Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Jan 2014 | International
 

Cannabis 4Le Colorado est le premier État américain à légaliser, à la fois, la culture et la vente du cannabis. Ce qui vient d’entrer en vigueur (voir Lemondedutabac du 3 janvier).

Il faut savoir que le sujet avait fait l’objet d’un référendum, lors de l’automne 2012. Et que l’approbation majoritaire des votants  a été ratifiée, en mai dernier, par les autorités locales. Fin août, le ministre de la Justice du gouvernement Obama, Eric Holder, a confirmé qu’il ne s’opposerait pas à la nouvelle législation. Pour peu que l’herbe, achetée légalement, ne quitte pas l’Etat du Colorado.

En novembre, un autre référendum permet d’arrêter le principe de sa fiscalité : 25% pour le cannabis, 10% pour le papier et les pipes. Et 65% des votants ont soutenu une proposition selon laquelle les 40 premiers millions de dollars de fiscalité recueillis seraient consacrés à la construction d’écoles publiques. Le reste devant financer la mise en place du système de régulation et de supervision du marché.

On notera également que chaque étape de la culture (ex : les licences d’exploitation ont été accordées à des associations déjà actives dans le domaine de la marijuana médicale ; le nombre de plantes ne peut excéder six par lieu de production) et de la commercialisation est rigoureusement réglementée (ex: la façon dont on emballe la marchandise est codifiée).

La consommation est interdite dans tous les lieux publics, y compris sur la voie publique. Le seuil d’interdiction de conduite « après avoir consommé » a été fixé à 5 nanogrammes de THC par millilitre de sang (le THC est le principal composant psychoactif du cannabis). Les employeurs sont libres d’imposer des tests à leurs collaborateurs.

Les officiels de l’État du Colorado estiment qu’en première année cette activité va pouvoir générer un chiffre d’affaires de 418 millions d’euros.