Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Déc 2018 | International, Observatoire
 

Assez optimiste, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, à propos du démarrage de la légalisation du cannabis (voir Lmdt du 17 octobre).

Ce 14 décembre, lors d’une interview accordée à La Presse Canadienne, il a affirmé : « le gros défi, c’est au niveau de l’offre » (voir Lmdt du 21 novembre).

•• « On passait de zéro à un marché complet, c’est sûr que ça n’allait pas être parfait dès le début, mais je pense qu’on est sur la bonne voie » a-t-il exposé avant de prédire que le problème de disponibilité du cannabis allait se résorber « pendant les mois et peut-être l’année à venir ».

Ce phénomène de rareté de l’offre se fait un peu plus ressentir en Ontario et au Québec, a noté également le Premier ministre.

•• À propos du Québec, il se montre un peu agacé de la décision du gouvernement de la province de hausser l’âge légal de la consommation à 21 ans.

En se montrant aussi restrictive, la province aura peut-être du mal à atteindre les principaux objectifs de la législation, notamment celle d’enrayer le crime organisé, estime-t-il.

•• Quant à l’Ontario, le gouvernement vient d’y annoncer que seulement 25 magasins seraient autorisés à travers toute la province en avril et que seuls cinq d’entre eux seraient ouverts à Toronto et dans l’Est ontarien. Pour cause de pénurie de produits.

Outre la déception des entrepreneurs qui avaient commencé à investir, là aussi ressort le risque du recours au marché noir.