Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Santé Canada a annoncé, le 1er mai, que le paquet neutre devra obligatoirement être en vigueur dans les points de vente, à partir du 9 novembre prochain (voit Lmdt du 24 mai 2018). 

« Les preuves sont concluantes : l’emballage neutre est un moyen efficace de faire baisser les taux de tabagisme, surtout chez les jeunes », a déclaré par communiqué la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

•• Le gouvernement souhaite faire chuter le taux de tabagisme à moins de 5 % d’ici 2035, alors qu’il était de 18 % chez les Canadiens, de 15 ans et plus en 2017, selon les plus récentes données de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues.

De son côté, Imperial Tobacco Canada (filiale de BAT au Canada) a dénoncé la nouvelle réglementation.

« Les expériences menées dans d’autres pays démontrent non seulement que le paquet neutre ne modifie pas le comportement du consommateur, mais qu’il alimente le marché du tabac illicite déjà florissant », a assuré son directeur des affaires corporatives et réglementaires, Éric Gagnon. « Le problème du tabac illégal au Canada va s’aggraver, maintenant qu’il sera impossible de faire la différence entre un produit légal et un produit illégal ».

•• Aux Pays-Bas, le secrétaire d’état à la Santé a annoncé l’arrivée du paquet neutre pour janvier 2020. Cela concerne, dans un premier temps, les cigarettes et le tabac à rouler. Les cigares et cigarillos devraient être concernés à partir de 2022.

Autres mesures annoncées à la même occasion :
le vapotage est interdit dans toutes les zones déjà classées non-fumeurs ;
le prix moyen du paquet de cigarettes va augmenter d’un euro au début de l’année prochaine.