Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Déc 2020 | Profession
 

Au pied de l’horloge emblématique de Castelferrus (452 habitants, 26 kilomètres de Montauban), un couple de buralistes, derrière le comptoir depuis août 2019, s’attachent à fournir des services variés à leurs clients même durant les fêtes de fin d’année. 

Tabac, presse, services financiers, jeux de tirage, de grattage, PMU, bar, restauration et petite épicerie … le commerce multiservice de village est ouvert tous les jours de l’année. Une exception : le 1er janvier.

« Nos clients les plus fidèles ont besoin de leur baguette et de leur Dépêche tous les matins sinon ils ressentent comme un manque » assure, dans La Dépêche du Midi, la jeune patronne mère de cinq enfants de 7 mois à 13 ans.

•• « En reprenant un commerce de proximité on savait à quoi s’attendre. Heureusement nous habitons juste à l’arrière, ça permet de concilier plus facilement la vie privée et la vie professionnelle, d’être chez nous lorsque le magasin est vide et de rester disponible si quelqu’un arrive. Nous avons aussi aménagé certains horaires », poursuit-elle.

Un peu plus d’un an après leur installation, le couple s’est fait sa place : « les gens étaient contents de nous voir arriver. Nous avons façonné le commerce à notre goût, apporté quelques services en plus et les clients ont suivi. En majorité, ce sont des clients très réguliers ».

•• « Cette proximité est appréciable. On sait qu’on est là pour rendre service aux gens, malgré les contraintes, on ne vient pas travailler à reculons. Et ça va parfois au-delà de la simple relation commerciale.

« Nous avons alerté le maire un jour quand nous avons constaté qu’un de nos clients fidèles, de 84 ans, n’était pas venu acheter sa baguette comme tous les matins. Quand les pompiers sont allés chez lui, ils ont constaté qu’il était tombé et ont pu lui porter secours », ajoute-t-il.

« Durant les fêtes comme tout au long de l’année, il faut rester au cœur de la vie du village ».