Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Sep 2018 | Profession
 

Elle aura fait couler de la salive dans les conversations, de l’encre dans les médias et des likes sur les réseaux sociaux, cette mystérieuse carotte tabac apposée sur un pilier du métro Barbés-Rochechouart, au-dessus du plus grand marché à ciel ouvert de contrebande de tabac à Paris (voir Lmdt des 15, 16 et 18 septembre).

Sauf que les auteurs, et inspirateurs, de cette action ô combien symbolique et pertinente restaient inconnus.

Le Parisien nous annonce que le collectif de street art Omerta Project a publié sur son compte Instagram une vidéo présentant l’action nocturne de deux hommes qui ont prestement scellé, dans la nuit du 14 au 15 septembre, la carotte. On distingue bien les deux silhouettes avec leur chasuble orange fluorescente et une échelle métallique.

Quelques jours auparavant, le même collectif avait publié sur les réseaux sociaux un texte pince-sans-rire : « pluie, neige, contrôles de police à répétition, rien ne peut dissuader les buralistes du métro Barbès de vendre leurs Marlboro. Il est temps d’officialiser leur profession. »

Cet été, Omerta Project a publié un jeu de piste – « Crackland » – sur les lieux chauds du trafic de stups à Paris.

L’humour est un message.