Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juin 2017 | E-cigarette
 

L’Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique (voir Lmdt des 19 avril et 8 janvier) l’avoue elle-même dans la présentation du premier numéro de sa newsletter « La Dégazette », datée de juin 2017.

Dégazette ? En langage de vapoteur, le dégazage est le terme employé lorsqu’une batterie entre en court-circuit et « explose » (selon les termes employés par les médias). De ce type de désinformation, l’Aiduce a voulu se démarquer et au lieu de désinformer, d’informer. »

•• Au sommaire, un point sur les nouvelles règles de vapotage dans les lieux publics à partir du 1er octobre (voir Lmdt du 27 avril) et la participation de l’Aiduce au salon Vapexpo (voir Lmdt du 21 juin).

•• C’est l’occasion de rappeler la participation de l’Aiduce à différents groupes de travail menés par la Direction Générale de la Santé (DGS). Ces groupes s’articulent autour de thématiques précises sur des axes législatifs (vape dans les lieux publics, publicité et propagande…) ou plus concrets afin, par exemple, de définir le rôle de la vape dans le Plan National de Réduction du Tabagisme (PNRT). Une réunion y a été consacrée le 9 juin dernier dans les locaux du Ministère des Solidarités et de la Santé.

•• L’Aiduce est également impliquée dans l’élaboration de la Charte Hôpital sans Tabac, à l’invitation du Respadd. Le réseau Hôpital sans Tabac mène depuis plus de 20 ans des travaux destinés à accompagner les établissements de santé dans leurs démarches de prévention et de prise en charge du tabagisme. Et l’association a été intégrée à ces travaux.

•• Enfin, le volet Afnor « Normalisation » et « Certification ». Si les discussions des groupes de travail restent confidentielles, on apprend que le premier Comité Particulier du référentiel de certification e-Liquides avec Afnor Certification s’est tenu ce 23 mai.

21 Juin 2017 | E-cigarette
 

Fabricants d’e-liquides, de matériels, modeurs, revendeurs, gérants de points de vente (boutiques et buralistes), professionnels de santé, reviewers … le monde de la vape a rendez-vous les dimanche 24 et lundi 25 septembre prochain à la huitième édition de Vapexpo (voir Lmdt des 28 mars 2017 et 15 octobre 2016) qui reprend pied à la Grande Halle de la Villette à Paris.

Si le salon se concentre cette année sur deux jours au lieu de trois, le dimanche accueille toujours le grand public.

150 exposants ont répondu présents (en légère baisse par rapport à 2016), dont une quarantaine pour la « Galerie des Modeurs ». La représentation française est majoritaire, suivie par la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada.

La billetterie en ligne est déjà ouverte.

19 Juin 2017 | E-cigarette
 

Enovap, en partenariat avec un laboratoire du CNRS, développe un système d’intelligence artificielle capable de tester différentes méthodes de sevrage tabagique.

Un engagement fort en R&D pour la startup (voir Lmdt du 20 mai 2016) témoignant de sa volonté de participer, à sa manière, à la lutte contre le tabagisme, comme l’indique un communiqué du 13 juin.

En renforçant ainsi l’efficacité de son dispositif – l’e-cigarette intelligente permettant la gestion de l’apport en nicotine (technologie brevetée) – Enovap enrichit son application mobile qui intègre déjà un mode de réduction automatique pour mieux accompagner les personnes souhaitant arrêter de fumer. Lire la suite »

8 Juin 2017 | E-cigarette, Observatoire
 

Depuis 2014, la proportion de ceux qui ont au moins essayé la cigarette électronique dans les 28 pays de l’Union européenne a augmenté (15% contre 12% en 2014).

Cependant, la proportion d’utilisateurs réguliers (2%) est restée stable. Ceci, dans une Union où la perception de la cigarette électronique reste contrastée. 

Suite du décryptage de l’Eurobaromètre 2017 de la Commission européenne publiée à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac (voir Lmdt des 7 juin et 30 mai).

•• La majorité (61%) de ceux qui ont commencé à utiliser des cigarettes électroniques l’ont fait afin de freiner leur consommation de tabac, 31 % parce qu’ils considéraient que les cigarettes électroniques étaient plus saines ou 25 % pour des raisons économiques.

•• 14% des sondés déclare avoir totalement stoppé la consommation de tabac en ayant recours à la cigarette électronique. 10% pensent qu’ils recommenceront à fumer et 17% sont parvenus à réduire leur consommation de tabac sans pour autant arrêter de fumer. Les autres consommateurs ne se prononcent pas encore. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Eurobaromètre 2017 : et l’e-cigarette …  ,
31 Mai 2017 | E-cigarette
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, la Fivape (Fédération inter-professionnelle de la Vape / voir Lmdt du 12 janvier 2017) édite, à son tour, un communiqué incisif sur le rôle tenu désormais par la cigarette électronique en matière de santé publique.

Nous le reproduisons intégralement.

« À rebours des discours timorés ou déconnectés de la réalité du terrain, la Fivape affirme que la vape poursuit sa progression en France, et ce au bénéfice de la santé publique. À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2017, la Fivape considère que le vaporisateur personnel est la meilleure arme pour combattre le tabagisme, première cause de décès évitable en France et responsable du décès de 78 000 personnes chaque année.

•• Dans une récente enquête sur le vapotage (voir Lmdt du 19 mai), l’association « Que Choisir » indique que 82 % des répondants ont totalement cessé leur tabagisme grâce à la vape, et que l’arrêt du tabac a été facile dans la grande majorité des situations.  Dans toute la France, les témoignages se multiplient, en provenance d’anciens fumeurs, des réseaux d’entraide de vapoteurs et de professionnels de santé : promue intelligemment et de manière responsable, la vape fonctionne efficacement face au tabac, en tant qu’alternative infiniment moins dangereuse.

•• Pour les fumeurs qui n’ont pas encore réussi à arrêter totalement de fumer avec la vape ou sont en situation d’échec, malgré une volonté d’arrêt souvent forte, l’espoir perdure et ces fumeurs doivent être encouragés dans leur démarche de cessation du tabagisme. Devenir vapoteur n’est pas toujours une évidence pour certains fumeurs : en complément de matériels et de e-liquides sûrs et de qualité, l’écoute, l’expertise et les conseils sur le long terme, de la part de toutes les parties prenantes, sont primordiaux. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac : « la vape continue sa progression » (Fivape)  ,
31 Mai 2017 | E-cigarette
 

À la veille de la Journée mondiale sans tabac, Marc Michelsen (Senior Vice President, Affaires Publiques & Communication de Fontem Ventures, propriétaire de la gamme de produits de vapotage « blu » / voir Lmdt des 24 mai 2017 et 19 octobre 2016)avait publié une contribution sur le site de L’Obs Plus que nous reproduisons.

« Le 31 mai de chaque année, l’OMS et ses partenaires commémorent la Journée mondiale sans tabac afin de « souligner les risques pour la santé liés au tabagisme et de plaider en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac ». 

•• Mais, si la lutte contre le tabagisme s’impose comme une évidence de santé publique, on peut regretter que les « politiques efficaces » ne fassent pas encore l’unanimité parmi l’ensemble des décideurs. Ainsi, une voie particulièrement prometteuse, les produits du vapotage, bénéficie d’un traitement ambigu de la part des autorités françaises quand elle est vivement encouragée Outre-Manche.

Au Royaume-Uni, l’agence gouvernementale « Public Health England » a reconnu dès août 2015 la cigarette électronique comme 95% moins nocive que le tabac (voir Lmdt des 19 et 21 août 2015)

Et le récent rapport de l’ONG « Action on Smoking and Health » souligne les résultats positifs de cette attitude : sur les 2,9 millions de britanniques qui vapotent, plus de la moitié sont désormais ex-fumeurs. C’est la première fois que, parmi les vapoteurs, ceux qui ont arrêté le tabac sont plus nombreux que ceux qui sont toujours fumeurs, démontrant ainsi l’efficacité indiscutable du vapotage pour le sevrage tabagique.

•• Mais, en France, il semble que la Haute Autorité de Santé ne tienne toujours pas compte de ces bénéfices prouvés. L’institution se contente d’une position pour le moins équivoque, résumée ainsi dans une récente publication : « Si un fumeur (…)  choisit d’utiliser la cigarette électronique, il sera informé qu’elle n’est pas un traitement actuellement validé, mais que les substances qu’elle contient sont supposées moins dangereuses que celles contenues dans le tabac ». À la lecture de ces lignes, on peut douter que le fumeur se sente clairement encouragé à l’adopter … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac : « l’efficacité indiscutable du vapotage pour le sevrage tabagique » (Marc Michelsen / Fontem Venture)  ,
31 Mai 2017 | E-cigarette
 

« Tout devrait être mis en œuvre, ce jour-là, pour aider les fumeurs à sortir du tabagisme. Or, depuis le 20 mai 2016, encourager l’une des meilleures solutions pour eux est devenu totalement illégal » dénonce l’association Sovape (voir Lmdt du 28 décembre 2016) dans un communiqué, publié à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, qui demande « un signal » à Agnès Buzyn, sur l’e-cigarette.

•• « La France a transposé la Directive Européenne sur les produits du tabac avec beaucoup plus de sévérité que ce que le texte imposait, y compris pour la cigarette électronique.

« À part des restrictions sur les publicités à effet transfrontalier, rien n’obligeait le Gouvernement français à interdire toute publicité, directe ou indirecte, et encore moins toute « propagande ». Ainsi la vape se retrouve au même niveau que le tabac. Interdiction d’en faire la promotion sous peine d’une amende de 100 000 euros. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac : Sovape demande un « signal », en faveur de la cigarette électronique, à la ministre de la Santé   
24 Mai 2017 | E-cigarette
 

Déployée entre fin avril et début juillet chez 8 000 buralistes, la nouvelle campagne publicitaire affirme le positionnement « lifestyle » de la marque blu (voir Lmdt des 3 mai et 15 février 2017 ainsi que des 19 octobre et 4 avril 2016) en mettant l’accent sur la recherche du plaisir et du goût à travers la variété des liquides blu, dont la gamme vient de s’enrichir en avril.

•• Conçue par l’agence CLTG Paris, la campagne blu propose aux utilisateurs du dispositif et des e-liquides de « vapoter la vie par le bon goût ».

Après une première campagne axée sur les valeurs de plaisir et liberté, blu maintient son cap avec une promesse de sensualité, rompant avec le discours produit du marché qui préfère le plus souvent parler de technologie ou de santé. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur L’e-cig blu :  nouvelle campagne en points de vente  
19 Mai 2017 | E-cigarette
 

Depuis le dossier de Que Choisir sur la cigarette électronique (voir Lmdt du 25 août 2013), le vapotage s’est largement imposé dans la vie quotidienne.

Le média de défense du consommateur a donc décidé d’interroger ses lecteurs sur le vapotage, en proposant en décembre 2016 un questionnaire aux abonnés de sa newsletter. Et 3 488 retours lui sont parvenus. Résultats.

•• Sans surprise, 67 % de ceux qui ont répondu sont des vapoteurs. 64 % d’hommes et 36 % de femmes. 25 % ont entre 18 et 39 ans, 33 % entre 40 et 54 ans, 25 % entre 55 et 64 ans, 17 % plus de 65 ans.

Pour 80 % … ce sont des vapoteurs depuis plus d’un an. Et Que Choisir de regretter la faible représentation des récents convertis dans son échantillon qui pourrait « refléter un fléchissement du recrutement, la France étant le seul pays où une tendance à la baisse est observée » prend-t-il le risque d’avancer. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La radioscopie des vapoteurs-lecteurs de « Que Choisir ? »  
11 Mai 2017 | E-cigarette
 

Parmi les décisions du Conseil d’État connues hier soir (voir Lmdt du 10 mai), certaines concernent la réglementation applicable aux produits du vapotage.

•• L’une concerne les enseignes de tous les points de vente vendant cigarettes électroniques et autres liquides : les enseignes sont autorisées. Elles ne sont pas considérées comme de la publicité extérieure en soi.

•• Le communiqué du Conseil indique : « l’interdiction de la propagande et de la publicité, directe ou indirecte, en faveur du vapotage ne fait pas obstacle à ce que les établissements commercialisant des produits du vapotage puissent signaler la nature de leur activité par l’enseigne du lieu de vente : les dispositions en cause régissent uniquement la propagande et la publicité, et non le droit à l’enseigne ».

•• On peut en déduire qu’un buraliste – en tant qu’établissement commercialisant des produits de vapotage – va pouvoir faire valoir aussi ce droit à l’enseigne.

À suivre.