Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Mai 2021 | Associations, Profession
 

La Cour d’Appel de Paris a confirmé, mi-avril, une décision du Tribunal de Grande Instance de Paris, rendue en juin 2018. Les sociétés j.Cortes cigars, j.Cortes France et Logista se sont livrées à des infractions caractérisées, en contournant l’interdiction de toute forme de publicité en faveur des produits du tabac.

Le Professeur Yves Martinet, président du CNCT, se félicite de cette victoire de la santé publique, et appelle les pouvoirs publics à généraliser le paquet neutre à l’ensemble des produits du tabac dans un communiqué que nous reprenons.

•• « En fabriquant des paquets de cigarillos de la marque Cosy (Neos) comportant notamment une vignette publicitaire, les sociétés Cortes et Logista ont commis des infractions caractérisées (en état de récidive légale pour Logista pour avoir été condamnée à plusieurs reprises pour des infractions similaires) aux dispositions de l’article L 3512-4 du Code de la santé publique.  Lire la suite »

16 Avr 2021 | Associations
 

Après les « articles-révélations », publiés dans Le Monde (voir ce jour et 15 avril), le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) met en garde, dans un communiqué, les décideurs publics contre cette opération de lobbying de grande ampleur menée par l’industrie du tabac.

Selon le communiqué, ces enquêtes « mettent en lumière la stratégie actuelle de prédation de l’industrie du tabac : diffuser un discours scientifique alternatif calibré sur les intérêts des cigarettiers, neutraliser la santé publique et ses acteurs, et obtenir un abattement fiscal pour le tabac chauffé, présenté comme l’horizon indépassable de la « réduction des risques ». Lire la suite »

23 Mar 2021 | Associations, Trafic
 

Dans sa dernière communication, le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) accuse les fabricants d’alimenter la contrebande et demande l’instauration de quotas pour limiter l’approvisionnement de chaque pays au niveau de leur consommation réelle.

Selon l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), l’industrie du tabac alimente massivement et délibérément la contrebande de tabac en Afrique de l’Ouest, alors même que celle-ci finance la militarisation de la criminalité organisée, les milices ethniques et les organisations terroristes islamistes, contre lesquelles l’armée française est engagée. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La contrebande alimentée par l’industrie du tabac finance le terrorisme » (CNCT)  , ,
11 Mar 2021 | Associations, Vapotage
 

Ce mardi 9 mars, c’était au Tour de France Vapotage (accompagné de la Fivape) d’être auditionné par la mission d’information sur le comportement du marché du tabac pendant le confinement (voir 25 février et 2 mars).

Nous reproduisons, ci-dessous, l’intégralité du communiqué édité par France Vapotage (voir 17 novembre et 30 octobre 2020) à cette occasion.

Hier à l’Assemblée nationale, France Vapotage et la Fivape ont été auditionnés ensemble par une mission d’information co-présidée par Éric Woerth et Zivka Park. L’occasion de porter haut la parole des professionnels et de montrer que les deux fédérations étaient en phase sur les principaux enjeux du secteur comme sur les menaces qui pèsent sur la filière.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mission Woerth : non à la surfiscalisation du vapotage (France Vapotage)  
4 Mar 2021 | Associations
 

Le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) lance une nouvelle campagne sur l’interdiction de vente de tabac aux mineurs. Voici l’essentiel de son message (Extraits).

•• Interdiction de vente aux mineurs : des outils pour renforcer son effectivité

La consommation de tabac chez les adolescents reste une préoccupation majeure de santé publique en France.

Pour parvenir à l’objectif, rappelé par le président Macron dans le cadre du nouveau plan cancer, d’une génération sans tabac d’ici 2032, le respect de l’interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs est essentiel. Tel n’est pas le cas aujourd’hui.

Le Comité National Contre le Tabagisme, en partenariat avec l’UNAF, et avec le soutien du Fonds de lutte contre les addictions est engagé dans une action continue pour renforcer l’effectivité de cette mesure. Un volet d’information est déployé à l’attention des différentes parties prenantes.

•• Le tabagisme, une épidémie industrielle pédiatrique

La très grande majorité des fumeurs a consommé sa première cigarette à l’adolescence, aux alentours de 13 -14 ans.

La dépendance à la nicotine s’installe très rapidement et ces jeunes deviennent rapidement dépendants aux produits du tabac, y compris avec des consommations faibles et ponctuelles. Lorsque trois adolescents expérimentent le tabac, deux d’entre eux seront des fumeurs réguliers une partie de leur vie.

Les jeunes constituent ainsi une cible essentielle pour les fabricants de tabac, car ils représentent la condition sine qua non d’un renouvellement de leurs marchés.

•• La consommation de tabac chez les adolescents français, une situation inquiétante

Selon la dernière enquête ESCAPAD, au niveau national, plus d’un quart des jeunes (25,1 %) de 17 ans sont des fumeurs quotidiens et près de six jeunes Français sur 10 ont déjà essayé de fumer. Bien qu’il s’agisse du niveau le plus bas mesuré à travers l’enquête ESCAPAD depuis 2000, il reste particulièrement inquiétant (…)

Le traité de l’OMS, la Convention Cadre pour la Lutte Antitabac inclut cette disposition dans l’arsenal des mesures à mettre en place pour prévenir l’accès aux produits du tabac. En effet, la mesure d’interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs est efficace dans une stratégie d’ensemble de lutte contre le tabagisme (…)

•• L’effectivité de la mesure en France n’est pas bonne

Bien qu’il soit interdit en France de vendre du tabac aux moins de 16 ans depuis 2003 et à l’ensemble des mineurs depuis 2009, l’interdiction de vente aux mineurs reste une mesure largement inappliquée. 94% des fumeurs quotidiens âgés de 17 ans déclarent acheter régulièrement leurs cigarettes chez un buraliste.

Une enquête menée pour le CNCT en 2019 montrait qu’environ 10% des buralistes acceptent de vendre à des enfants de 12 ans qui étaient tous non-fumeurs et les deux tiers des buralistes vendent aux mineurs à 17 ans (65,2 %), qu’il soit fumeur ou non-fumeur. La vente intervient même dans 93 % des cas lorsque le jeune est fumeur.

•• Les dispositions pour améliorer l’effectivité de la mesure

De nombreux pays ont des taux d’effectivité supérieurs à 90-95 %. Un taux élevé d’effectivité de la mesure implique : une information et une communication sur la mesure, la mise en place d’une vérification systématisée de l’âge du client par le vendeur, l’existence de contrôles répétés et de sanctions.

Dans cette perspective, le Comité National Contre le Tabagisme avec le soutien du Fonds de lutte contre les addictions, est engagé dans la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes afin de parvenir à une application de cette mesure de prévention.

Parmi les actions prévues dans le projet figure un volet d’information en direction des buralistes. Un document a été envoyé à l’ensemble des buralistes français par l’intermédiaire des Douanes et de leur syndicat professionnel. Sous forme de fiche signalétique, le document rappelle les obligations légales des débitants de tabac notamment l’apposition claire et visible de l’affichette officielle rappelant l’interdiction, le contrôle systématique de l’âge du client et le refus de la vente si le client ne parvient pas à prouver sa majorité.

Ce volet d’information est indispensable de même que le volet des contrôles pour veiller à ce que la mesure soit bien respectée par les débitants de tabac.

En partenariat avec l’Union Nationale des Associations Familiales, le CNCT a également réalisé une brochure à l’attention des familles qui se trouvent souvent démunies face au tabagisme de leur enfant. « Protéger mon enfant du tabac : comment faire ? » vise ainsi à aider les parents à réagir et à accompagner leur enfant face l’addiction au tabac, et ce autour de trois axes : la prévention, le dialogue et l’orientation vers des services spécialisés.

 Commentaires fermés sur CNCT : nouvelle campagne sur l’interdiction de vente de tabac aux mineurs  ,
24 Fév 2021 | Associations
 

Chargée de mission prévention à la Ligue contre le cancer, Yana Dimitrova fait le point dans Sud-Ouest sur les avancées et objectifs du label « Espace sans tabac » au regard du nouveau Plan Cancer.

« (…) Nous comptons tout de même près de 3 000 espaces labellisés sans tabac, et cela dans la moitié des départements. Bien plus qu’à la plage, ce sont les interdictions de fumer aux abords des écoles que les maires plébiscitent. Mais je ne vous cache pas qu’une loi nous satisferait davantage que des arrêtés municipaux votés selon les convictions des uns à des autres.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espace sans tabac : « le tabagisme passif n’est plus l’argument principal de la Ligue … ce que nous voulons, c’est dénormaliser au regard des jeunes » (Ligue contre le Cancer)  , ,
10 Fév 2021 | Associations
 

L’Alliance contre le Tabac devient l’ACT, modernise son logo et lance une nouvelle dynamique « pour une société plus durable affranchie de l’industrie du tabac ». 

Sous cette nouvelle bannière, l’association trentenaire a lancé un programme de dénormalisation dont la campagne#1 est consacrée au « vrai coût du tabac pour tous ».

Dès la présentation de la stratégie décennale contre le cancer (voir 4 et 8 fevrier),  l’ACT a salué les engagements annoncés par le Président Emmanuel Macron et a annoncé être particulièrement attentive et impliquée dans la transposition de ces annonces en mesures concrètes et en actions fortes.

•• Concernant les grands axes abordés par Emmanuel Macron, l’ACT a plusieurs recommandations :

augmentation de la taxation des produits du tabac, « l’arme la plus efficace contre le tabagisme » avec une hausse progressive du paquet à 15 euros d’ici à 2025 ;une hausse significative de la fiscalité du tabac à rouler, des cigares et cigarillos ; une vigilance sur la taxation des nouveaux produits du tabac (tabac chauffé) ; une harmonisation fiscale au niveau européen.

renforcement de la prévention pour une dénormalisation du tabac, à l’image de ses campagnes de sensibilisation autour de sujets méconnus des Français.

•• L’ACT pointe cependant l’absence de deux actions majeures dans le discours du Président :

renforcement des modalités de contrôle du tabac :
. au niveau national, en rendant systématique le contrôle de pièce d’identité de tout jeune qui se présente pour acheter du tabac ;
. au niveau européen, en assurant une indépendance totale des systèmes de traçabilité du tabac par rapport à l’industrie.

 Une meilleure sensibilisation des professionnels de santé.

 Commentaires fermés sur Plan cancer : « génération sans tabac 2030 : un engagement pris, des mesures fortes attendues » (ACT-Alliance)  , ,
7 Fév 2021 | Associations
 

À l’issue de la seconde édition du Dry January (Mois sans Alcool / voir 1er janvier), la Fédération Addiction dresse un bilan malgré tout positif dans le contexte particulier de l’épidémie de COVID 19 (couvre-feu, bars et restaurants fermés, etc).

Le communiqué rappelle tout de même que pendant tout le mois de janvier, ce sont plus d’une trentaine d’associations & fédérations, de sociétés savantes, de groupements de patients et d’acteurs mutualistes, qui ont rejoint la campagne. Lire la suite »

1 Jan 2021 | Associations
 

Confinées pour un mois, les bouteilles et les canettes ?

L’opération Dry January, qui incite les Français à réduire leur consommation d’alcool en janvier, démarre ce vendredi 1er janvier. Mais ce défi sanitaire et ludique est passablement compliqué cette année par la pandémie de Covid-19, annonce une dépêche AFP.

« Ça va être une édition particulière », y déclare Nathalie Latour, déléguée générale de la Fédération Addiction, qui copilote cette campagne. Lire la suite »

10 Déc 2020 | Associations
 

Nouvelle offensive médiatique sur les prix du tabac, lancée par l’Alliance contre le Tabac … alors que le cap du paquet à 10 euros vient d’être franchi et que le Gouvernement s’est engagé sur une pause fiscale. 

Dans Le Figaro et Les Échos.

•• Alors que 56% des Français pensent que la vente de tabac rapporte plus à l’État qu’elle ne lui coûte, le tabac serait loin de remplir les caisses de l’État. Et ce malgré la fiscalité écrasante qui lui est appliqué, affirme ainsi une étude que vient de publier l’Alliance contre le Tabac (voir 19 mai et 5 mars) et relayée en ligne par Le Figaro.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Fiscalité tabac : l’Alliance contre le Tabac remonte au créneau sur les prix  ,