Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juin 2020 | Profession
 

Des spécialistes : une quarantaine de buralistes cambriolés à deux ! 

• Gard. Un tableau de chasse impressionnant. 

Ces deux prévenus à la barre du tribunal d’Alès, la semaine dernière, étaient parvenus à cambrioler plus d’une quarantaine de débits de tabac des départements du Gard, Lozère, Ardèche, Vaucluse, Drôme, et même Hautes-Alpes, entre septembre 2018 et janvier 2019.

En détention à Bourg-en-Bresse, le principal suspect n’était pas rentré de permission et, avec son complice, il avait écumé toute cette zone lors de périples nocturnes. Le mode opératoire était bien rôdé : vol de voiture grâce à un boîtier de démarrage ; repérage de cible un peu au hasard ; perforation du boîtier extérieur de commande d’ouverture de la grille métallique ; porte vitrée démolie à la masse.

Une fois à l’intérieur, les cambrioleurs se concentraient sur les cartons de cigarettes et les quelques liquidités dans la caisse. Les cigarettes étaient ensuite revendues très rapidement à Marseille : 30 euros la cartouche.

En janvier 2019, le complice est interpellé après une tentative de cambriolage à Mende. Le leader est tombé un peu plus tard … Il a reconnu tous les faits, mais sur le chemin du tribunal d’Alès en mai 2019, il s’est échappé à nouveau pour être repris un mois plus tard. Il est, cette fois, condamné à sept ans de prison ferme et six mois de plus pour l’évasion. L’autre prévenu a pris cinq ans ferme.

Interpellé par l’ADN et la vidéo-protection

• Allier. Les gendarmes ont enquêté pendant des mois avant de mettre la main sur le duo de braqueurs d’une buraliste de Magnet (près de Vichy / voir 6 juillet 2019).

Ce mercredi 17 juin, ils ont interpellé un homme dont l’ADN a été retrouvé sur le lieu du délit. La vidéo-protection l’a également confondu. Ce malfaiteur, âgé de 20 ans, était connu des autorités pour trafic de stupéfiants.

Après 26 heures de garde à vue, et avoir nié les faits au départ, il a mis sur la piste du deuxième braqueur. Interpellé ce jeudi 18 juin, cet autre malfaiteur de 18 ans a lui aussi été placé en garde à vue. Lui aussi était connu des autorités, mais pour des délits mineurs.