Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Mar 2014 | Associations, International
 

Un collectif international de six associations de lutte contre le tabagisme des mineurs fait actuellement pression sur Philip Morris International concernant la campagne « Dont’be a may be, Be Marlboro » (« ne soyez pas peut-être, soyez Marlboro »), lancée en 2012 et diffusée dans plus de 50 pays où la publicité pour le tabac est encore autorisée. Ce collectif vient de publier un rapport de 24 pages, pas moins, pour demander au fabricant de stopper lui-même la campagne et de rendre publiques toutes les données de « retour ». Ceci afin d’en quantifier « l’influence ».

Marlboro campagne« Ces publicités à travers le monde interpellent clairement les mineurs en mettant en scène des jeunes branchés, rêveurs, tombant amoureux, faisant la fête, partant à l’aventure et apparaissant comme cool d’une manière générale » dénonce le collectif dans son rapport publié mercredi 12 mars. Le document fait allusion aux visuels de jeunes (ayant dépassé visiblement le stade de  l’adolescence …) déclinant le slogan en une campagne d’affichage tous supports. Le collectif exige sa censure dans tous les pays.

La publication du document est aussi un appel à suivre l’exemple de l’Allemagne où un tribunal a jugé, en octobre dernier, que cette pub « pouvait encourager les adolescents de 14 ans à fumer ». Une plainte aurait été déposée dans deux autres pays (Suisse et Colombie).

Philip Morris International s’est défendu de vouloir attirer les adolescents à travers cette campagne. Et a tenu à rappeler qu’il suit scrupuleusement la réglementation de chaque pays.