Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Déc 2017 | Profession
 

Le dernier numéro de Buralistes (mensuel des buralistes de la fédération Ile-de-France / Oise / Seine-Maritime) est très orienté « vapotage ».

•• Cela ressort du (toujours lu) billet d’humeur de Bernard Gasq, président de la fédération : « Au début, on pouvait se demander si la cigarette électronique allait vraiment fonctionner. C’était une mode (…) Et puis, peu à peu, le marché s’est stabilisé aussi bien au niveau de la demande que de l’offre. Aujourd’hui en France, on compte deux millions de consommateurs (…)

Alors, c’est maintenant qu’il faut agir. Parce que sur ces deux millions de consommateurs, 73 % fument aussi du tabac. Autrement dit, 73 % passent régulièrement dans notre réseau : ça fait 1,5 million de vapoteurs. Vous voyez où je veux en venir ? Si ce million et demi de clients va acheter sa cigarette électronique ou se fournir en e-liquide autre part que chez nous, c’est qu’on a raté quelque chose … ».

•• Le même numéro de Buralistes consacre son dossier central au sujet.

Sachant que la chambre syndicale de Paris a organisé un premier « atelier cigarettes électroniques » le 16 novembre dernier.