Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Déc 2019 | Profession
 

Sous la menace du marteau

• Hauts-de-Seine. Vers 20 heures ce lundi 23 décembre, un duo de malfaiteurs a surgi dans un établissement de Nanterre. L’un d’eux a brandi un marteau pour convaincre le buraliste – lequel s’est exécuté – d’ouvrir le tiroir-caisse. 

Non contents de ce premier vol, ils ont contraint ensuite le buraliste de les emmener dans l’arrière-boutique où se trouvait un coffre-fort. Là encore, les braqueurs ont forcé le buraliste à ouvrir le coffre qui contenait des pièces de monnaie. Avant de s’enfuir avec leur larcin.

Agresseur repoussé 

• Loire-Atlantique. Un buraliste de Rezé (à 5 kilomètres de Nantes) installait des chaises sur la terrasse, à 8 heures du matin ce samedi 21 décembre, quand un individu casqué s’est présenté devant la porte du bar-tabac, armé d’un revolver.

Le buraliste, aidé de son employé, a commencé par le repousser, chaises à la main. Sachant qu’une batte de base-ball est devenue ensuite un argument plus convaincant. Le malfaiteur a alors pris ses jambes à son cou, faisant tomber son arme au sol.

Haro sur le stock (1)

• Aisne. C’est à l’ouverture, ce lundi 23 décembre, que des buralistes de Villers-Cotterets (à une vingtaine de kilomètres de Soissons) ont découvert la « visite » nocturne de leur bar-tabac. Plusieurs malfaiteurs sont entrés aux alentours de minuit et demi, par une des fenêtres, puis ont emporté paquets et cartouches de cigarettes ainsi que des jeux à gratter. Leur action, de courte durée, a été intégralement enregistrée par une caméra de surveillance.

Haro sur le stock (2)

• Calvados. Dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 décembre, la partie tabac d’un bar-tabac de Souleuvre-en-Bocage (à dix kilomètres de Vire) a été la cible de cambrioleurs. C’est le stock de cartouches de cigarettes et de tickets de jeux à gratter qui a été leur cible.