Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Avr 2021 | Trafic
 

Un double trafic de tabac et de stupéfiants était jugé, en renvoi de comparution immédiate, ce jeudi 15 avril par le tribunal judiciaire de Caen (voir 28 mars).

Les juges se sont étonné qu’une famille de la région caennaise – un jeune couple, le frère de la femme, un petit cousin – ait eu recours à la contrebande de pots de tabac, depuis novembre 2020, pour rembourser ses dettes et ses impôts en retard.

La jeune femme s’est déclarée initiatrice de la contrebande de tabac, avant que son mari ne prenne le relais et n’effectue trois allers-retours, au Luxembourg, avec l’utilitaire de sa microentreprise de bâtiment, pour ramener au total plus de 250 pots, rapporte Ouest France.

Le couple a en tout cas minimisé aussi la portée du trafic, consacré au tabac : « je ne prenais que 2,50 euros par pot. J’allais arrêter, j’avais gagné assez pour payer mes dettes, entre 5 000 et 7 000 euros ».

À l’issue d’une audience qui s’est conclue vers 23 h, tous ont échappé à des peines de prison ferme. Ils ont écopé de sursis, allant de quatre à six mois, pour le couple et le frère ou d’amendes pour les moins impliqués.