Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Mar 2021 | Observatoire
 

Tout fini par bouger … Et acceptons que cela soit de bon augure pour l’évolution des autres dossiers liés au cannabis (CBD et cannabis récréatif).

Les premières consultations pour inclure des patients dans l’expérimentation du cannabis à usage médical (voir 6 février 2021, 21 et 10 octobre 2020) auront lieu « dans quelques jours » dans les 200 centres de référence sélectionnés, a indiqué jeudi l’Agence nationale du Médicament (ANSM).

La formation des premiers médecins et pharmaciens participants – deux heures et demi, à distance, avec validation obligatoire – a elle déjà commencé début mars, a expliqué lors d’un point presse la directrice générale de l’ANSM, Christelle Ratignier-Carbonneil.

Le cannabis médical « est quelque chose de nouveau, il est nécessaire de s’approprier les conditions d’utilisation de ce nouveau médicament, pour s’assurer que tout se passe dans les meilleures conditions », a-t-elle souligné, insistant sur le caractère « encadré et sécurisé » de cette expérimentation inédite d’un produit stupéfiant par ailleurs … toujours illégal en France.

La première consultation se fera obligatoirement dans l’un de ces centres de référence, dont la liste n’a pas encore été rendue publique. Avec soit des patients déjà suivis dans ces services hospitaliers spécialisés, soit adressés par leur médecin traitant.