Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Oct 2019 | Observatoire
 

Interrogé lors d’une conférence de presse à La Réunion, Emmanuel Macron a souligné que l’expérimentation du cannabis thérapeutique votée à l’Assemblée nationale (voir Lmdt de ce jour) devait profiter aux agriculteurs français des départements d’Outre-mer et de la France métropolitaine, citant en particulier la Creuse (voir Lmdt des 4 juin 2018 et 14 août 2019). 

Rappelons, au passage, que le cannabis thérapeutique est déjà autorisé dans 21 pays du continent européen.

•• Sur la constitution d’une filière demandée par des agriculteurs réunionnais, il a précisé que l’exécutif était « plutôt favorable à ça », que « la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est saisie de ce sujet, est en train d’y travailler, et dans les prochaines semaines, les prochains mois, nous aurons une réponse » rapporte Sud-Ouest.

Il doit y avoir « d’abord une autorisation sanitaire pilotée par le ministère de la Santé » et dès que celle-ci sera intervenue, « nous l’encadrerons et l’aménagerons pour qu’elle puisse profiter à des producteurs locaux sur notre sol ».

•• Il a par contre répété ne pas être favorable à « la légalisation du cannabis ou des usages non encadrés » car il n’a « jamais vu d’études robustes montrant que cela n’avait pas d’effets sur la vigilance en particulier des plus jeunes ». Le cannabis thérapeutique, lui, « a des vertus dans le cadre de traitements, en particulier pour accompagner le traitement des douleurs ».

Un journaliste aurait pu lui poser une question sur le CBD / chanvre bien être …