étranger, notamment en Europe, vue comme un futur grand marché du cannabis médical. Le monde de la finance leur a aussi ouvert les bras et de nombreuses sociétés se sont cotées sur les Bourses de Toronto et New York.

•• Mais l’euphorie est vite retombée. Entre les projections trop optimistes, des problèmes de gestion et les ratés dans la commercialisation, le secteur s’est retrouvé en surcapacité tandis que les sociétés ont accumulé les pertes et ont vu leur valorisation boursière dégringoler (voir 13 juillet et 12 avril 2019).

« La capacité du marché légal à concurrencer le marché noir a été entravée par un certain nombre de règles gouvernementales » analyse Richard Carleton, PDG de la Canadian Securities Exchange, la bourse qui cote environ 175 sociétés de cannabis canadiennes et américaines. Les restrictions en termes de publicités et le très lent déploiement des boutiques physiques ont notamment pesé sur les performances de l’industrie, dit-il. Lire la suite »

29 Juin 2020 | International, Observatoire
 

Les produits de vapotage, les topiques (huiles, lotions, boules), les concentrés et les produits comestibles de cannabis – y compris les bonbons en gélatine et les chocolats – ne sont vendus dans les magasins de la Société ontarienne du Cannabis (SOC) que depuis janvier. Et les boissons ne le sont que depuis mars. 

Malgré tout, les ventes de ces produits totalisaient environ 19,3 millions de dollars en Ontario (province la plus peuplée du Canada, 13,5 millions d’habitants) à la fin mars 2020, indique La Presse canadienne. Lire la suite »

 

La justice sud-africaine a débouté, ce vendredi 26 juin, des fabricants de cigarettes qui réclamaient la fin de l’annulation de la vente du tabac imposée par les autorités dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus (voir 11 juin).

« La littérature médicale (…) a fourni au ministre des raisons suffisantes pour promulguer des règles qui interdisent la vente du tabac » a tranché la Haute Cour de la capitale Pretoria dans son jugement, rapporte l’AFP. Lire la suite »

27 Juin 2020 | International, Profession
 

Depuis quinze ans qu’il produit des feuilles de tabac, Boniface Namate a connu son lot de récoltes catastrophiques et de fins de mois les poches vides. Mais jusque-là, il a toujours réussi à nourrir sa famille de cinq enfants.

Aujourd’hui, le voilà confronté, comme de nombreux autres petits producteurs du Malawi, à la pire crise de sa carrière: la pandémie de coronavirus. « Cette saison est vraiment la plus difficile que j’ai jamais connue » résume-t-il à l’AFP dans un article de Jack McBrams. « Je n’ai même plus envie de continuer. Même ma famille a menacé de ne plus m’aider dans les champs si je persistais avec le tabac ». Lire la suite »

25 Juin 2020 | International
 

Dans le cadre du plan de relance de son économie, l’Allemagne devrait procéder (quand le Bundesrat aura donné son accord) à une baisse de la TVA sur ses produits de grande consommation : de 19 % à 16 %.

Provisoirement : du 1er juillet à la fin de l’année.

•• Le tabac est concerné : cigarettes, tabac à rouler, cigares-cigarillos.

Mais presque … Car, d’une part, il y a eu débat. Et cette réduction ne devrait s’appliquer que sur une partie du prix. Pour éviter une guerre des prix, justement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Allemagne : réduction du taux de TVA pour tous les produits … y compris pour le tabac  ,
 

Le secrétaire d’État à la santé publique, Paul Blokhuis (membre de l’Union Chrétienne et qui a toujours mené croisade contre le tabac) vient d’annoncer au Parlement un nouveau train de mesures. Au moment … où son gouvernement recrute par ailleurs des cultivateurs de cannabis (voir 14 juin).

Parmi les nouvelles mesures en vue :

une interdiction de toutes les saveurs de e-liquides sauf le tabac
l’insertion du tabac chauffé dans le même cadre fiscal que les cigarettes avec, à la clé, des restrictions à sa présentation en point de vente. Lire la suite »

23 Juin 2020 | International
 

Bienvenue dans l’ère post-Coronavirus : un projet d’appli qui classe les citoyens en fonction de leur hygiène de vie suscite un rare tollé (pour ce pays) en Chine … autour de la protection de la vie privée. Notamment, celle du fumeur. 

•• La métropole de Hangzhou – sur la côte de la Chine orientale (près de 10 millions d’habitants) – est l’une des premières en Chine à adopter ce type de système de détection qui fournit un code vert, orange ou rouge autorisant ou non son utilisateur à emprunter les transports en commun ou à accéder à des espaces publics. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Chine : tollé autour d’un projet d’appli qui finit par piéger les fumeurs … entre autres