Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Fév 2017 | Associations
 

« Une méthode originale et révolutionnaire : en finir avec le tabac, oui, mais sans stress et en y prenant du plaisir ! À 2,99 euros ». La dernière publication du pneumologue Bertrand Dautzenberg (Hôpital de La Pitié-Salpêtrière et président de « Paris sans Tabac ») est sortie le 26 janvier aux éditions First. 160 pages qui ne stigmatisent pas le fumeur mais vendent « Le plaisir de s’arrêter de fumer » (titre de l’opuscule).

Le pitch de l’éditeur : « … En plus de retrouver votre liberté, le but de la démarche est de vous faire prendre du plaisir à arrêter de fumer. Comment ? Grâce à une approche psychologique et comportementale qui vous aidera à comprendre pourquoi vous fumez et à décortiquer les mécanismes de la dépendance. 

Vous serez ensuite invité à choisir un substitut nicotinique qui vous convient, afin de diminuer le nombre de cigarettes fumées chaque jour. En choisissant une autre forme de nicotine, l’arrêt se fait alors dans le calme, sans prise de poids, sans insomnie ni irritabilité. Êtes-vous prêt à essayer ? ».

Un discours plus acceptable que la stigmatisation.

 Commentaires fermés sur Bertrand Dautzenberg lance sa méthode « douce » pour arrêter de fumer  , ,
19 Jan 2017 | Associations
 

Pour ses vœux 2017, le Comité national contre le Tabagisme a choisi l’option « retour en arrière ». Avec une sélection de dix événements-clés de l’année passée dans la lutte contre le tabagisme. La boucle serait-elle bouclée ? Ou l’association est-elle à court (provisoirement) de moyens d’actions, au regard de l’appel au don ponctuant son communiqué de presse ?

• En haut du podium, le paquet neutre : en tant que thème central de la Journée mondiale sans Tabac et son arrivée « au compte-goutte » (sic) en France. Une « victoire contre le lobbying de l’industrie du tabac » avec les décisions du Conseil constitutionnel et du Conseil d’État validant la mesure (voir Lmdt des 22 janvier et 23 décembre 2016).

• Lycées sans tabac. Grâce aux recours administratifs déposés par le CNCT et de Droits des Non-Fumeurs, « la justice a demandé la suspension des espaces fumeurs » (ndlr : compte tenu de la prolongation de l’état d’urgence, il ne semble pas que les proviseurs aient modifié leur position sur des espaces fumeurs provisoires). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CNCT : ses vœux sont déjà réalisés  
4 Jan 2017 | Associations
 

Michèle Delaunay se déchaîne actuellement sur son blog (voir Lmdt du 2 janvier).

Dans un énième plaidoyer en faveur du paquet neutre – et il le faut bien, au vu des premières réactions de l’opinion publique sur le sujet – la députée PS argumente.

Extrait d’un post du 31 décembre : « Le premier effet est évident. Les emballages anciens par leur couleur, par leur marque qui a été, pendant des années, soutenue par des publicités séduisent de manière inconsciente (beau cowboy de Camels, course automobile pour Marlboro …) »

« Beau cowboy de Camels » (sic). On ne lui en tiendra pas rigueur, un lapsus est toujours pardonnable. Ce n’est révélateur que d’un léger trouble. Le cow-boy ?

 Commentaires fermés sur L’inconscient de Michèle Delaunay
2 Jan 2017 | Associations
 

C’est ce que laisse entendre la députée et présidente de l’Alliance contre le Tabac au détour d’un post, sur son blog, intitulé « Qu’est-ce qu’une opinion ? »

Elle pose cette sérieuse question à propos de l’interview que Sud-Ouest a sollicité auprès de Jean-Luc Renaud (président de la fédération Sud-Ouest des buralistes et secrétaire général de la Confédération) à propos du paquet neutre (voir Lmdt du 30 décembre).

Et comme Sud-Ouest ne s’est pas autorisé à solliciter les lumières de Michèle Delaunay, celle-ci s’essaie à un exercice de haute pédagogie pour regretter la parution de l’article, asséner des leçons de journalisme et nous dérouler un raisonnement passablement lourdingue. En substance (et nous nous efforçons de ne pas trahir un propos que l’on peut consulter sur son blog):

• Premier point. Toute opinion sur le tabac n’est pas bonne à dire

« Le droit consacre la liberté d’opinion » (…) « Rien n’est pourtant dit d’une opinion qui atteint à la vérité scientifique et à l’exactitude des faits » (…) « Doit-il en être de même de l’opinion publiée, soit par un média lui-même, soit à l’occasion d’une interview ? A-t-elle le droit d’aller au contraire des vérités démontrées ? Il en va bien sûr d’abord de l’éthique journalistique. Quel média titrerait aujourd’hui « la ceinture de sécurité ne sert à rien » ou encore « le tabac est définitivement bon pour la santé ».

Avec de tels exemples tirés par les cheveux, le tour est joué : toute opinion sur le sujet tabac n’est pas recevable, encore moins diffusable … Pour mieux comprendre, passons à la suite. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Delaunay contre Renaud  
25 Nov 2016 | Associations
 

CNCTLe Comité national contre le Tabagisme (CNCT) et Droit des non-Fumeurs (DNF) interpellent le Secrétaire d’État en charge du Budget, Christian Eckert, « pour qu’il confirme que la hausse annoncée de la rémunération des buralistes (voir Lmdt des 6 et 15 novembre) ne se fera pas au détriment du DNFfonds prévu pour les actions de lutte contre le tabagisme et dans une optique réaffirmée de réduction de la consommation de tabac dans notre pays ».

« Ce fonds ne doit pas être utilisé pour financer les revenus, déjà très confortables et en constance hausse depuis 10 ans, selon la Cour des Comptes, des débitants de tabac et notamment des plus importants qui bénéficient de remises annuelles anormalement élevées.

« S’il doit y avoir une revalorisation des revenus des buralistes, il convient que celle-ci soit faite à de strictes conditions : qu’elle s’inscrive dans une diminution assumée de la réduction de la consommation et des ventes de tabac dans notre pays, qu’elle participe à la poursuite d’une diversification des activités des buralistes et exclusivement des plus fragiles ».

22 Nov 2016 | Associations
 

Michele DelaunayLancé il y a un peu plus d’un mois, « l’Appel des 100 000 » professionnels de santé contre le tabac (voir Lmdt des 11 et 17 octobre) n’a pas mobilisé. C’est le moins que l’on puisse dire avec seulement 4 735 signatures au compteur du site.

Pas de quoi jouer un levier puissant dans l’opinion publique et dans le débat des présidentielles. Et ce n’est pas faute des tweets de piqures de rappel de Michèle Delaunay, son instigatrice. Alors, sur son blog ce dimanche 20 novembre, elle a quelque peu réglé ses comptes avec ces professionnels de la santé. Extraits : 

•• « C’est un signe : même l’estimation du nombre des professionnels de santé en France varie du simple à près du double, soit de 1,2 à 2 millions (…) Le double système d’exercice, libéral ou privé, de nombre de professions de santé, n’aide sans doute pas à la cohésion mais les limites mêmes du secteur ne sont pas clairement établies.

« Est-ce à dire que le « corps soignant » n’existe pas vraiment ? D’ailleurs, l’a-t-on jamais vu défiler ensemble pour quelque cause que ce soit ? (…) Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Michèle Delaunay concède et explique l’échec de « l’Appel des 100 000 » contre le tabac  ,
1 Nov 2016 | Associations
 

Annick de Gaulle Ligue cancerAlors que s’est ouvert ce lundi 31 octobre à Paris, pour quatre jours, le Congrès mondial contre le Cancer, la Ligue appelle à la mise en place d’un plan de lutte à l’échelle internationale contre un fléau qui tue 8 millions dans le monde : « l’objectif est de sonner la mobilisation générale de la société civile dans tous les pays », explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue.

• Le tabac, premier facteur de risque de cancer (à l’origine de 20 % des cas), est, prioritairement, dans le viseur de La Ligue, qui voit dans la cigarette « l’ennemi n° 1 car responsable de la première cause de mortalité prématurée, mais aussi la première cause de cancers évitables ».

• Le docteur Annick de Gaulle, membre de la Ligue contre le Cancer (photo), a réclamé, sur RMC, le paquet de cigarettes à 10 euros : « Cela sera sûrement dissuasif pour les jeunes et c’est vraiment les jeunes qu’il faut convaincre. Dans le fond, le plus simple c’est de ne pas commencer à fumer et un paquet à 10 euros est évidemment un argument très fort pour les jeunes ». Une façon comme une autre d’accrocher l’attention des médias sur un congrès dont l’importance mériterait un traitement moins réducteur. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Un paquet à 10 euros est un argument très fort » (Ligue contre le Cancer)  ,
17 Oct 2016 | Associations
 

Alliance appel-des-100000_logo-02-01Lancement officiel ou, déjà, piqure de rappel ? Quoiqu’il en soit l’Alliance contre le Tabac organise une conférence de presse, ce mardi 18 octobre, à l’attention de la presse médicale et médicosociale sur « l’Appel des 100 000 » (« contre le tabac »).

Une pétition en ligne ouverte à tous des milieux médicaux et grand public, en passant par les politiques. Il manque encore 98 695 signatures (voir Lmdt du 11 octobre).

 Commentaires fermés sur Michèle Delaunay médiatise « l’Appel des 100 000 »  
11 Oct 2016 | Associations
 

Alliance appel-des-100000_logo-02-01Déjà partenaire, avec le maillage régional de ses membres, de la campagne nationale « Moi(s) sans tabac (voir Lmdt du 6 octobre), l’Alliance contre le tabac compte bien en être un soutien actif.

Sa présidente, Michèle Delaunay, a lancé, au lendemain de la conférence de présentation, « l’Appel des 100 000 ! » (« contre le tabac »).

La pétition – dont l’objectif est de recueillir 100 000 signatures – , diffusée sur le web, s’adresse tout autant aux professionnels de santé (qui s’engagent à placer la lutte contre la consommation de tabac au cœur de leurs consultations et de leurs prescriptions) qu’aux parents : « sur la nécessité de protéger leurs enfants en cessant de fumer ». Lire la suite »

 

CNCT75 organisations de santé européennes ont adressé une lettre ouverte à la ministre française de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, pour la soutenir dans sa double démarche de protection des élèves à l’égard des risques d’attentat et du tabagisme, annonce le Comité national de Lutte contre le Tabagisme (voir Lmdt des 14, 11 et 9 septembre). 

Les signataires de la lettre rappellent que « la France est considérée comme un modèle du fait des récentes décisions en matière de lutte contre le tabagisme adoptées dans le cadre du programme national de réduction du tabagisme et de la loi de modernisation du système de santé. Toutes ces mesures pourraient être mises à mal en cas de réintroduction du tabagisme dans les lycées qui serait le symbole d’un recul majeur ».

Représentant la diversité des acteurs engagés dans la lutte contre le tabagisme dans toute l’Europe, « ces structures tirent la sonnette d’alarme contre les dangers d’une éventuelle dérogation à l’interdiction de fumer dans les lycées français. Elles invitent le gouvernement à accompagner les proviseurs chargés d’éviter les attroupements extérieurs pendant les interclasses, tout en ne laissant pas fumer dans l’enceinte de l’établissement ». Lire la suite »