Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Juil 2020 | Institutions
 

Parmi les secrétaires d’État, nommés hier soir, on remarquera une confirmation et une arrivée :

•• Jean-Baptiste Lemoyne (chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie) : tout au long de sa carrière de cabinet puis de jeune sénateur, il s’est toujours vivement intéressé au réseau des buralistes, ses combats comme son évolution (voir 22 juillet et 26 octobre 2015).

Tout récemment, quand il a fallu préparer les protocoles de déconfinement du secteur CHR, dossier dans lequel il s’est particulièrement impliqué, il avait eu à cœur de relayer les positions de Philippe Coy sur les besoins spécifiques des bar-tabac-brasserie (voir 1er juin 2020). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Gouvernement : des interlocuteurs connaissant les buralistes  
8 Juil 2020 | Institutions
 

On connait les formules et déclarations fracassantes de maître Dupond-Moretti. On suppose que son statut de ministre de la Justice va le tempérer.

Mais nous avons retrouvé cette déclaration dans Le Point de décembre 2016 où il met en avant son statut de fumeur (extraits de l’interview). Nous reprenons un premier extrait au moment où l’avocat est interrompu par un appel téléphonique :

(Le téléphone sonne : « Ouais mon camarade. Je vais chez l’hypnotiseur pour la clope et puis on se voit après … ») Lire la suite »

6 Juil 2020 | Institutions
 

La composition de l’essentiel du nouveau gouvernement de Jean Castex (voir 4 juillet), avec les ministres seulement, vient d’être annoncée sur le perron de l’Élysée.

On y remarquera les nominations suivantes :

• Gérald Darmanin devient ministre de l’Intérieur.
• Bruno Le Maire reste ministre des Finances et de l’Économie.
• Olivier Dussopt (qui connait déjà bien le dossier des buralistes) devient ministre délégué au Budget (voir 6 février 2019, 11 décembre et 7 octobre 2018).
• Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires.
• Olivier Véran reste ministre de la Santé.

 Commentaires fermés sur Gouvernement : Gérald Darmanin devient ministre de l’Intérieur  
4 Juil 2020 | Institutions
 

Le haut-fonctionnaire Jean Castex, nouveau Premier ministre, dispose aussi d’une solide expérience d’élu local : conseiller départemental des Pyrénées-Orientales depuis 2015 et surtout maire de Prades (6 000 habitants) où il a été élu pour un troisième mandat en mars dernier.

•• Il se trouve que Prades est à 50 minutes du Perthus (70 kilomètres par la N116 / voir 11 et 12 mai) et à 90 kilomètres du Pas-de-La-Case, à Andorre (par la route de montagne, soit moins de deux heures / voir 15 juin et 2 juillet). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jean Castex : un Premier ministre qui ne peut ignorer la situation des buralistes frontaliers  
3 Juil 2020 | Institutions
 

Édouard Philippe aura marqué de son empreinte la politique française de juin 2017 jusqu’à cette crise sanitaire dont il a su sortir renforcé de l’épreuve.

On se souviendra que c’est lui qui a confirmé le paquet à 10 euros, dans le cadre de la trajectoire fiscale 2018-2020, en tout début de son discours de politique générale du 4 juillet 2017 à l’Assemblée nationale (voir 4 et 12 juillet 2017).

Il a suivi la mise en œuvre de cette politique tout en mettant le même soin, par ailleurs, à celle du plan d’accompagnement des buralistes et de leur projet de Transformation pour lesquels Matignon a procédé à plusieurs arbitrages décisifs entre Agnès Buzyn et Gérald Darmanin. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Édouard Philippe : un havre de paix … provisoire  
2 Juil 2020 | Institutions
 

Le professeur Michel Reynaud, figure importante de la lutte contre les addictions, est mort à l’âge de 70 ans, a annoncé la Fédération française d’addictologie, et son décès a provoqué une pluie d’hommages chez les acteurs de ce secteur.

Michel Reynaud était « le fondateur de l’addictologie française, celui qui par ses travaux, ses réflexions et son engagement sans faille a véritablement créé la discipline en France et l’a toujours portée avec conviction et détermination », souligne la Fédération française d’addictologie dans un communiqué repris par l’AFP.

•• Il était une « figure de référence de l’addictologie » et « son engagement a significativement contribué à enrichir les politiques publiques de lutte contre les addictions », a réagi  la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives). « Son expertise clinique lui a permis de développer des réflexions novatrices sur la prévention et la prise en charge des maladies liées à la consommation d’alcool, de tabac ou de drogues » relève dans un communiqué le président de la Mildeca, Nicolas Prisse.

« Je suis fier d’avoir combattu avec toi, et toute la Ligue contre le cancer aussi, contre les marchands de mort » a également twitté le président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn.

•• Psychiatre et addictologue, Michel Reynaud a œuvré tout au long de sa carrière pour la création de structures de soin adaptées aux patients victimes d’addictions.

Il avait « créé un centre renommé à l’hôpital Paul Brousse » et «a été l’auteur de rapports importants pour les progrès de l’addictologie » a rappelé sur Twitter le directeur général de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) Martin Hirsch.

Président de la Fédération française d’addictologie de 2007 à 2009, Michel Reynaud avait également créé le Fonds Actions Addictions, dont il était le président, et la plateforme en ligne d’aide et d’information « Addict’Aide » (voir 15 mai 2019). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Décès de Michel Reynaud, figure de référence de l’addictologie  ,
25 Juin 2020 | Institutions
 

« Accélération de l’accès aux traitements innovants, succès de la lutte anti-tabac, forfait post-cancer sur les rails » : l’année dernière, le 3ème Plan Cancer a permis de réelles avancées, conclut le rapport annuel de l’Institut national du Cancer (INCa). 

Selon ce 6ème bilan annuel, remis traditionnellement au président de la République, « 90% des objectifs fixés » ont été atteints, annonce une dépêche AFP.

•• Le 3ème Plan Cancer (2014-2019), initialement doté de 1,5 milliard d’euros, avait été lancé début février 2014 par le président François Hollande pour réduire les inégalités (voir 13 février 2015 et 11 février 2014). Lire la suite »

25 Juin 2020 | Institutions
 

La nouvelle Autorité nationale des Jeux s’est installée ce mardi 23 juin, avec la première réunion de son collège, sous la présidence d’Isabelle Falque-Pierrotin, ex-patronne de la Commission nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). 

L’ANJ, dont la création – souhaitée depuis des années par bien des acteurs et observateurs de la filière, selon l’AFP – accompagne la récente privatisation et mise en Bourse de la FDJ ; elle a aussi dans son giron les jeux d’argent en ligne, soit 14 opérateurs agréés, et le PMU ( voir les 17 et 8 juin).

Les casinos font office d’exception : l’ANJ peut seulement intervenir auprès d’eux au titre de sa « politique de jeu responsable », le ministère de l’Intérieur ayant tenu à garder la haute main sur eux. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / PMU : mise en place de l’Autorité nationale des Jeux   
17 Juin 2020 | Institutions
 

Isabelle Falque-Pierrotin a été officiellement nommée mardi à la tête de la nouvelle Autorité nationale des jeux (ANJ), selon un décret paru au Journal officiel qui désigne les membres du collège de cette structure administrative indépendante (voir 8 juin).

La nomination de l’ancienne présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) de 2011 à 2019, avait été proposée par Emmanuel Macron, rappelle l’AFP.

•• L’Autorité nationale des jeux a été créée à la suite de la privatisation, en novembre 2019, de la Française des Jeux. Jusqu’à présent, seuls les jeux en ligne dépendaient d’une autorité indépendante, l’Arjel, qui régulait environ 12% des jeux autorisés (voir 3 octobre et 18 novembre 2019).

•• La nouvelle autorité va reprendre les prérogatives de l’Arjel en les élargissant aux courses hippiques, jeux de grattage et de loterie, et paris sportifs – qui étaient jusqu’alors placés sous la tutelle de plusieurs ministères. Elle disposera de plus d’un pouvoir de sanction économique.

Lors de ses auditions début juin devant les commissions des finances de l’Assemblée nationale et du Sénat, Isabelle Falque-Pierrotin avait affirmé que l’ANJ aurait pour objectif « d’animer le secteur de façon souple et ferme », estimant que « le régulateur ne doit pas être seulement un gendarme ». Elle avait également insisté sur « l’indépendance » de la nouvelle autorité administrative, même si cinq ministères resteront partiellement compétents (Intérieur, Budget, Agriculture, Santé, Sports).

•• Seuls les casinos ont été exclus du périmètre de l’ANJ et restent sous la tutelle du ministère de l’Intérieur.

 Commentaires fermés sur FDJ / PMU : Isabelle Falque-Pierrotin, « régulateur unique » des jeux  
7 Juin 2020 | Institutions
 

Les rumeurs se multiplient et s’entrechoquent sur la nature du remaniement ministériel que de nombreux commentateurs annoncent pour l’après-second tour des Municipales.

L’ Obs de cette semaine rappelle le « souhait » du Président de la République de nommer une femme à Matignon : « aucun nom ne s’impose, ni dans son Gouvernement, ni à l’extérieur ». C’est ainsi que Marisol Touraine sort du chapeau.

Mais elle ne présenterait « guère de légitimité auprès de la majorité », toujours selon l’hebdomadaire. Il est vrai que l’ancienne ministre de la Santé (désormais présidente d’Unitaid, organisation internationale qui vise à baisser le prix des médicaments) a fait quelques apparitions médiatiques, ces derniers temps. Lire la suite »