Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Juin 2020 | Observatoire
 

BNP Paribas doit lancer, cet automne, une carte biométrique en France : soit un outil qui utilise l’empreinte digitale au lieu du code confidentiel pour fonctionner, selon Le Parisien / Aujourd’hui en France

Le réseau bancaire sera le premier en France à déployer cette innovation technologique à grande échelle.

•• L’idée d’une carte bancaire biométrique est développée depuis quelques années à travers le monde « mais pour le moment, aucun projet n’a donné lieu à une commercialisation de masse auprès du grand public » souligne, auprès du Parisien, Jean-Marie Dragon, responsable monétique et paiements innovants chez BNP Paribas.

Entre 10 000 et 15 000 cartes devraient être ainsi distribuées à l’automne aux détenteurs d’une carte Premier ou Gold.

•• D’autres établissements français s’apprêtent également à sauter le pas, selon le quotidien qui cite la Caisse régionale du Crédit Agricole Touraine Poitou, dont le dispositif est en test (notamment chez un buraliste, voir 4 juillet 2019) et trois caisses régionales du groupe qui pourraient proposer la leur avant l’hiver. Plusieurs centaines de personnes testent également une carte bancaire biométrique pour la Société Générale depuis plus d’un an.

•• De façon pratique, ce nouveau type de carte bancaire fonctionne avec l’empreinte digitale. Ainsi, plus de code à retenir, le détenteur de la carte n’aura qu’à mettre son doigt sur le moyen de paiement, à quelques centimètres du boîtier du commerçant, pour que la transaction s’effectue de façon sécurisée.

Le paiement sera validé par un petit voyant lumineux vert et un bip du terminal, sur le même modèle que le paiement sans contact. Il faudra simplement enregistrer son empreinte digitale grâce à un petit lecteur envoyé avec la carte.