Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Fév 2014 | Profession
 

JusticeLa chambre d’instruction de la cour d’appel de Toulouse s’est prononcée, ce jeudi 20 février, pour le renvoi aux assises du buraliste qui a blessé mortellement un jeune cambrioleur en décembre 2009 (voir Lemondedutabac du 23 janvier). La justice a refusé de lui accorder la légitime défense, malgré les réquisitions du Parquet général qui soutenait, de ce fait, un non-lieu.

La cour d’appel de Toulouse a confirmé l’ordonnance de mise en accusation devant la cour d’assises. Le commerçant est poursuivi pour meurtre et tentative de meurtre.

Ce matin, dans les médias, l’avocat de la famille du jeune, partie civile dans ce dossier, défendait « la préméditation », soutenant que les cambrioleurs n’étaient pas armés : «peut-on donner aux citoyens, sous prétexte qu’ils vont être cambriolés, un permis de tuer ? ». L’avocat du buraliste se déclarait prêt à défendre à nouveau la légitime défense devant un jury.