Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Avr 2020 | Profession
 

Incroyable série noire 

• Loire-Atlantique. C’est l’histoire de cette buraliste de Vertou (à 7 kilomètres de Nantes ) qui a déjà été cambriolée, la semaine dernière (voir le 1er avril). 

Elle a été à nouveau cambriolée, dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 avril, une partie de son stock tabac (livré 3 jours auparavant) et sa caisse ont été dérobées.

Puis, rebelotte (si l’on ose dire) dans la nuit du … lundi 6 au mardi 7 : cette fois, son gendre, habitant au-dessus, a réussi à les faire fuir après avoir été aspergé de gaz lacrymogène.

Toxico récidiviste 

• Deux-Sèvres. Un bar-tabac de Thouars a été victime d’un braquage, ce mardi 7 avril, vers 19 heures. L’auteur des faits, un homme âgé d’une soixantaine d’années, a aspergé la buraliste de gaz lacrymogène avant de s’emparer du fond de caisse ainsi que de paquets de cigarettes.

Déjà soupçonné d’être complice dans une récente tentative de cambriolage sur un autre établissement de la ville (voir 21 mars), le malfaiteur a été identifié par la vidéo-surveillance et a été interpellé par les enquêteurs, dès ce mercredi 8 avril.

Très « défavorablement connu » de la police et décrit comme toxicomane, l’homme a reconnu les faits. Il a été condamné à 3 ans de prison ferme ce 9 avril par le Tribunal de grande Instance de Niort.

Nez à nez avec le buraliste

• Doubs. Bien connu des services de Police qui l’ont même appréhendé plusieurs fois depuis le confinement, un SDF avait entrepris de cambrioler au pied de biche un débit de tabac de Pontarlier, ce mardi 7 avril … lorsqu’il s’est retrouvé nez à nez avec le buraliste.

Il a tenté de fuir par les toits, mais a été attrapé par la police qui l’a placé en garde à vue. L’homme a non seulement reconnu les faits, mais aussi deux autres affaires : pour un vol à l’étalage ainsi que la disparition d’un ordinateur datant de 2016.

Tracés par le fourgon

• Gironde. Les braqueurs qui avaient dérobé un stock conséquent de cartouches de cigarettes et de produits du vapotage à Galgon (voir 6 avril), étaient venus avec un fourgon qui les a, semble-t-il, trahis. Dès ce lundi 6 avril, les enquêteurs ont interpellé deux suspects à une vingtaine de kilomètres du braquage.

Déférés au parquet de Libourne à l’issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen pour vol aggravé et ont été placés en détention provisoire.