Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Mai 2017 | Institutions
 

Suite des nominations dans les cabinets ministériels du nouveau Gouvernement (voir Lmdt du 19 mai).

•• Gilles de Margerie pressenti comme directeur de cabinet d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Il a été conseiller technique de Roger Fauroux, ministre de l’industrie, et, conseiller technique chargé des affaires industrielles, au cabinet de Michel Rocard à Matignon, il y a trente ans.

En 1992, il rejoint le Crédit agricole où il a notamment été directeur des finances (2003-2007), puis directeur de la Banque privée, du Capital investissement et de l’immobilier (2008-2011).

Gilles de Margerie rejoint ensuite en 2011 le cabinet Ricol Lasteyrie, puis devient directeur général-adjoint en charge des finances, des risques de la gouvernance institutionnelle, des affaires juridiques et du pôle épargne du groupe Humanis (mutuelle santé, prévoyance, épargne) en 2013.

•• Jean-Benoît Albertini devrait être nommé directeur de cabinet de Richard Ferrand, ministre de la Cohérence des territoires. Il a été conseiller technique (aménagement du territoire) de Jean-Pierre Raffarin à Matignon (2002-2004), puis directeur de cabinet de Frédéric de Saint-Sernin, secrétaire d’État à l’Aménagement du territoire (2004-2005). Il est devenu ensuite adjoint au délégué interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (2005-2008).

En 2008, Jean-Benoît Albertini est nommé préfet du Territoire-de-Belfort, puis, en 2010, secrétaire général-adjoint et directeur de la modernisation et de l’action territoriale du ministère de l’Intérieur. Il est, depuis 2013, préfet de la Vendée.