Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Fév 2017 | Institutions
 

Fin de mission pour Danièle Jourdain-Menninger (voir Lmdt du 12 septembre 2012) à la présidence de la Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives (Mildeca). Elle sera remplacée le 1er mars par Nicolas Prisse, qui vient du cabinet de la ministre de la Santé, sur décision du Conseil des ministres de ce mercredi 8 février.

Médecin de formation et diplômé de l’École des Hautes Études de Santé publique (EHESP), Nicolas Prisse a intégré en février 2016 le cabinet de Marisol Touraine en tant que conseiller en charge de la santé publique. De 2003 à 2012, il avait poursuivi une carrière à la Direction générale de la Santé (DGS) où il a notamment travaillé dans le groupe de travail sur les traitements de substitution aux opiacés.

Le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives étant déjà arrêté (voir Lmdt du 27 janvier 2014), le nouveau président devrait s’inscrire dans la continuité des travaux menés … d’ici la fin du quinquennat.

En attendant, Jean-Yves Nau (blog Journalisme et Santé Publique) pense qu’il n’aura aucun mal à être plus actif que Danièle Jourdain-Menninger ou Marisol Touraine pour défendre la cigarette électronique, en tant que facteur de réduction des risques dans la lutte contre le tabagisme, alors que cette dernière va partir.

7 Fév 2017 | Institutions
 

C’est demain, mercredi 8 février, que la Cour des Comptes dévoilera son traditionnel rapport annuel sur la gestion des politiques publiques (1 300 pages). Avec, parmi les sujets traités, la formation professionnelle des salariés ou l’indemnisation des victimes d’accidents médicaux, par exemple.

Mais le rapport revient également sur les suites de ses éditions précédentes. Et là, devrait ressortir un chapitre sur « le soutien aux débitants de tabac ».

Un sujet sur lequel la Cour des Comptes est toujours intervenue en distillant des recommandations tranchées : diminution significative des aides ; augmentation des prix ; intérêt pour le paquet neutre.

Sans toutefois prêter toujours attention aux réalités du modèle économique des buralistes (voir Lmdt des 10 février 2016, 12 février 2013 et 14 décembre 2012).

1 Fév 2017 | Institutions, L'essentiel
 

Le Conseil des ministres de ce matin a nommé Rodolphe Gintz au poste de Directeur général des Douanes et Droits indirects. 

Il succède à Hélène Crocquevieille à compter du 6 février 2017.

Cet ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forêts de 40 ans était précédemment conseiller Finances et Comptes publics à l’Élysée. À ce titre, il connaît bien les problématiques de la filière tabac. Il s’est déjà familiarisé avec le dossier buralistes.

Ancien élève de l’École polytechnique, il a occupé différents postes à Bercy, notamment à la direction du Budget. Il a aussi été conseiller pour les Comptes publics de Jean-Marc Ayrault à Matignon.

Hélène Crocquevieille était directrice générale de la Douane depuis 4 ans (voir Lmdt du 20 février 2013 et du 4 novembre 2016). On ne connaît pas ses nouvelles fonctions.

 Commentaires fermés sur Nouveau Directeur de la Douane  
17 Jan 2017 | Institutions
 

Selon le tableau de bord tabac de l’Observatoire français des Drogues et Toxicomanies (OFDT/ voir Lmdt des 1er décembre et 17 février 2016), le mois de novembre 2016, correspondant à la première campagne « Moi(s) sans tabac » a été marqué par une baisse de 3,1 % des ventes de cigarettes et de 9,1 % sur le tabac à rouler, pendant que les ventes de substituts nicotiniques et les consultations de tabacologue ont augmenté.

•• « Cette baisse doit cependant être interprétée avec précaution car novembre 2015 avait été marqué par une augmentation sensible des ventes de tabac liée probablement en partie à la déclaration de l’état d’urgence qui a réduit les déplacements dans les pays limitrophes », indique l’OFDT.

Concernant les aides au sevrage, l’effet « Moi(s) Sans Tabac » semble moins discutable. Les ventes de substituts nicotiniques ont progressé de 28 % par rapport à novembre 2015 « poursuivant la tendance des derniers mois et aboutissant à une hausse en cumul depuis janvier qui atteint 17 % », précise l’OFDT. À noter que la même période, les livraisons de cigarettes aux buralistes ont reculé de 4,1 %. Et que les professionnels expliquent cette baisse pour les mêmes raisons. Lire la suite »

1 Jan 2017 | Institutions
 

L’ancien député du Bas-Rhin et pourfendeur du lobby du tabac devant l’éternel, Yves Bur, est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur dans la promotion de ce dimanche 1er janvier. Sur le contingent du premier Ministre.

Il est vrai que le bouillonnant Alsacien – centriste rallié à l’UMP – a inspiré bien des aspects de la politique anti-tabac, empreinte de radicalisme, de la majorité politique qui arrive actuellement en fin de mandat (voir Lmdt des 1er avril 2015 et 4 juin 2014). Et dont on a encore du mal à percevoir les résultats en termes de santé publique.

Plusieurs professionnels de la filière tabac dont des buralistes, exerçant tous légalement leur activité, se souviennent d’un Yves Bur s’adressant à eux en éructant : « vous êtes des marchands de mort ! » ou « vous l’aurez dans le baba ! ». L’incarnation d’une certaine élégance.

Remarquez, la même promotion de la Légion d’Honneur voit aussi la nomination de Jacques Remiller (contingent de l’Agriculture), ancien député de l’Isère, proche des buralistes et qui, en son temps, a su jouter verbalement contre son collègue Bur. Avec autorité et brio.

 Commentaires fermés sur Yves Bur, Chevalier de la Légion d’Honneur  ,
20 Déc 2016 | Institutions
 

La nomination du futur directeur général adjoint du prestigieux Institut Gustave Roussy de Villejuif a rallumé la polémique sur les nombreux de cas de parachutage de proches par la ministre de la Santé, à la tête de CHU.

•• Ce mercredi 14 décembre, le conseil d’administration de l’Institut a débattu, dans une ambiance houleuse, du « choix » du directeur général adjoint, pour lequel un seul nom était sur la table, imposé par Marisol Touraine : celui de Frédéric Varnier, membre de son cabinet depuis juillet 2013, chargé du financement des hôpitaux. Si la nomination à ce poste fait partie des attributions du ministre de la Santé, le choix est traditionnellement l’apanage du directeur général de l’établissement lui-même. Ce dernier, Alexandre Eggermont, lui préférait un autre candidat, Cédric Arcos, directeur d’hôpital et délégué général de la Fédération hospitalière de France.

•• Si la tentative de parachutage a reçu, cette fois, un camouflet (huit voix défavorables contre deux), la ministre de la Santé n’en est pas à son premier coup d’essai, comme le retrace Le Parisien : Lire la suite »

15 Déc 2016 | Institutions
 

Non il ne s’agit pas de Marisol Touraine. Ni de Michèle Delaunay.

Mais il est vrai que le paquet neutre aura bénéficié de plusieurs « bonnes fées » qui n’auront eu de cesse de faire éclore, mûrir et aboutir le projet « paquet neutre ».

Dont Laurence Lavy, cheffe du Bureau Prévention des Addictions à la Direction générale de la Santé (DGS).

Et Laurence Lavy vient de quitter ce poste. Mission accomplie en quelque sorte, maintenant que le paquet neutre inonde le linéaire des buralistes.

Car elle aura été intransigeante tant dans la forme que sur le fond. À ses yeux, le tabac fait encore trop l’objet d’une attitude tolérante de la part de multiples secteurs de l’opinion publique : le paquet neutre va y remédier. Il fallait donc qu’il soit en place, coûte que coûte.

Même si la sortie des textes réglementaires nécessaires aura été laborieuse et passablement compliquée au niveau de son service (voir, par exemple, Lmdt du 7 avril).

Même si Laurence Lavy ne sera plus dans ses fonctions pour constater un jour si le paquet neutre est vraiment aussi efficace qu’elle l’a toujours assuré à ses interlocuteurs.

Avec l’aplomb de la militante.

14 Déc 2016 | Institutions
 

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve (voir Lmdt du 6 décembre) a composé son cabinet à Matignon. Beaucoup d’anciens collaborateurs de Manuel Valls ont été reconduits.

Ainsi, concernant les sujets ayant trait à la filière tabac, on retrouve Hélène Gilardi (conseillère Santé / voir Lmdt du 1er juin) et Frédéric Brédillot (conseiller fiscalité).

On a beau estimer que le Gouvernement est désormais appelé à gérer les affaires courantes de la fin du mandat, il va leur falloir suivre de près l’arrivée du paquet neutre – même si les équipes de Matignon ont plutôt été passives sur le sujet (voir Lmdt du 23 février) – et, surtout, les conditions de mise en œuvre des nouvelles taxes fiscales sur le tabac (voir Lmdt du 6 décembre).

 Commentaires fermés sur Au cabinet de Bernard Cazeneuve  
6 Déc 2016 | Institutions, Profession
 

Bernard CazeneuveDire que l’on a échappé de peu à la nomination de Marisol Touraine …

Le nouveau Premier ministre, Bernard Cazeneuve, est un bon connaisseur du réseau des buralistes et même des différentes problématiques du marché du tabac.

•• Au titre de ministre délégué au Budget, d’abord. C’est devant le congrès des buralistes 2013 qu’il a confirmé le Contrat d’avenir 2012- 2016 en rappelant son attachement au respect « de la parole de l’État et de ses engagements » (voir Lmdt du 17 octobre 2013).

À Bercy, Bernard Cazeneuve se sera toujours montré prudent sur les prix et aura manifesté une certaine préoccupation par rapport au développement d’un marché parallèle qu’il n’aura pas cependant enrayé (voir Lmdt du 10 février 2014). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bernard Cazeneuve et les buralistes : écoute et convention  
6 Déc 2016 | Institutions, Profession
 

Valls Buralistes 2Alors que Manuel Valls vient de confirmer ses intentions présidentielles, il n’est pas inintéressant de revenir sur son attitude par rapport aux buralistes, ces dernières années : une position à géométrie variable en fonction de sa situation au sein du Gouvernement … et de la montée en puissance, en son temps, de Marisol Touraine auprès de François Hollande.

•• C’est au titre de ministre de l’Intérieur que l’ancien secrétaire des jeunes socialistes – il n’a d’autre expérience que celle de la politique – s’intéresse aux buralistes et singulièrement à leur sécurité. Il est vrai que son expérience de maire à Evry l’a amené à réfléchir concrètement au sujet de la tranquillité, toute relative, des zones commerçantes.

C’est ainsi qu’il a reçu Pascal Montredon, place Beauvau, à deux reprises (voir Lmdt des 30 novembre 2012 et 11 octobre 2013). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Manuel Valls et les buralistes : entre grandes déclarations et silence radio  ,