Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Juil 2018 | Profession
 

Les tarifs du courrier vont se rehausser de 4,7 % en moyenne en 2019, le prix des timbres augmentant deux fois plus, selon des chiffres annoncés par la Poste ce vendredi 27 juillet.

Le timbre prioritaire (rouge) augmentera de 10 centimes à 1,05 euro, soit une hausse de 10,5 % ; et le timbre vert augmentera de 8 centimes à 0,88 euro, soit une hausse de 10 %.

•• La Poste justifie la hausse des prix des timbres par la nécessité de compenser le déclin structurel des volumes de courrier, qui a baissé de 6 % par an en moyenne sur les cinq dernières années. Augmenter les prix « permet de maintenir » la qualité du service « à un niveau élevé » et « de pérenniser le service universel du courrier », a déclaré à l’AFP Arnaud Tomasi, chargé de la politique tarifaire courrier-colis à La Poste.

Sur 2018, la baisse du courrier représente un manque à gagner de 550 millions d’euros de chiffre d’affaires par rapport à 2017, a-t-il indiqué.

•• La hausse des tarifs a été approuvée par l’Arcep, Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes. La Poste est autorisée à augmenter ses tarifs de 5 % par an jusqu’en 2022 pour tenir compte du déclin du courrier.

•• Le timbre vert représente aujourd’hui environ 60 % des envois des particuliers.