Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Août 2019 | Profession
 

Buraliste ligoté chez lui : 5 ans de prison ferme

• Haute-Garonne. Après deux reports d’audience, les deux jeunes femmes impliquées dans l’agression à son domicile d’un buraliste de Toulouse (voir Lmdt des 29 et 25 juin) comparaissaient devant le tribunal correctionnel ce vendredi 23 août.

La « commanditaire » du guet-apens (14 mentions au casier) a contesté avoir porté des coups de crosse tout comme la qualification de « séquestration ». Mais avec son comportement « impulsif », elle a dû être évacuée de l’audience.

Le tribunal l’a condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme, avec maintien en détention, et interdiction de paraître à Toulouse pendant trois ans. Son amie et complice, à trois ans dont un avec sursis.

Un art de la répétition qui coûte cher 

• Calvados. Quatre jeunes majeurs se sont présentés devant le tribunal correctionnel de Caen, ce vendredi 23 août, afin de répondre de plusieurs chefs d’accusation, commis entre le 1er mai et le 2 août à Vire.

Après le cambriolage d’une boulangerie, suivi d’une tentative dans une épicerie en mai, ils avaient, trois mois plus tard, jeté leur dévolu sur un bar-tabac. Et dans ce cas : deux nuits de suite entre le 30 juillet et le 2 août (voir Lmdt du 4 août).

Le procédé étant le même : une entrée par effraction à l’aide d’un pied-de-biche. Dans l’établissement, les jeunes malfaiteurs s’étaient servis en paquets de cigarettes, feuilles à rouler, briquets et autres jeux à gratter. Voyant que « c’était encore ouvert » (sic), ils étaient revenus chercher, la nuit suivante, « le reste ».

Le tribunal a tranché :  18 mois de prison pour les deux prévenus – ayant déjà le plus de mentions à leur casier judiciaire – et pour les deux autres, 150 heures de Travail d’Intérêt général (TIG).

Jugés un vendredi 13 …

• Loire. Dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 août, les policiers ont réalisé un flagrant-délit de cambriolage dans un bar-tabac de Roche-la-Molière (à 7 kilomètres de Saint-Étienne).

Remarquant le rideau de fer du magasin et la vitre cassés, ils ont surpris les deux malfaiteurs à l’intérieur. À la main des sacs plastiques remplis de paquets de cigarettes et par terre un autre sac contenant un pied-de-biche et un tournevis. Placés en garde à vue, ils ont reconnu les faits. L’audience a été fixée au vendredi 13 septembre.