Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Sep 2019 | Profession
 

Une poubelle trop pratique …

• Isère. Trois malfaiteurs portant des cagoules et des gants ont fait irruption chez un buraliste de Saint-Étienne-de-Crossey (à 30 kilomètres au nord de Grenoble), ce lundi 2 septembre vers 6 heures, alors que le commerce venait tout juste d’ouvrir.

L’un d’eux a alors brandi une arme blanche – genre serpette – avec laquelle il a menacé le buraliste tandis que ses complices faisaient main basse sur le contenu du tiroir-caisse (quasiment vide à cette heure-là) puis sur le linéaire et la réserve tabac.

Remplissant à chaque fois une poubelle qu’ils avaient dérobée sur la voie publique, les braqueurs ont ainsi fait plusieurs allers-retours jusqu’à leur véhicule pour y charger leur butin avant de prendre la fuite.

Connu et reconnu

• Hérault. Identifié ce mercredi 3 septembre, au lendemain du braquage d’un tabac de Montady (à 10 kilomètres au nord de Béziers), un Biterrois d’une cinquantaine d’années a été déféré ce vendredi devant le parquet de Béziers.

L’auteur présumé de trois braquages, et d’une agression visant une prostituée, a été confondu grâce à l’identification de son deux-roues. Il est déjà connu de la justice pour des faits anciens.

Six ans, deux braquages et un casier

• Hérault. Interpellé après deux braquages à Ganges à une semaine d’intervalle (voir Lmdt du 4 septembre), un malfaiteur de 23 ans résidant dans le Gard a comparu, ce mercredi 4 septembre, devant le tribunal correctionnel de Montpellier.

Avec l’argent provenant de ces deux forfaits, il serait descendu à Montpellier pour se ravitailler en cocaïne … et son casier judiciaire comporte dix mentions. Verdict : six ans de détention avec mandat de dépôt.

Branquignol braqueur 

• Haute-Loire. C’est une tentative de braquage qui pourrait (presque) porter à rire …

Le samedi 24 août, peu après 19 heures, un homme a fait irruption dans un bar-tabac à Saint-Hostien (à une quinzaine de kilomètres du Puy-en-Velay), armé d’un « couteau de cuisine à bout rond » et « porteur d’un torchon sur la tête » … laissant entrevoir les yeux. Son intention était de se faire remettre du tabac ainsi que le contenu de la caisse. Mais l’employée ne s’est pas laissé intimider. Elle est parvenue à mettre en fuite le malfaiteur.

Le braqueur bredouille, manifestement « alcoolisé », a mené une seconde offensive quinze minutes plus tard. Avec un sac plastique sur la tête, découpé au niveau du visage, cette fois. Le buraliste, présent cette fois, l’a invité à rentrer chez lui.

Rapidement identifié, l’individu, domicilié sur la commune, a été interpellé le soir-même.