Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juin 2018 | International, Observatoire
 

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé ce mercredi 20 juin, au dernier jour de la session parlementaire, que la légalisation du cannabis serait fixée au 17 octobre (voir Lmdt du 20 juin). 

L’événement est d’importance. 

Cette loi fera du Canada, à l’automne, le premier pays du G7 à autoriser la consommation de cannabis à des fins récréatives, et le deuxième au monde après l’Uruguay (voir Lmdt du 21 mars 2014) ; aux Pays-Bas, son usage est réglementé, mais pas légalisé. Aux États-Unis, huit états qui ont franchi le pas (voir Lmdt du 6 janvier 2018).

•• On remarquera qu’en définitive Justin Trudeau a entendu l’appel des provinces, mais aussi des forces de police et des milieux économiques concernés qui réclamaient un délai d’application pour peaufiner le système de production et de distribution du cannabis : en magasin ou en ligne. Lire la suite »

 

L’usine roumaine de British American Tobacco – à Ploiesti (à 50 kilomètres au nord de Bucarest) – va devenir le grand site européen de production des « neosticks » Kent de tabac à chauffer pour le produit de nouvelle génération glo (voir Lmdt du 31 août 2017).

L’investissement se monterait à plus de 900 millions d’euros.

Depuis le lancement-test de glo – par BAT en Roumanie, il y a six mois (voir Lmdt du 22 décembre 2017) – 25 000 fumeurs locaux s’y seraient convertis.

20 Juin 2018 | International
 

Les députés canadiens ont adopté ce lundi 18 juin – et les sénateurs ce mardi 19 juin – le projet de loi pour légaliser le cannabis, ce qui va faire du Canada le premier pays du G7 à en autoriser la consommation libre.

Le texte législatif a été adopté à 205 voix, contre 82, et a été renvoyé au Sénat. La Chambre haute a décidé de ne pas prolonger le débat législatif en donnant, hier, son feu vert. La réforme devra encore recevoir la sanction royale (signature du décret d’application).

Une légalisation effective est donc attendue d’ici deux à trois mois.

Le Gouvernement libéral avait rejeté, la semaine dernière, 13 des 46 amendements proposés par le Sénat qui avait globalement approuvé le projet de loi la semaine précédente, au terme de sept mois d’étude. L’un de ces amendements aurait laissé le choix aux provinces d’interdire la culture du cannabis à domicile, comme souhaitent le faire le Manitoba et le Québec. Mais le Gouvernement s’y est fermement opposé.

« On reconnaît qu’il y a diverses perspectives à travers le pays, mais nous avons fait les études et les consultations par rapport à la culture à domicile », avait déclaré le Premier ministre Justin Trudeau en justifiant la décision du gouvernement d’autoriser la culture de quatre plants de cannabis au maximum par personne. « Dans trois ans, on pourra réviser ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas » dans la loi, avait-il dit.

 

Besoin de protagonisme médiatique ou souci de prendre rendez-vous … en perspective de prochaines échéances politiques ?

Toujours est-il que la pittoresque ministre de la santé belge, Maggie De Block (voir Lmdt du 17 janvier 2017 et du 9 novembre 2016), fait preuve d’un brusque et débordant activisme alors que les différentes composantes de la coalition du gouvernement de Charles Michel se montrent généralement en désaccord par rapport aux sujets tabac / addictions et, ont, surtout, d’autres chats à fouetter.

•• Ainsi, contre toute attente au vu de ce qui se passe en France et en Australie, Maggie de Block vient soudainement de relancer l’idée d’implanter le paquet neutre en Belgique : le projet a été remis sur le tapis, devant les professionnels concernés, il y a quelques jours seulement.

Au parlement, le sujet s’annonce, au dernier moment, à l’agenda de la commission des affaires sociales qui se réunit ce mardi 19 juin. Et on prête même à Maggie de Block l’intention de présenter le paquet neutre au conseil des ministres de vendredi prochain, le 22 juin. Lire la suite »

18 Juin 2018 | International, Trafic
 

La semaine dernière, le Tchad et le Brésil sont devenus officiellement les 37ème et les 38ème états à ratifier le Protocole de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) visant à « éliminer le commerce illicite du tabac ».

Sachant que le 5 juin dernier avait été publié l’enregistrement de la ratification de l’Inde.

•• Il semble que l’OMS soit confiante dans le fait d’atteindre les 40 ratifications, au 2 juillet, qui permettront au Protocole d’entrer en vigueur 90 jours après, au titre de traité international (voir Lmdt du 9 mai).

•• En fait, 35 autres états sont en procédure de ratification. 7 sont considérés comme assez avancés : le Bénin, le Royaume Uni, Qatar, le Kenya, Fidji, l’Ile Maurice, les Îles Salomon. On évoque aussi la Russie, le Nigeria, le Rwanda et la Belgique. La France, pour sa part, a déjà ratifié (voir Lmdt du 28 octobre 2015).

16 Juin 2018 | International
 

L’Union européenne va taxer lourdement des dizaines de produits américains … dont le tabac, le bourbon, les jeans ou les motos, en réponse aux droits de douane accrus des États-Unis sur son acier (+ 25 %) et son aluminium (+ 10 %). 

Cette liste a été déjà envoyée par l’UE à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) le 18 mai dernier, en prévision de la décision de Washington.

•• Il s’agit de produits fabriqués sur le territoire américain et non pas vendus par les marques américaines, certaines étant susceptibles d’être fabriqués partout dans le monde. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le tabac dans la tourmente des échanges rugueux États-Unis / Union européenne  ,
16 Juin 2018 | International, Trafic
 

Il est possible de lutter contre les épiceries vendant illégalement du tabac … en Espagne. 

La police municipale de Madrid a saisi 163 paquets de cigarettes de contrebande (marque Fortuna) dans une épicerie du quartier de Moncloa, implantée à deux pas d’un collège. Les cigarettes étaient revendues à l’unité à des élèves durant les heures de récréation.

•• Moncloa est un quartier plutôt huppé de la capitale espagnole qui accueille, en autres, le Palais du président du Gouvernement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : vente à l’unité de cigarettes de contrebande à des mineurs … en plein centre de Madrid  ,
15 Juin 2018 | International
 

Philip Morris International s’apprête à lancer son produit à risques potentiellement réduits – l’Iqos (voir Lmdt du 20 avril 2018) – sur le second marché mondial du tabac après la Chine : l’Inde. C’est une dépêche de l’agence Reuters qui l’a annoncé le 12 juin.

L’Inde compte 106 millions fumeurs adultes, selon l’Organisation mondiale de la Santé. Mais la réglementation du tabac y est aussi contraignante que compliquée (voir Lmdt du 7 mai 2016).

D’après Reuters, le gouvernement indien considérerait le sujet avec « open mind ».

13 Juin 2018 | International
 

Les Canadiens pourraient dépenser jusqu’à 7,17 milliards de dollars canadiens (4,6 milliards d’euros) en produits de cannabis, dès 2019, et augmenter leur consommation globale de 35 %, après la légalisation du cannabis à usage récréatif, comme cela est prévu pour cette année (voir Lmdt des 24 mai et 12 février). Ceci selon un rapport du cabinet d’audit et de conseils financiers Deloitte, publié le 5 juin.

•• L’étude précise que les ventes légales pourraient générer jusqu’à 4,34 milliards de dollars canadiens (2,8 milliards d’euros) et constituer plus de la moitié des ventes totales de cannabis.

Le rapport précise que les consommateurs actuels de cannabis seraient, à priori, susceptibles d’effectuer 63 % de leurs achats par la voie des canaux légaux, même s’ils s’attendent à payer un prix au gramme jusqu’à 10 % plus élevé après la légalisation. Ces consommateurs seraient prêts à délaisser entièrement leurs fournisseurs illicites si l’offre du marché légal combinait la qualité, le prix et la sécurité qui leur conviennent. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Canada : première estimation des dépenses de cannabis post-légalisation  ,
 

L’interdiction de fumer dans les bars, cafés et restaurants, en vigueur en République tchèque depuis un an, n’a pas été retoquée. Le 29 mai, les députés tchèques ont rejeté, en première lecture, une proposition d’assouplissement de la loi anti-tabac.

Cette dernière prévoyait que les gérants d’établissements de restauration puissent aménager une pièce réservée aux fumeurs, et que les plus petits établissements ne proposant pas de nourriture voient l’interdiction assouplie.

Votée en janvier 2017, la loi restreint également l’utilisation de l’e-cigarette dans certains lieux publics.

 Commentaires fermés sur République tchèque : pas d’assouplissement de l’interdiction de fumer dans les bars  ,