Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Juil 2019 | International, Profession
 

Le groupe Imperial Brands vient de signer un accord lui permettant de prendre 20 % du capital de l’industriel spécialisé dans le cannabis, basé à Vancouver, Auxly Cannabis Group. Pour 123 millions de dollars canadiens (83 millions d’euros).

Aux termes de cet accord, un partenariat va s’établir en matière de recherche et développement alors qu’Auxly va accéder au savoir-faire (et aux licences) du groupe Imperial Brands dans le domaine du vapotage.

Dès cette annonce, jeudi dernier, le titre d’Auxly a connu un bond de 25 % à la bourse de Toronto, où il est coté. Les discussions ont duré cinq mois.

•• Objectif : arriver en force sur le marché des produits à base de cannabis de nouvelle génération. Tels que les dispositifs de vapotage qui devraient entrer (peut-être avant la fin de l’année) dans le cadre de la légalisation actuelle du cannabis au Canada (voir Lmdt du 17 octobre 2018).

« Ce partenariat stratégique améliore réellement notre capacité à accélérer notre plan de croissance » a confirmé Hugo Alves, le président d’Auxly.

•• Commentaire de Matthew Phillips, directeur du développement d’Imperial Brands : « les atouts et capacités uniques d’Auxly, y compris ses solides compétences scientifiques et en développement de produits, en font un partenaire idéal pour Imperial sur le marché légal du cannabis au Canada. »

•• Rappelons qu’Altria (qui fabrique et commercialise Marlboro aux États-Unis) a pris, tout récemment, une participation de 45 % chez un acteur important du marché du cannabis légal au Canada : Cronos. Pour 1,8 milliard de dollars (voir Lmdt du 9 mars 2019).

•• Par ailleurs, une filiale du groupe pharmaceutique Novartis vient de passer un accord de collaboration avec Tilray (près de 10 milliards de dollars de capitalisation boursière / voir Lmdt du 13 décembre 2018).

Alors que le géant de l’alcool Constellation Brands (Corona) est entré dans Canopy Growth (10 milliards de dollars de capitalisation boursière).

•• Aurora (6 milliards de dollars de capitalisation boursière) et Aphrea comptent parmi les autres grands groupes canadiens du cannabis pour lesquels – même si la rentabilité n’est pas encore au rendez-vous (voir Lmdt du 13 juillet 2019) – l’intérêt des spécialistes en R&D et investisseurs financiers reste intact.