Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Sep 2020 | Profession
 

Le Progrès du 14 septembre revient sur l’assemblée générale de la fédération des buralistes de l’Ain, tenue ce dimanche  : « l’occasion de faire un point sur la période de crise vécue pour les 250 buralistes du département » selon le journal.

«  4 ou 5 fermetures depuis le début de l’année; ce n’est pas lié au Covid mais en majorité à des départs à la retraite. Ou des erreurs dans la gestion des tabacs » précise Christian Muret, président des buralistes de l’Ain.

Pour éviter d’autres fermetures, la Confédération a décidé de transformer les points de vente en commerces de vie, reprend Le Progrès. « Les buralistes doivent se tourner vers l’avenir s’ils veulent survivre » insiste Christian Muret.