Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Jan 2019 | Observatoire
 

Santé publique France a publié, mercredi 23 janvier, une « cartographie des cancers » qui dresse de « premières estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité » des cancers (sur 24 types) en France pour la période 2007-2016.

•• Les régions Bretagne et Hauts-de-France sont surreprésentées au niveau des cancers de la lèvre, de la bouche et du pharynx.

« Ce qu’on sait de ces cancers, par exemple de la bouche, du pharynx, de l’œsophage, de l’estomac et du poumon, c’est qu’ils sont favorisés par des consommations de tabac et d’alcool. On suppose que cela se recoupe, mais il est très difficile de donner une explication plus avancée que celle-là. » explique Édouard Chatignoux de Santé publique France.

•• Mais la Bretagne et les Hauts-de-France ne sont pas les seuls à être les plus touchés par certains cancers. Les cas de cancers de la thyroïde sont plus nombreux en Nouvelle-Aquitaine, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Auvergne-Rhône-Alpes. Les cancers de l’utérus sont également surreprésentés dans le Grand Est.

Les cas de cancers du poumon plus nombreux en Corse. Et la mortalité due à un cancer de la prostate est plus importante dans la région Centre.

L’Île-de-France et l’Occitanie semblent, en revanche, être les régions les moins touchées par les cancers.