Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Avr 2016 | Profession
 

Buraliste Carotte sombreAlors que certains préconisent déjà de faire « racheter les carottes » tout comme l’État se propose de reprendre certaines licences taxis, il est intéressant de revenir sur la diminution accentuée du nombre de buralistes. Un phénomène qui reste toujours impressionnant quand on le considère d’année en année.

Précisons qu’aujourd’hui le réseau compte 25 500 buralistes.
• 2000 : 470 fermetures de buralistes ;
• 2001 : 392 fermetures.
• 2002 : 480
•2003 : 531
• 2004 : 712 (l’année précédente, le tabac a augmenté de 40 % en trois fois …)
• 2005 : 649 (toujours « effet 2003 »)
• 2006 : 561
• 2007 : 848 (mise en place de l’interdiction de fumer dans les bars- tabac)
• 2008 : 503
• 2009 : 491
• 2010 : 529
•2011 : 779 (accentuation de la crise économique dans le pays)
• 2012 : 430
• 2013 : 340
• 2014 : 550 (625 provisoires)
• 2015 : 663 (386 provisoires / la menace à venir sur le paquet neutre fait repartir les fermetures).

Soit la disparition de 8 928 buralistes en 15 ans.

Par rapport au réseau de l’année 2000, 1 point de vente sur 4 a disparu. Et ce, malgré la mise en place de contrats d’avenir depuis décembre 2003.

Et l’on constate que chaque mesure anti-tabagique majeure a aussi un effet direct sur cet effectif. Les buralistes ont raison de craindre l’arrivée du paquet neutre.