Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mai 2020 | E-cigarette
 

En cette période de déconfinement qui avance, les buralistes vont revenir aux fondamentaux de leur activité : parmi lesquels le développement du vapotage.

Le dernier baromètre France Vapotage tombe à point pour connaitre ce qui se passe, actuellement, dans la tête des fumeurs et vapoteurs (voir 18 mai). Nous allons revenir dessus, à plusieurs reprises, dans les jours qui viennent.

•• Premier sujet : quels sont les facteurs qui incitent à passer au vapotage ? (plusieurs réponses possibles).

Faire des économies : 56 %
 Trouver une alternative à la consommation du tabac : 53 %
 Prendre soin de sa santé : 48 %
 Éviter la reprise du tabac : 36 %
 Moins gêner son entourage : 30 %
 Se sentir libre de vapoter à tout moment et en tout lieu : 23 %
 Tester un produit suite à la vue d’une communication sur le vapotage : 9 %
 NSP : 3 %

En comparaison, par rapport à il y a un an, le besoin de faire des économies ressortait à 41 %.

•• « Dans un contexte de fortes hausses de prix du tabac, de nombreux fumeurs sont encouragés à se tourner vers le vapotage comme alternative » commente France Vapotage. « Les motivations exprimées par les vapoteurs révèlent la place de la cigarette électronique dans la société : une alternative au tabac moins coûteuse et moins nocive pour la santé ».

•• Enquête Odoxa, réalisée du 11 au 16 mars. Sur 2 échantillons : 2 009 Français représentatifs de la population et 847 vapoteurs.

 Commentaires fermés sur Vapotage : faire des économies, la 1ère motivation des vapoteurs (Baromètre Odoxa / France Vapotage)  ,
 

YouGouv, société spécialisée dans les sondages sur Internet, avait réalisé – cela remonte en février – un sondage anticipant sur le nouveau comportement des fumeurs de menthol (voir 20 et 2 janvier).

41 % des fumeurs avaient indiqué souhaiter continuer à fumer et se reporter sur des cigarettes non mentholées ;

11 % déclaraient vouloir essayer de trouver encore du menthol sur le marché parallèle ;

 en même temps, 62 % des fumeurs de cigarettes mentholées affirmaient être intéressés par une alternative dans la vape mais 23 % n’avaient aucune idée du produit pour lequel ils pourraient opter.D’où un besoin d’accompagnement et d’explications. Lire la suite »

18 Mai 2020 | E-cigarette
 

Selon un sondage exclusif réalisé par Odoxa pour France Vapotage (voir 31 mars et 8 janvier 2020) à l’approche de l’édition 2020 de la Journée mondiale sans tabac (31 mai), les Français retrouvent, après la crise sanitaire américaine de l’été 2019, confiance dans la pratique du vapotage comme alternative efficace au tabagisme.

En revanche les motivations des vapoteurs évoluent car pour la première fois, la volonté de faire des économies devance la préservation de leur santé, rappelle l’association des professionnels du vapotage dans un communiqué que nous reprenons intégralement.

•• Le vapotage reconnu comme une alternative pertinente à la consommation de tabac

6 Français sur 10 pensent que la cigarette électronique est un moyen efficace pour réduire la consommation de tabac (les fumeurs sont 69 % à le penser, les vapoteurs en sont convaincus à 92 %). Ainsi, la réputation de la cigarette électronique s’améliore après la plongée des indicateurs consécutive à la crise américaine de l’été 2019.

La prochaine « Journée mondiale sans tabac » du 31 mai 2020 devrait être l’occasion de rappeler que la cigarette électronique est l’outil d’aide au sevrage tabagique le plus efficace et le plus utilisé par les fumeurs pour réduire ou arrêter leur consommation de tabac. En décembre dernier l’Académie nationale de médecine a d’ailleurs « encouragé les fumeurs qui envisagent de passer à la cigarette électronique à ne pas hésiter ».

•• Le pouvoir d’achat, une motivation encore plus importante que la réduction des risques

Signe des temps, dans un contexte marqué par les fortes hausses du prix du tabac et des inquiétudes sur le pouvoir d’achat (crise des Gilets Jaunes, grèves, ralentissement de la croissance avant même les effets de la crise sanitaire liée au COVID-19), faire des économies est devenue la première motivation des vapoteurs (56 %), alors qu’elle n’était que la troisième motivation en mai 2019 (41 %). Cette préoccupation détrône la volonté de trouver une alternative à la consommation de tabac, d’éviter une reprise du tabac et même de prendre soin de sa santé (48 %) !

•• Information, encouragement, encadrement : des attentes fortes d’une majorité des Français

Plébiscité pour son rôle dans la lutte contre le tabagisme, le vapotage, son usage et sa pratique, suscitent toujours chez les Français les mêmes attentes d’informations et les mêmes interrogations.

Ces derniers se sentent toujours mal informés sur la cigarette électronique (57 %). Même si la tendance s’améliore depuis l’automne dernier, marqué par la crise sanitaire aux États-Unis (-8 points), ce sentiment retrouve le même niveau qu’en mai 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Pour 56% des vapoteurs, la 1ère motivation est économique » (Baromètre Odoxa / France Vapotage)  ,
14 Mai 2020 | E-cigarette
 

Dans une interview à Vaping Post, Patrick Bédué, organisateur de Vapexpo, dessine les contours de la prochaine édition qui doit toujours se tenir à Paris en octobre prochain (voir 2 mars) … avec toutes les incertitudes posées par la crise sanitaire.

Le salon qui retrouverait le site du Paris Event Center (près de La Villette) se concentrerait sur deux jours (25 et 26 octobre) et serait exclusivement réservé aux professionnels (B to B) : « un événement plus condensé afin d’offrir le maximum de sécurité aux exposants et aux visiteurs ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapexpo Paris : vers une édition B to B sur deux jours  ,
6 Mai 2020 | E-cigarette
 

L’information que nous avons annoncée, en exclusivité, hier soir (voir 5 et 4 mai) confirme l’ampleur (et la vitesse) de la restructuration de l’entreprise américaine, née il y a quatre ans, et qui est arrivée en France en décembre 2018 (voir 6 décembre 2018).

•• Les premiers signes de cette forte réorganisation sont apparus dès la fin de l’année dernière, avec une première réduction des effectifs outre-Atlantique puis le retrait du marché sud-coréen (voir 20 janvier 2020).

L’annonce hier du transfert du siège de l’entreprise, de San Francisco à Washington, en étant une autre illustration. Lire la suite »

5 Mai 2020 | E-cigarette
 

À la suite des informations sur une restructuration aux États-Unis, avec une nouvelle réduction des effectifs (voir 4 mai), les nouvelles alarmistes circulent sur l’avenir de Juul en Europe.

Celles-ci ont une source : un collaborateur de l’entreprise,  basée à San Francisco, qui s’est confié au site Buzzfeed News (spécialisé dans certaines informations exclusives mais quelquefois aléatoires).

Selon cette source : Juul se retirerait des marchés français, espagnol, portugais, belge et autrichien à la fin de l’année. L’entreprise resterait présente, en revanche, au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Pologne, en République Tchèque et en Russie.

Informations à prendre avec précautions et à suivre.

 Commentaires fermés sur Juul : rumeurs  
4 Mai 2020 | E-cigarette, International
 

Selon la presse américaine (The Wall Street Journal, en tête), Juul Labs Inc envisage de se séparer de 600 à 950 de ses collaborateurs.

L’entreprise emploie 3 000 personnes aux États-Unis, actuellement. Après une première vague de suppression de postes concernant 650 employés, en fin d’année dernière.

•• « Nous restons concentrés sur l’objectif de garder la confiance de tous nos partenaires pour faire évoluer notre potentiel de solutions moins nocives destinées aux fumeurs adultes, tout en luttant contre la consommation des mineurs » a déclaré en substance un porte-parole de Juul au Wall Street Journal.

•• Par ailleurs, le site américain BuzzFeed News fait état de projets de retrait sur certains marchés européens. Une information à mettre au conditionnel.

Voir aussi les 31 janvier, 7 février et 3 avril.

 Commentaires fermés sur États-Unis : Juul envisagerait de se séparer d’un tiers de ses effectifs  ,
15 Avr 2020 | Associations, E-cigarette
 

La Fivape (Fédération interprofessionnelle de la Vape / voir 21 mars) a saisi le CSA, selon Le Parisien / Aujourd’hui en France, à la veille de la diffusion, ce mercredi 15 avril sur TF1, d’un épisode de la série médicale américaine « Grey’s Anatomy ».

Il s’agit de s’offusquer d’un programme qualifié de « mensonger » et de « protéger les consommateurs d’un scénario qui relaie sciemment de fausses informations », indique la Fivape.

En cause : les poumons d’un jeune étudiant sportif et vapoteur jugés « semblables à ceux d’un fumeur de 60 ans » par un médecin de « Grey’s Anatomy » ;  les fabricants de cigarettes électroniques y étant présentés comme des « diables ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur E-cigarette : la Fivape monte au créneau contre  « Grey’s Anatomy »  , ,
3 Avr 2020 | E-cigarette, International
 

La Federal Trade Commission – gendarme américain de la concurrence – a engagé une procédure contre le rapprochement, engagé depuis un an, entre le fabricant d’e-cigarette Juul et Altria (fabricant de Marlboro aux États-Unis) annonce une dépêche AFP reprenant un communiqué de la FTC (voir 20 décembre 2018). 

« Pendant plusieurs années, Altria et Juul se faisaient concurrence sur le marché assez fermé des e-cigarettes » a rappelé Ian Conner, responsable des services de la concurrence à la FTC.

Altria a, fin 2018, « orchestré sa sortie du marché de l’e-cigarette avant de devenir le plus important investisseur dans Juul » a souligné Iann Conner. La FTC prévoit de tenir une audience sur le sujet en …janvier 2021. L’autorité souhaiterait qu’Altria se défasse de son investissement. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : le rapprochement Juul / Altria contesté par les autorités de concurrence   ,