Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Juil 2017 | International
 

Le gouvernement britannique vient de dévoiler la dernière mouture de son « Tobacco Strategy document » qui est axé sur le maintien de hauts niveaux de fiscalité et prévoit une aggravation des sanctions contre les détaillants vendant aux mineurs.

•• Soit un programme en droite ligne avec le précédent. La politique de forte fiscalité étant justifiée par un « double objectif » clairement assumé : « mettre en avant des objectifs de santé publique et augmenter les revenus financiers venant du tabac ». Avec, aussi, des aides pour inciter les jeunes fumeurs à abandonner le tabac.

•• À noter que ce programme se traduit par des objectifs et des indicateurs précis pour fin 2022 :
• réduction de la prévalence tabagique chez les adultes : de 15,5 % (voir Lmdt du 24 juin 2017) à 12 % ou moins ;
• réduction de la prévalence tabagique chez les jeunes de 15 ans : de 8 % à 3 % ou moins ;
• réduire le différentiel de prévalence tabagique entre la population en général et les travailleurs manuels ou ayant des tâches routinières ;
• réduire la prévalence tabagique chez les femmes enceintes : de 10,5 % à 6 % ou moins.

•• De même, ce programme pose clairement la contrebande de tabac comme un challenge à relever, en mettant en avant une perte de 2,4 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) sur l’année fiscale 2015-2016. Avec :
• une aggravation des peines pour les trafiquants, notamment les récidivistes ;
• une accélération de la procédure de ratification du Protocole pour l’Élimination du Commerce illicite (voir Lmdt des 18 juin 2016 et du 14 octobre 2015) de la Convention Cadre de l’OMS pour la Lutte antitabac (FCTC);
• une transposition, en liaison avec les autres états-membres, des dispositions de la directive tabac européenne en matière de traçabilité.tabagime

20 Juil 2017 | International, Profession
 

Les actionnaires de British American Tobacco (BAT) et de Reynolds American ont donné, ce mercredi 19 juillet, leur feu vert au rachat du second par le premier pour près de 50 milliards de dollars (voir Lmdt des 5 avril, 10 mars et 18 janvier) confirme l’AFP.

•• BAT va acquérir les 57,8 % du capital de Reynolds American qu’il ne possède pas encore pour 49,4 milliards de dollars (42,8 milliards d’euros). L’opération devrait être finalisée autour du 25 juillet, a précisé BAT dans un communiqué. Elle devrait permettre au groupe de devenir un leader à la fois sur le marché US et le marché mondial de l’e-cigarette.

•• BAT avait annoncé en janvier que l’opération serait réalisée pour partie en numéraire et pour partie via un échange d’actions. Les propriétaires de Reynolds recevront 29,44 dollars en numéraire et 0,5260 action BAT. L’opération représentera au total un versement à leur profit de 24,4 milliards de dollars en numéraire et de 25 milliards en action. La somme versée comporte une prime de 26 % par rapport au cours de clôture de l’action Reynolds le 20 octobre 2016, veille de l’annonce par BAT qu’il avait déposé une offre amicale d’achat sur le groupe dont il détient déjà 42,2% du capital.

•• Cette opération est la plus importante consolidation dans le secteur depuis le rachat par Reynolds de son compatriote Lorillard en 2016 à hauteur de 27 milliards de dollars (voir Lmdt du 29 janvier 2015).  BAT va devenir ainsi la première entreprise cotée de tabac au monde en termes de chiffres d’affaires et de bénéfice opérationnel.

•• BAT consolide aussi sa troisième place mondiale derrière le monopole d’État China National Tobacco Corporation et Philip Morris International, qui vend les Marlboro en dehors des États-Unis ainsi que les L&M et les Chesterfield, rappelle l’AFP.

•• Le groupe qui se présente aussi  comme « principal groupe international du vapotage », entend également renforcer cette position par l’acquisition de l’américain. En plus de la cigarette électronique Vype vendue notamment au Royaume-Uni et en France, BAT s’octroie ainsi l’e-cigarette Vuse, détenue par Reynolds et présentée comme une des principales marques sur le marché américain – le premier du monde dans le domaine.

 

 

Le tabac serait de retour sur les écrans américains, selon une étude menée par le Center for Disease Control and Prevention (CDC), l’agence de santé publique américaine.

La présence du tabac à l’écran – définie comme l’utilisation avérée ou implicite de cigarettes, de cigares, de pipes, de narguilés, de tabac sans fumée et de cigarettes électroniques – a grimpé de 72 % entre 2010 et 2016 (passant de 1 824 à 3 145), alors qu’elle avait baissé entre 2005 et 2010.

•• Pointés du doigt : « La La Land » (cigarettes visibles dans une dizaine de scènes) et « The Danish girl » (tabac présent plus de cinquante fois en deux heures de film).

Pourtant, le nombre de films contenant des références au tabac aurait, lui, diminué. En 2016, 41 % des films, qui faisaient partie du top 10 du box-office – comptant pour presque la totalité des tickets vendus aux États-Unis – incluaient un usage du tabac, contre 45% en 2010. Lire la suite »

17 Juil 2017 | International
 

C’est Xinhua – l’agence Chine nouvelle – qui l’annonce : avec 19 000 tonnes, les autorités cubaines s’attendent à enregistrer la plus grosse récolte de tabac de la décennie. Une bonne saison climatique y ayant contribué.

Pourtant, la célébrissime région de Pinar del Rio serait en retard de 4 000 tonnes sur les prévisions la concernant, à 13 000 tonnes.

En visite dans des plantations, le vice-président cubain, José Ramon Machado, a souhaité une augmentation des volumes pour l’année prochaine.

Il est vrai que cigare compte toujours parmi les toutes premières sources de revenus du pays à l’export. Avec, l’année dernière, un chiffre d’affaires de 450 millions de dollars (393 millions d’euros).

13 Juil 2017 | International, Profession
 

JT a confirmé, ce jeudi 13 juillet, être en discussions en vue de l’acquisition du fabricant philippin Mighty Corporation (MC), une opération évaluée à près de 800 millions d’euros. 

« Il est vrai que la compagnie négocie avec MC et nous ferons une annonce le moment venu » a déclaré Japan Tobacco dans un communiqué, en réaction à des informations de presse.

Selon le ministère philippin des Finances, Mighty Corporation, créé en 1945, a reçu une offre de 45 milliards de pesos (hors TVA, 775 millions d’euros) de la part de JT pour ses moyens de production et de distribution ainsi que les droits de ses marques. Il se trouve que l’entreprise est localement dans une posture délicate, pour des raisons fiscales. Cet apport devrait lui permettre de régler ses dettes auprès du gouvernement.

Pour Japan Tobacco, ce serait l’occasion d’étendre sa présence internationale : l’ancien monopole cherche à combler l’absence de perspectives au Japon dans un contexte de vieillissement de la population, de diminution du nombre de fumeurs et, désormais, de concurrence de produits de substitution (tabac à chauffer). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Japan Tobacco va racheter le philippin Mighty Corporation  
 

S’il fallait avoir une opinion sur la façon dont le produit à risques potentiellement réduits de Philip Morris – l’Iqos – se déploie (voir Lmdt du 11 juin 2017), il suffit de recenser la multiplication des sites de fabrication des sticks Heets de Marlboro, que l’on utilise avec l’appareil (voir Lmdt du 21 juin 2017).

Pour la production de ces sticks de tabac à chauffer, nous connaissions déjà l’existence, pour l’Europe, d’une usine près de Bologne, en Italie (voir Lmdt du 28 septembre 2016) et d’une autre en Grèce, près d’Athènes (voir Lmdt du 14 avril 2017).

Mais, désormais, les annonces d’investissements s’enchaînent :

•• la dernière remonte à vendredi dernier. À Neuchâtel, en Suisse (photo), l’actuelle usine Philip Morris va accueillir deux nouvelles lignes de production de Heets, destinées essentiellement au marché local. L’investissement porte sur 27 millions d’euros.

•• plus important. À Dresde en Allemagne, 285 millions d’euros d’investissements ont été annoncés, le 19 juin, pour une usine de 80 000 mètres carrés, dédiée uniquement aux sticks Heets. 500 personnes devraient y travailler, début 2019.

•• en Russie, le 14 juin, on a appris que l’usine PMI de Leningrad allait être adaptée pour accueillir des lignes de production de sticks Heets (36 millions d’euros d’investissement).

•• idem, pour l’usine Philip Morris de Roumanie.

•• Et surtout, en Italie, l’usine de Crespellano, près de Bologne, va voir sa capacité de production largement amplifiée, à travers un investissement de 500 millions d’ euros, ce qui permettra de doubler son personnel, à 1 200 employés.

11 Juil 2017 | International
 

Une grande étude menée par le gouvernement japonais, l’année dernière, arrive à la conclusion que le taux de prévalence tabagique, parmi les adultes, est passée sous la barre des 20 %.

Soit 19,8 % exactement.

Contre 21,6 % en 2013.

Mais l’agence Kyiodo News rappelle, fort opportunément, que les femmes japonaises fument peu. Ce qui porte le taux de prévalence tabagique masculin à 31,1 %. Même s’il a reculé de 5,4 points. Le taux de prévalence parmi les hommes trentenaires frôlant les 40 %.

 Commentaires fermés sur Japon : la prévalence tabagique passe « globalement » sous les 20 %  
10 Juil 2017 | International, Trafic
 

Précisément : 1,85 million de cigarettes et 83 kilos de tabac à rouler. Tel est le bilan d’un raid, effectué par les douanes britanniques (HM Revenue and Customs / voir Lmdt des 3 décembre et 9 mars 2016), sur deux jours, la semaine dernière.

120 agents ont ainsi visité 82 boutiques ou épiceries et 8 entrepôts à Liverpool, le long de l’estuaire de la Mersey (Merseyside) et à Manchester. Une ferme de cannabis a également été découverte à l’occasion.

« Le démantèlement de réseaux de vente illégale est au cœur de notre stratégie pour réprimer la contrebande de tabac qui coûte au pays 2,4 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) par an » a déclaré aux médias Sandra Smith, directrice adjointe du HMRC’fraud investigation service.

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : près de 2 millions de cigarettes de contrebande saisies entre Liverpool et Manchester  ,
 

Mercredi dernier, le 5 juillet à une heure du matin, une vedette des douanes espagnoles intercepte en pleine mer un attelage dont les prudentes manœuvres, à 21 miles nautiques des côtes de Cadix, confirment les soupçons des autorités.

Il s’agit d’un petit cargo plutôt vétuste, sans moteur ni équipage, tiré par un remorqueur à bord duquel se trouvent trois Italiens, deux Croates et un Roumain. Ceux-ci expliquent laborieusement qu’ils remorquent ce cargo destiné à être appareillé dans un chantier naval de Huelva, un peu plus au nord.

Mais il y a six conteneurs dans le bateau remorqué … avec 3,2 millions de paquets de cigarettes.

En fait, les deux embarcations avaient déjà été repérées, le 24 juin, au large des côtes tunisiennes. Et ce sont les autorités britanniques qui ont alerté Frontex – l’agence européenne des gardes-frontières et garde-côtes – du fait qu’un troisième bateau les avait approchées pour leur livrer des conteneurs. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : 3,2 millions de paquets en pleine mer  ,
1 Juil 2017 | International
 

Le parlement catalan vient d’adopter, ce mercredi 28 juin, une loi autorisant la consommation de cannabis dans des clubs prévus à cet effet. Plusieurs conditions sont toutefois posées : les membres doivent être âgés de plus de 18 ans, les quantités de cannabis vendues sont strictement contrôlées et … la vente d’alcool ou de tabac y est interdite.

Une législation semblable avait été adoptée dans le nord de l’Espagne en 2014, en Navarre, mais elle avait été suspendue par la cour constitutionnelle dans l’attente de son examen au fond, à la demande du gouvernement de Mariano Rajoy.

En Espagne, la loi pénalise la consommation de cannabis en public, mais reste muette sur la consommation privée qui, du coup, est tolérée.

 Commentaires fermés sur Espagne : légalisation des clubs de cannabis en Catalogne