Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Oct 2019 | Profession
 

Arnaque au « Parions Sport »

• Côte-d’Or. Trois buralistes, deux à Dijon et un à Ahuy (6 kilomètres au nord de Dijon), ont été victimes, ces derniers jours, de deux hommes ayant mis en place une arnaque bien ficelée avec le jeu « Parions sport ». 

Dimanche 13 octobre en fin d’après-midi, ces deux individus entrent dans le bar-tabac d’Ahuy. L’un d’eux prend avec son téléphone, plusieurs paris sportifs, puis passe ses pronostics au scanner du terminal FDJ.

C’est alors que le second arrive et tend au buraliste des tickets mal remplis. L’acolyte en profite pour passer plusieurs tickets à 43 euros chacun. Cette diversion avait pour objectif de scanner à la dernière minute, avant la clôture des paris. Ne pouvant plus les annuler, le buraliste réclame le règlement du total des mises. Réponse : l’argent est à l’hôtel.

Les deux hommes ont donc quitté l’établissement prétextant aller chercher l’argent … Ils ne sont jamais revenus, d’autant que les tickets n’étaient pas gagnants. L’arnaque a été renouvelée chez deux buralistes de Dijon.

Grâce à leur vigilance, la plaque d’immatriculation de la voiture de ces individus a été relevée. Il s’agirait d’un véhicule de location immatriculé dans les Bouches-du-Rhône. Une enquête a été ouverte.

Malgré l’alarme 

• Aisne. Près de deux ans après un braquage, opéré en décembre 2017, un bar-tabac de Sinceny (à une trentaine de kilomètres au nord de Soissons) a été victime cette fois d’un cambriolage vers 2 heures du matin, ce mercredi 16 octobre.

Après avoir fracturé le volet et la porte, les malfaiteurs sont parvenus à mettre la main sur du numéraire, des jeux de grattage et le stock de tabac. Malgré le déclenchement de l’alarme, ils ont pu fuir avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Alarme salvatrice

• Orne. L’alarme de l’épicerie-tabac à Iray (à l’extrême nord du département) a empêché les malfaiteurs de rester trop longtemps, après avoir forcé la porte d’entrée d’un buraliste dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 octobre.

Le butin n’est pas très important : le fond de caisse, des jeux à gratter et du tabac en petite quantité. Ils ont fui rapidement et avaient déjà quitté les lieux à l’arrivée des gendarmes.

Le mauvais client au mauvais moment

• Doubs. Ce dimanche 13 octobre, aux alentours de 21 heures, deux hommes se sont approchés d’un débit de tabac proche de la gare de Besançon.

L’un d’eux, muni d’une arme, a fait irruption tout d’un coup et a mis en joue le buraliste en lui demandant la caisse. Alors que le buraliste parvenait à détourner l’arme, le braqueur s’est saisi du billet de 50 euros que venait de sortir un client avant de rejoindre son complice resté dehors.

Mais le client volé l’a pris en chasse, l’a rattrapé avant de lui asséner plusieurs coups au visage, pour reprendre son argent … d’une manière rigoureuse. Puisque … les policiers parviendront à retrouver la trace du malfaiteur grâce aux traces de sang laissées au sol.

Rapidement interpellés par un équipage de la Brigade anti-Criminalité, les deux jeunes hommes (18 et 19 ans) ont expliqué aux enquêteurs souffrir de difficultés financières. Ils n’avaient juste pas prévu de tomber sur le mauvais client au mauvais moment…

Règlement de comptes

• Paris. Ce lundi 14 octobre vers 20h15, dans un bar-tabac du 20ème arrondissement, un homme âgé de 25 ans a été poignardé par un individu, au niveau du sternum. La victime s’est effondrée et le buraliste a rapidement fait appel aux secours. L’auteur a pris la fuite à bord d’un scooter sur lequel un complice l’attendait. Les secours ont pris en charge la victime qui a été évacuée à l’hôpital en état d’urgence absolue.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un différend s’est produit entre la victime et l’auteur des faits la veille, pour un motif qui reste inconnu à ce stade.