Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Mai 2021 | Observatoire
 

Alors que l’on polémique beaucoup sur le cannabis récréatif (voir 5 mai) et que l’on n’avance guère sur le CBD (voir 7 mai), le cannabis thérapeutique voit son dossier avancer.

À partir du 18 mai, plusieurs officines de ville volontaires dans tout le pays, et quelques pharmacies à usage intérieur (PUI) en hôpital, pourront commander et dispenser du cannabis à usage thérapeutique dont l’expérimentation vient de démarrer (voir 27 mars). Trois pharmaciens, situés en Ile-de-France, ont expliqué au JDD pourquoi ils s’étaient portés volontaires.

Tous ont d’abord postulé auprès de l’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), qui les a ensuite recontactés et dirigés vers une formation de quelques heures, à distance. Avec des questions sur la physiopathologie, la provenance du produit, comment l’extraire, la différence entre CBD et THC, ou encore les gestes pratiques.

Dans un premier temps, seule l’huile de cannabis sera disponible. Le dosage de THC sera décidé par le médecin référent, en fonction de la pathologie.