Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

En Ontario, une dizaine de boutiques ont ouvert ce lundi 1er avril, jour fixé par le gouvernement provincial pour le début de la vente au détail de cannabis, près de six mois après la légalisation du produit à des fins récréatives sur l’ensemble du territoire canadien (voir Lmdt du 17 octobre 2018 et du 19 janvier 2019).

La vente du cannabis récréatif, dans cette province la plus peuplée du Canada, a été confiée à des commerçants indépendants, prêts à ouvrir une boutique dédiée, et une … loterie a été organisée, en décembre, pour l’attribution de permis d’exploitation.

•• Des milliers de candidats ont manifesté leur intérêt pour ouvrir une boutique dans cette province de quatorze millions d’habitants mais … seulement 25 permis ont été délivrés, pour le moment.

Entre temps, les Ontariens ne pouvaient se procurer du cannabis qu’en commandant en ligne auprès de la société gouvernementale de distribution.

•• À Toronto, des dizaines de personnes ont campé toute la nuit en face de la seule boutique, de cette métropole de près de trois millions d’habitants, à ouvrir ses portes ce lundi. « C’est incroyable de pouvoir aller (acheter du cannabis) dans un magasin sans risquer des poursuites, maintenant que c’est légal », a témoigné pour l’AFP, une cliente qui attendu douze heures devant le magasin Hunny Pot.

« Globalement c’est une expérience très agréable de pouvoir acheter du cannabis récréatif dans un magasin légal, pour adultes » relève l’un des premiers clients de cette boutique.

À Ottawa, un acheteur a confié avoir attendu deux heures dans le froid pour être le premier client du magasin Fire and Flower.