Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Août 2019 | International, Observatoire
 

On sait que le Canada est un pays fédéral. Aussi, la récente légalisation du cannabis (voir Lmdt du 17 octobre 2018) est-elle soumise aux aléas des règles d’application de chaque province.

Jugeant insuffisantes les mesures prévues par le gouvernement fédéral d’ Ottawa pour encadrer la légalisation de la vente de produits comestibles au cannabis (voir Lmdt du 20 juin 2019 ), le gouvernement provincial du Québec a annoncé, ce 24 juillet, qu’il interdira la vente de friandises, de confiseries, de desserts — incluant le chocolat — et de « tout autre produit attrayant pour les mineurs »… au cannabis .

Le gouvernement québécois souhaite ainsi réduire la banalisation du cannabis, son attrait pour les jeunes, les risques d’intoxication involontaire et de santé associés aux produits à concentration élevée en THC.

Parmi les autres mesures imposées au Québec, on note l’interdiction d’ajouter, dans les extraits de cannabis en vente, des additifs ou d’autres substances destinées à modifier l’odeur, la saveur ou la couleur du produit.