Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Jan 2020 | Profession
 

Un buraliste agressé : multiples fractures à la face 

• Haut-Rhin. Ce jeudi 9 janvier en toute fin d’après-midi, un buraliste d’Issenheim (à une vingtaine de kilomètres de Mulhouse) a tenté de se défendre à l’aide d’une bombe lacrymogène alors qu’un malfaiteur le menaçait.

Ce dernier a fait le tour du comptoir et a frappé très violemment, avec la crosse de son arme, le buraliste pour le faire chuter et lui donner quelques coups de pied au passage. L’agression a duré moins de deux minutes, le braqueur parvenant à ouvrir la caisse pour y subtiliser un peu d’argent avant de prendre la fuite avec des paquets de cigarettes.

Ce sont des clients qui ont prodigué les premiers soins avant d’appeler les pompiers et les gendarmes. Le buraliste souffre de multiples fractures à la face, ses blessures représentant l’équivalent de 45 jours d’ITT.

Le 21 décembre dernier à l’ouverture, déjà, son employée avait subi un vol à main armée pour lequel le braqueur a été interpellé. Il y a deux ans, quasiment jour pour jour, le buraliste avait aussi été agressé dans sa voiture, juste après la fermeture de son commerce.

Quartier chaud

• Doubs. Un individu cagoulé a menacé les deux salariés d’un tabac-presse du quartier « difficile » de Planoise à Besançon, ce samedi 11 janvier vers 18h30. L’arme de poing de petit calibre était camouflée sous un torchon. Le malfaiteur a pris ensuite la fuite avec le contenu de la caisse, quelques centaines d’euros.

Un braquage qui intervient dans un contexte de violences dans le quartier. En deux mois, six épisodes de coups de feu ont eu lieu, liés à des règlements de compte sur fond de trafic de stupéfiants.