Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Sep 2020 | Observatoire
 

La nouvelle amende de 200 euros, pour usage de stupéfiants, est généralisée à l’ensemble du territoire, ce mardi 1er septembre, après avoir été expérimentée dans plusieurs villes avec 545 verbalisations en quelques semaines.

•• Cette amende forfaitaire de 200 euros, qui vise surtout les usagers de cannabis, est testée depuis juin dans plusieurs villes dont Reims, Créteil ou Rennes (voir 17 juin).

Fin juillet, lors d’un déplacement à Nice, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé sa généralisation à la rentrée afin d’aider les forces de l’ordre à « appliquer une sanction sans délai » et de lutter « contre les points de revente qui gangrènent les quartiers » (voir 25 juillet).

•• Dans les villes tests, au 26 août, 545 amendes avaient été distribuées, dont 172 à Rennes, selon le procureur de la République de la ville. Sur ces 172 verbalisations, « 166 portaient sur du cannabis et 7 sur de la cocaïne », a précisé dans un communiqué Philippe Astruc.

« 70 % des avis d’infraction ont été transmis aux contrevenants dont 32 % se sont déjà acquittés du paiement de l’amende », a ajouté le procureur.