Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Avr 2016 | International, Trafic
 

Une nouvelle preuve, flagrante et impressionnante, des liens entre grande criminalité internationale et contrebande de tabac.

Canada contrebande• L’enquête baptisée « opération Mygale » – associant pas moins que la Gendarmerie royale du Canada, la Sûreté du Québec, la DEA (agence anti-drogue américaine) et le ministère de la santé des États-Unis – s’est déployée depuis août 2014 entre Amériques du Nord et du Sud ainsi que l’Europe pour déboucher la semaine dernière.

Outre la contrebande de tabac, cette enquête a porté sur un trafic de drogues et un blanchiment conséquent d’argent. Et elle a permis de démasquer, outre des trafiquants de tabac, des complicités dans des réserves indiennes du Canada ainsi que le rôle de bandes de motards criminalisées et même d’un pilote automobile connu.

« La plus importante enquête jamais réalisée à ce jour, en Amérique, en matière de contrebande de tabac, mais aussi de criminalité transfrontalière entre le Canada et les États-Unis » selon les termes d’un communiqué de la Sureté du Québec.

• Les faits : ce mercredi 30 mars, 700 policiers sont mobilisés pour une soixantaine d’arrestations coordonnées dans les provinces canadiennes du Québec et de l’Ontario. Alors que d’autres perquisitions ont lieu simultanément aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe. Avec une quarantaine d’arrestations supplémentaires à la clé.

Il s’avère que la contrebande de tabac a porté sur 2 300 tonnes depuis août 2014. Soit une fraude évaluée à 530 millions de dollars canadiens (360 millions d’euros).

Lors des saisies, les enquêteurs sont tombés aussi sur 836 kilos de cocaïne, 21 kilos de méthamphétamine (drogue de synthèse) ou encore 1,5 million de dollars en espèces.

Canada contrebande• Le mode opératoire : d’après les premières informations, le tabac provenait, côté américain, de Caroline du Nord. Avant de passer au Canada ou il était écoulé dans les réserves amérindiennes de Kahnawake (Québec) et de Six Nations (Ontario). Ces réserves autochtones jouissent d’une fiscalité avantageuse pour la revente de tabac.

• Surprise : parmi les suspects, Derek White, un membre de la tribu Mohawk de la réserve de Kahnawake. Mais il est connu aussi comme le premier pilote de course (championnat Nascar) d’origine indienne. Sept charges pèsent sur lui dans le cadre de cette affaire.

• Réaction : « C’est effectivement une affaire impressionnante mais cela ne fait que donner une idée de la dimension du problème de la contrebande du tabac au Canada », selon Gary Grant, porte-parole de  » the National Coalition Against Contraband Tobacco » (NCACT).

Rappelons que le nouveau gouvernement Trudeau veut aussi instaurer le paquet neutre au Canada (voir Lmdt des 8 et 31 janvier).